Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 11:15

 

Retour dans la forêt de Repy près de Raon l'Etape dans les Vosges, mais cette fois en compagnie de Jean Luc, dit le chercheur d'or pour qui c'est une première visite dans le secteur.   J'y suis allé peu de temps auparavant, voir les articles  ICI et aussi ICI.

La météo n'était pas franchement belle ce jour là et nous avons même eu droit à quelques petites averses au cours de l'après-midi.  La randonnée effectuée avec Uno et Cusco les deux fidèles lamas de Jean Luc va nous faire découvrir de nombreux rochers dont la très célèbre Pierre d'Appel et la roche de Fauconpierre. Au menu aussi cupules (chaudron des fées, pierre d'Appel et pierre Cornue)  et autres pierres mystérieuses tel que la pierre Cornue  (pierre levée). Je ne vous présente ici que les roches ou lieux que je pense être les plus intéressants mais il y en a bien d'autres à voir pour les amateurs de rochers.  

 

 

 

 

 

B01 - Jean Luc et Uno [1280x768]

Jean Luc, du blog "Nos Randonnées Lamas" randonne ... mais  il est fâché avec son ordinateur !  

 

 

 

 

 

B02 - foret [1280x768]

Le secteur est très sauvage. C'est la jungle Lorraine.  

 

 

 

 

 

 

B03 - le chaudron des fees [1280x768]

Parfois il faut prendre de la hauteur pour faire la bonne photo.

 

 

 

 

 

 

B04 - le chaudron des fees [1280x768]

Le chaudron des fées.  

 

 

 

 

 

 

B05 - pierre cornue [1280x768]

Pierre levée au premier plan et la Pierre Cornue au fond.  

 

 

 

 

 

 

B06 - pierre cornue [1280x768]

Décidément ...   toujours plus haut !  Serait il cascadeur ?

 

 

 

 

 

 

 

 

B07 - roche du bouc [1280x768]

Sous la roche du bouc.  

 

 

 

 

 

 

B08 - pierre d'Appel [1280x768]

Arrivée à la Pierre d'Appel et belle vue sur la vallée.  

 

 

 

 

 

B09 - pierre d'Appel [1280x768]

Pierre d'Appel. 

 

 

 

 

 

 

B10 - pierre d'Appel [1280x768]

Belle cupule à la Pierre d'Appel.  

 

 

 

 

 

B11 - pierre d'Appel [1280x768]

Salle à manger sous la Pierre d'Appel.

 

 

 

 

 

B12 - pierre d'Appel [1280x768]

Petite colonne qui soutient la Pierre d'Appel ... et dire qu'on a mangé juste au dessus.  

 

 

 

 

 

B13 - roche de fauconpierre [1280x768]

Et le voilà qui reprend de la hauteur.   

 

 

 

 

 

B14 - roche de fauconpierre [1280x768]

Roche de Fauconpierre 

 

 

 

 

 

 

B15 - roche de fauconpierre [1280x768]

Roche de Fauconpierre.  

 

 

 

 

 

 

B16 - roche joli bois [1280x768]

Roche Joli Bois.

 

 

 

 

 

 

6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 15:00

 

 

Le village Mosellan d'Abreschviller est connu dans la région  pour sa roche du diable et son petit train forestier,  mais aujourd'hui je vais vous faire découvrir le rocher du Petit Rommelstein. Vous allez me dire, s'il y a le petit Rommelstein où donc est le grand Rommelstein, et bien il est ICI. Deux petits kilomètres séparent le Petit du Grand Rommelstein et il sera aisé d'aller admirer ces deux rochers au cours de la même balade. L'idéal serait de partir de la maison forestière de l'Ermitage à la sortie d'Abreschviller en direction du Donon, mais il est tout à fait possible de commencer la balade au lieu dit les Deux Rivières un peu plus lon sur la route du Donon. Ah j'oubliais, entre les deux rochers du Rommelstein ne ratez surtout pas le rocher du calice et sa forme étonnante due à l'érosion.

 

Mais dans la forêt il n'y a pas que les rochers qui sont étonnants, la nature nons réserve parfois des surprises. Il suffit d'ouvrir l'oeil.

 

 

 

A01 - petit Rommelstein - rocher calice [1280x768]Joli papillon posé sur des bourgeons d'éguilles de pin.

 

 

 

 

 

A02 - petit Rommelstein - rocher calice [1280x768]Il y aura bien des myrtilles cette année.

