Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 18:30

 

 

Le narion est un sommet des basses Vosges culminant à 998 mètres. Situé entre le Rocher de Mutzig (1008 m) et Le Noll (991 m) on y jouit d'une très belle vue sur le Donon (1008 m). La tempête "Lothar" de décembre 1999 l'avait entièrement ravagé. Il n'y a aucun chemin, pas même un sentier pour y monter. Il faut donc se frayer un passage dans la végétation relativement basse et parfois enjamber  les vieux troncs blancs des épiciéas  qui encombrent les pentes pour accèder au sommet du Narion. On le voit de loin le Narion, caractérisé par ce gros rocher plat en forme de table entouré de quelques sapins isolés. Plusieurs fois je suis déjà passé sur le GR 53 qui serpente à ses pieds sans jamais y monter. Aujourd