 

 

 

 

 

A03 - petit Rommelstein - rocher calice [1280x768]Mais il y aura aussi des fougères ...

 

 

 

 

 

A07 - petit Rommelstein - rocher calice [1280x768]C'est quoi çà ... un chamallow fondu ou de la bave de Schreck ? Ni l'un ni l'autre sans doute.

 

 

 

 

 

A04 - petit Rommelstein - rocher calice [1280x768]Le rocher du Petit Rommelstein.

 

 

 

 

 

A05 - petit Rommelstein - rocher calice [1280x768] Le Petit Rommelstein.

 

 

 

 

 

A06 - petit Rommelstein - rocher calice [1280x768]La tête du Petit Rommelstein.

 

 

 

 

 

A08 - petit Rommelstein - rocher calice [1280x768]

Le rocher du Calice.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 10:30

 

La double silhouette des deux sommets remarquables du Petit et du Grand Jumeau se découpe  dans le ciel  laiteux d'une assez belle après-midi d'avril. Il me faut encore traverser le village Vosgien de Nompatelize et rejoindre Les Feignes avant de pouvoir escalader ces deux sommets coniques considérés par les anciennes civilisations comme des sommets sacrés et utilisés certainement à des rituels religieux.

Je vais commencer par le Petit Jumeau dont le sommet constitué de blocs de grès se situe à 521 m d'altitude.

Ce lieu est répertorié dans les lieux sacrés des Vosges. Je n'y suis pas seul. Des enfants sont assis au sommet d'un énorme bloc de grès appelé le menhir du Petit Jumeau par les gens de la région. Juste à côté de ce rocher il y a un dolmen appelé aussi la Pierre du Cheval, en rapport aux traces de sabots d'équidés découvertes sur cette pierre plate qui aurait servi autrefois d'autel à sacrifices. 

Au bout d'un éperon rocheux je découvre une cupule remplie d'eau appelée la Fontaine du Coucou et quelques mètres avant, un rocher avec plusieurs losanges gravés. Ces gravures ont certainement une signification religieuse, mais laquelle ?

 

 

 

 

A01 - les jumeaux [1280x768]

Les sommets coniques du Petit Jumeau(à droite) et du Grand Jumeau(à gauche).

 

 

 

 

 

A02 - les jumeaux [1280x768]

Les montanges jumelles.

 

 

 

 

 

A03 - le petit jumeau [1280x768]

La montée vers le sommet du Petit Jumeau.  

 

 

 

 

 

A04 - le petit jumeau [1280x768]

Le menhir du Petit Jumeau.  

 

 

 

 

 

A05 - le petit jumeau [1280x768]

La Pierre du cheval.

 

 

 

 

 

A06 - le petit jumeau [1280x768]

Le menhir du Petit Jumeau.

 

 

 

 

 

A07 - le petit jumeau [1280x768]

Sommet du Petit Jumeau.

 

 

 

 

 

 

A08 - le petit jumeau [1280x768]

Bloc de grès au sommet du Petit Jumeau.  

 

 

 

 

 

A09 - le petit jumeau [1280x768]

Promontoire au Petit Jumeau.   

 

 

 

 

 

 

A10 - le petit jumeau [1280x768]

Etranges losanges gravés sur un rocher.  

 

 

 

 

 

A11 - le petit jumeau [1280x768]

La Fontaine du Coucou.

 

 

 

 

 

 

A12 - le petit jumeau [1280x768]

Le Petit Jumeau.

 

 

 

 

 

A13 - le petit jumeau [1280x768]

Le Petit Jumeau.  

 

 

 

Après la visite du Petit Jumeau je descend au col séparant le Petit Jumeau du Grand Jumeau. Un abri du Club Vosgien a été construit ici. Il y a aussi une petite fontaine et une table avec des bancs. L'endroit est calme et incite à une pause mais il me faut maintenant grimper au sommet du Grand Jumeau situé à 556 m d'altitude. Une plate forme aménagée offre une belle vue sur Saint Michel sur Meurthe. Un peu plus loin une grande pierre plate reposant sur un rocher forme un dolmen naturel.    

 

 

 

 

 

 

A14 - abri et grand jumeau [1280x768]Le Grand Jumeau.

 

 

  

 

 

 

A15 - abri [1280x768]

Fontaine et abri au col entre les deux montagnes jumelles.

 

 

 

 

 

A16 - abri et petit jumeau [1280x768]

Le Petit Jumeau.  

 

 

 

 

 

 

A17 - le grand jumeau [1280x768]

Rochers au Grand Jumeau.  

 

 

 

 

 

 

A18 - le grand jumeau [1280x768]

Point de vue au sommet du Grand Jumeau.

 

 

 

 

 

A19 - le grand jumeau [1280x768]

Roches et arbres mystérieux.

 

 

 

 

 A20 - le grand jumeau [1280x768]

Dolmen naturel au sommet du Grand Jumeau.  

 

 

 

 

 

25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 17:00

 

Suite de l'article "Pays de Bitche 1 - rocher Diane et falaises d'Altschlossfelsen"

 

 

Après avoir longé les magnifiques falaises d'Altschlossfelsen (Allemagne), je rebrousse chemin jusqu'à Roppeviller pour rejoindre le rocher d'Haspelschiedt à l'est du village du même nom, où il y a de très beaux vestiges préhistoriques. Le sentier ne semble pas très fréquenté et le balisage est inexistant mais je trouve l'endroit assez facilement.

 

 

 

 

B01 - Altschlossfelsen [1280x768]

Balisage côté Allemand.

 

 

 

 

 

 

B02 - Altschlossfelsen [1280x768]

Je suis en limite de terrain militaire Français.  

 

 

 

 

  

 

B03 - Altschlossfelsen [1280x768]

Militaires Français ... au repos.  

 

 

 

 

 

Le polissoir est une grande paroi rocheuse en grès longue de vingt-six mètres et haute de huit mètres avec une avancée naturelle formée par un énorme pilier, séparé à la base de la paroi, mais qu'il rejoint à son sommet.  Les marques de polissage couvrent  environ 10 m². 95 % d'entre elles sont des stries, le reste des cuvettes. Près de 400 marques ont été dénombrées sur la paroi, dont les plus hautes se trouvent à un mètre soixante du sol.  Le grand polissoir d'Haspelschiedt n'est pas le seul des Basses-Vosges, ce qui permet de supposer un habitat néolithique dans cette région. La plupart des polissoirs sont situés en bordures de grandes voies de passage naturel et leur orientation vers le sud est fréquente. Jusqu'à présent, on n'a pas découvert de haches polies au pied de la paroi, mais sur les bans des villages de Haspelschiedt, Roppeviller et Bousseviller. D'où vinrent les hommes mystérieux qui les utilisèrent ? La falaise, striée de cicatrices, n'a pas encore livré ses secrets.

 

 

 

 

B04 - Polissoirs Haspelschied [1280x768]

Le rocher d'Haspelschiedt.

 

 

 

 

 

B05 - Polissoirs Haspelschied [1280x768]

Pilier de grès séparé de la falaise à sa base.  

 

 

 

 

 

B07 - Polissoirs Haspelschied [1280x768]

Falaise et pilier de grès rose.

 

 

 

 

 

B06 - Polissoirs Haspelschied [1280x768]

Le bas de la falaise est recouvert de stries laissées par le polissage des haches en silex.  

 

 

 

 

 

B08 - Polissoirs Haspelschied [1280x768]

Polissoir préhistorique.

 

 

 

Pour un archéologue, un polissoir est un bloc de grès ayant servi, à l’ âge de pierre, à polir les haches de silex.

Le polissoir est un bloc rocheux apparenté aux mégalithes portant les traces laissées par l'activité industrieuse des hommes préhistoriques : le polissage d'outils en pierre. Toutefois, la différence entre un menhir ou un dolmen et un polissoir, est que ce dernier ne semble pas être associé à la pratique d'un culte... Même si plus tard des croyances populaires vont naître autour de ces monuments. (source wikipédia)

 

 

Les stries souvent parallèles observées à la surface de ces mégalithes sont les résultats du polissage répété de bords d'outils. Les cuvettes souvent ovales, sont quant à elles, le fruit de l'affûtage des tranchants.

Le polissage rend les tranchants plus résistants. Avant cette opération, l'objet à polir est d'abord taillé. L'ébauche est ensuite soumise à une action d'abrasion sur un bloc de pierre à l'aide d'eau et souvent de sable. Une pression de plusieurs dizaines de kilos est nécessaire pour être efficace et le polissage d'une pièce exigeait de nombreuses heures d'un travail pénible. (wikipédia)

 

 

 

B09 - Polissoirs Haspelschied [1280x768]

 

 

 

 

 

 

B10 - Polissoirs Haspelschied [1280x768]

 

 

 

 

Je n'avais pas vu le temps passer tellement cette découverte est extraordinaire.

Il est déjà 13 heures et je profite de ce site remarquable pour installer ma petite cuisine. Cette fois le "chef" vous propose  un plat de paëlla avec un petit rosé d'Ardèche.   

 

 

 

B12 - Polissoirs Haspelschied [1280x768]

Repas avec vue sur polissoir préhistorique.  

 

 

 

 

 

B13 - lezard [1280x768]

 Un lézard qui profite des premiers chauds rayons de soleil m'observe.

 

 

 

 

 

B11 - Polissoirs Haspelschied [1280x768]

 Cigogne a trouvé une caverne à sa dimension.

 

 

 

 

 

B14 - militaires [1280x768]

La "guerre" se joue aussi à Haspelschiedt.   

 

 

 

 

 

23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 10:45

Le Pays de Bitche se situe dans le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, près de la frontière avec l'Allemagne. Il il y a là bas de nombreuses possibilités de randonnées avec de très belles découvertes à faire.

 

J'ai choisi comme point de départ pour cette randonnée le village Mosellan de Haspelschiedt. Pas très loin de ce village, bien caché dans les collines il y a une falaise de grès rouge avec d'étonnantes traces laissées par les hommes préhistoriques. Il s'agit des fameux polissoirs d'Aspelschiedt. Mais vous ne les verrez que dans la seconde partie de cet article car la randonnée étant assez longue  j'ai préféré les visiter au retour. Pour l'instant je vais me diriger vers le village de Roppeviller où j'ai l'intention de voir le rocher Diane où se trouve une très ancienne sculpture datant de l'époque gauloise, puis de traverser la frontière Franco-Allemande pour me rendre aux magnifiques falaises de grès rouge appelées Altschlossfelsen.

 

 

 

 

A01 - Haspelschied [1280x768]

 Le village de Haspelschiedt.

 

 

 

 

 

A02 - Roppeviller [1280x768]

L'entrée de Roppeviller. Je suis toujours en France.  

 

 

 

 

Près de la ville de BITCHE il y a un camp militaire et les manoeuvres sont nombreuses dans la région. ce jour là j'ai traversé les lignes d'un régiment Français venant de Sarreburg en Allemagne, mais plus pour très longtemps, ce régiment va venir s'installer à Bitche très bientôt.  

 

 

 

 

A03 - Roppeviller [1280x768]

 

 

 

L'absence de feuillage me facile la recherche des rochers à visiter. Je vois au loin la falaise du rocher Diane. Mais il me faudra encore un peu de patience pour découvrir l'exeptionnelle et très ancienne sculpture que je n'avais vu jusqu'à présent qu'en photo sur internet.

 

 

 

A04 - Altschlossfelsen [1280x768]

On apperçoit le rocher de Diane.  

 

 

 

 

 

A05 - Roppeviller - rocher Diane [1280x768]

 Le rocher de Diane.  

 

 

 

 

 

A06 - Roppeviller - rocher Diane [1280x768]

 

 

 

Dans la forêt de la région de Bitche, plusieurs reliefs rupestres gallo-romains témoignent de la persistance de cultes gaulois. Aujourd'hui je vous propose de découvrir celui du rocher de Diane.  

 

 

 

A07 - Roppeviller - rocher Diane [1280x768]

 

 

Le bas-relief représente trois personnages de face et debout : Diane est au centre, accompagnée d’un dieu masculin de part et d’autre. Le grès est très érodé, surtout dans la partie inférieure.
Si l’identification de la déesse est assurée, on a beaucoup discuté de celle des dieux l'accompagnant.  Le dieu de gauche est nu. Il tient une lance de la main droite et porte sur l’épaule gauche un manteau qui retombe sur le bras.
Diane est vêtue d’une tunique à manches qui lui couvre la poitrine et s’arrête au dessus des genoux. Elle tourne le visage vers la droite et, le bras droit replié, prend une flèche dans le carquois qu’elle porte en bandoulière. Elle tient un arc de l’autre main.
Le dieu de droite porte un manteau dont le plissé passe sur son bras gauche. Il tient une lance à droite.

 

 

 

 

A08 - Roppeviller - rocher Diane [1280x768]

 

 

 

 

Mais franchissons maintenant la frontière Franco - Allemande pour nous rendre aux très belles et impressionnantes falaises de l'Altschlossfelsen situées sur le territoire de la commune de Eppenbrunn. Il s'agit là de ma première visite rocheuse hors territoire Français, mais toujours dans la continuité du massif Vosgien.

 

 

 

A09 - frontiere Franco Allemande [1280x768]

 La frontière entre la France à gauche et l'Allemagne à droite de la borne.  

 

 

 

 

 

 

A10 - frontiere Franco Allemande [1280x768]

La France à gauche et l'Allemagne à droite.  

 

 

 

 

 

Maintenant je suis en Allemagne. Oh pas de beaucoup, peut être 1 km ou 2, je ne sais pas vraiment. les falaises d'Altschlossfelsen sont une merveille de la nature. Imaginez, une falaise de grès rose haute de 15 à 20 mètres et d'une longueur de plus de 500 mètres.

Les photos valant les meilleures explications, je vous laisse découvrir ces très belles roches.

 

 

 

 

A11 - Altschlossfelsen [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

A12 - Altschlossfelsen [1280x768]

 

 

 

 

 

 

A14 - Altschlossfelsen [1280x768]

 

 

 

 

 

 

A13 - Altschlossfelsen [1280x768]

 

 

 

 

 

 

A15 - Altschlossfelsen [1280x768]

 

 

 

 

 

 

A16 - Altschlossfelsen [1280x768]

 

 

 

 

 

 

A17 - Altschlossfelsen [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

A18 - Altschlossfelsen [1280x768]

 

 

 

 

 A suivre .... les étonnants polissoirs préhistoriques d'Haspelschiedt.

 

 

 

 

13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 10:50

Buechelberg - vallée de la Nesselbach  

 

 

Les falaises de grès de la roche de la bande noire forment un large surplomb au dessus du sentier, créant ainsi un abri sous roche appelé grotte de la bande noire.

Cet endroit aurait servi de repaire entre 1830 et 1838 à une bande de contrebandiers appelée la "bande noire" et qui alimentaient les soldats de la garnison de Phalsbourg en tabac et alcool qu'ils se procuraient en Prusse toute proche. Ces contrebandiers étaient pour la plupart d'anciens soldats de l'armée impériale et donnaient beaucoup de fil à retordre à la marréchaussée et il semblerait qu'il existe des archives concernant leurx exploits dans les tribunaux de la région. De nombreuses inscriptions, aujourd'hui presque invisibles, ornaient les parois des rochers.

 

De l'autre côté de la route (D104g reliant Phalsbourg à La petite Pierre), sur la rive du Nesselbach, il y a une petite grotte humide appelée "grotte des amoureux". D'après la légende, les soldats de la garnison de Phalsbourg y amenaient leurs amoureuses.

 

 

 

 

H01 - rocher de la bande noire [1280x768]

Forêt de Phalsbourg et rocher de la "bande noire".  

 

 

 

 

 

H02 - rocher de la bande noire [1280x768]

La grotte de la "bande noire".  

 

 

 

 

 

H03 - rocher de la bande noire [1280x768]

Un bel abri sous roche.

 

 

 

 

 

 

H04 - rocher de la bande noire [1280x768]

Quelques vieilles inscriptions ... peut être authentiques.  

 

 

 

 

 

H05 - rocher de la bande noire [1280x768]

 Un blason gravé dans la roche.  

 

 

 

 

 

H06 - rocher de la bande noire [1280x768]

Prisonnier du champignon.  

 

 

 

 

 H07 - grotte des amoureux [1280x768]

Le ruisseau "Nesselbach".

 

 

 

 

 

H08 - grotte des amoureux [1280x768]

La grotte des amoureux.   

 

 

 

 

H09 - grotte des amoureux [1280x768]

Détail du banc dans la grotte des amoureux.  

 

 

 

 

 H10 - chevreuil [1280x768]

Je me disais aussi que j'étais observé ...   

 

 

 

 

 

11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 11:00

 

 

 

Salut les gens, c'est moi Santoh le randogueur qui vous parle. Aujourd'hui mon patron a décidé de m'emmener au Kuhbergkopf. Il parait que la dernière fois qu'il y a été avec son copain Jean Luc il y avait de la neige partout et il n'a rien vu ! J'invente rien, allez donc voir en cliquant ICI. J'espère pour lui que ce n'est pas loin sinon je fais la grève des pattes pour le retour ...

 

 

G01 - Kuhbergkopf [1280x768]

 

 

 

 

Il m'a dit qu'il n'y avait qu'à suivre les dessins sur les arbres. Facile !

 

G02 - Kuhbergkopf [1280x768]

 

 

 

Alors tu viens, tu fais encore des photos ? Toujours à la traine celui là ...

 

G04 - Kuhbergkopf [1280x768]

 

 

 

 

 J'ai pris de l'avance pour pisser sur cette jolie borne mais il n'a pas eu le temps de me photographier.

 

G03 - Kuhbergkopf [1280x768]

 

 

G08 - Kuhbergkopf [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon sang, il m'avait promis que c'était facile, mais moi je suis tout petit et cet arbre est énorme.

 

G05 - Kuhbergkopf [1280x768]

 

 

 

 

Personne ne m'avait dit qu'il y avait un trou derrière l'arbre ... je reviendrai plus, na !

 

G06 - Kuhbergkopf [1280x768]

 

 

 

 

Je vous déconseille d'aller lever la patte près de cet arbre mort, çà grouille de bestioles gigantesques. Certaines sont même plus grosses que moi. Qouiiii j'exagère un peu ? Il a pas été voir de près lui.

 

G07 - Kuhbergkopf [1280x768]

 

 

 

 

Alors, j'avais pas raison ? Vous avez vu ces steacks ! Des monstres je vous dis.   

 

G16 - Kuhbergkopf [1280x768]

 

 

 

 

 Chouette la vue sur le rocher de Dabo. Je ne regrette pas d'être venu.

 

G09 - Kuhbergkopf [1280x768]

 

 

 

 

Au secours, il m'a ramené là pour me donner mon bain annuel. Cà va pas non, j'ai pris le dernier en septembre 2009 ... et puis il fait pas assez chaud, je risque une pneumonie. Ahhhh ... c'est une cupule, fallait le dire tout de suite. Que celui qui ne s'est jamais trompé lève une patte.

 

G11 - Kuhbergkopf [1280x768]

 

 

 

 

Pour le goûter tu as dis quoi ? On mange pas la cigogne ... bon d'accord, mais j'espère que tu as pensé au jambon sinon je lui croque un cuissot.

 

G12 - Kuhbergkopf [1280x768]

 

 

  

 

 

 Pas le droit de manger la cigogne et là, j'ai le droit de boire ?   

 

G14 - Kuhbergkopf [1280x768]

 

 

 

 

De toute façon elle sent des pattes ta cigogne, faudrait lui donner un bain tu crois pas ?

 

G13 - Kuhbergkopf [1280x768]

 

 

 

 

Bon regarde bien le décors, j'y reviendrai pas de sitôt sur ton Kuhbergmachinchose là.

 

G15 - Kuhbergkopf [1280x768]

 

 

 

 

 

 

chi_walk.gif

7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 10:30

C'est près du village de Dieffenthal, au coeur du bois du Rittersberg  que j'ai découvert ces bien étranges rochers appelés "Wolfskirche" ou église du loup. C'est sur une petite parcelle de forêt, à flanc de colline, qu'on observe ces rochers au formes bizarres.

 

  

   

 

 

D02 - rochers du wolfskirche [1280x768]

 

 

 

 

 

 

D03 - rochers du wolfskirche [1280x768]

 

 

 

 

 

 

D04 - rochers du wolfskirche [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

D05 - rochers du wolfskirche [1280x768]

 

 

 

 

 

 

D06 - rochers du wolfskirche [1280x768]

 

 

 

   

  

 

 

D08 - rochers du wolfskirche [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

D09 - rochers du wolfskirche [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

D10 - rochers du wolfskirche [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

D11 - rochers du wolfskirche [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

D12 - rochers du wolfskirche [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

D14 - rochers du wolfskirche [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

D13 - rochers du wolfskirche [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

D15 - rochers du wolfskirche [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

D16 - rochers du wolfskirche [1280x768]

 

 

  

 

 

 

 

 

1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 12:45

 

J'ai profité d'une après-midi ensoleillée pour aller revoir le rocher du Hohwalsch. Pas de grande randonnée, juste une petite balade avec le randogueur qui ne demandait qu'à sortir se dégourdir les pattes.

 

Le rocher semble impressionnant vu du parking du Hohwalschplatz. Il est conventionné pour l'escalade par la FFME mais cette pratique est temporairement interdite jusqu'au 1er juillet pour cause de nidifcation du faucon pélerin.

 



A01 - rocher du Hohwalsch [1280x768]

 

 

 

 

La montée jusqu'au pied du rocher est rapide et n'est pas très éprouvante. Par beau temps je vous conseille de monter jusqu'au sommet d'où on a une très belle vue sur les environs. Il y a aussi quelques belles cupules juste au bord de la falaise.  



 

A03 - rocher du Hohwalsch [1280x768]

 




A04 - rocher du Hohwalsch [1280x768]



 



A10 - rocher du Hohwalsch [1280x768]

 

 



A06 - rocher du Hohwalsch [1280x768]




A05 - rocher du Hohwalsch [1280x768]

 

 

Du haut du Hohwalsch on a une belle vue sur un  rocher sans nom que vous pourrez aller admirer de plus près si vous trouvez le sentier qui y mène.



A07 - rocher du Hohwalsch [1280x768]

 



A08 - rocher du Hohwalsch [1280x768]

 

 

Cette belle paroi est également utilisée pour la pratique de l'escalade. Chaque passage d'escalade porte un nom.




A09 - rocher du Hohwalsch [1280x768]


 

Ah je l'avais presque oublié celui-là ...



A02 - Santoh au rocher du Hohwalsch [1280x768]




29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 11:00


Après avoir rendu visite au monolithe de La Spill, je me dirige vers le Geissfels (rocher de la chèvre). J'emprunte le sentier balisé du club Vosgien sur quelques centaines de mètres et je le quitte sur la gauche afin de photographier de beaux rochers qui seront bientôt cachés par le feuillage des arbres très nombreux ici. Il reste encore quelques plaques de neige témoins d'un hiver froid et neigeux qui finiront aussi par disparaitre d'ici peu.




K01 - Geissfels [1024x768]




K02 - Geissfels [1024x768]




K03 - Geissfels [1024x768]




K04 - Geissfels [1024x768]




K05 - Geissfels [1024x768]





K06 - Geissfels [1024x768]





K07 - Geissfels [1024x768]


Je n'étais pas venu au Geissfels depuis l'installation de deux pylones électrique sur son sommet. Je m'attendais au pire, mais finalement ces pylones  très impressionnants de par leur taille ne sont pas si horribles que celà. On s'y habitue assez vite et ils font maintenant partie du paysage du Geissfels.



K08 - Geissfels [1024x768]





K09 - Geissfels [1024x768]




K11 - Geissfels [1024x768]


Du haut du rocher du Geissfels on a une très belle vue sur le rocher de Dabo mais le vent qui souffle assez fort me fera quitter cet endroit rapidement. Je reviendrai voir la grotte située sous le rocher une autre fois, tout comme la sculpture dans un arbre qui m'est passée inaperçue.




K10 - Geissfels [1024x768]Une belle vue sur le rocher de Dabo.





K12 - Geissfels [1024x768]



Après m'être restauré à l'abri du vent froid au pied du Geissfels, près d'un abri sous roche qui serait le bienvenue en cas de pluie, je descend directement à l'abri du Geissfelswasen.




K13 - Geissfels [1024x768]Cigogne a bon appétit ...






K14 - Geissfels [1024x768]Au loin le rocher de Dabo.






K15 - Geissfels [1024x768]L'abri du Geissfelswasen.






K16 - rocher des pandours [1024x768]Les chemins ici sont de sable rouge.




Avant de rejoindre la maison forestière de Haberacker, je passe au rocher des Pandours et au hêtre Billebaum, enfin ce qui en reste, car il a été victime d'une tempête en 1989.



K17 - rocher des pandours [1024x768]Le rocher des Pandours.






K18 - hêtre billebaum [1024x768]Le hêtre Billebaum. 

 




K19 - chevaux [1024x768]A la maison forestière de Haberacker.





Présentation

  • : Sarrebourg 57400
  • Sarrebourg 57400
  • : Mes photos prises au gré de mes balades et randonnées à Sarrebourg et dans ses environs, dans les Vosges et en Alsace, mais aussi dans toute la Lorraine et ailleurs en France.
  • Contact

L'auteur.

Moi - Hautes Chaumes

Recherche

Météo

Droits d'auteur.

  

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur. Sauf accord préalable demandé par mail, l'utilisation partielle ou entière des photos présentées ici est INTERDITE.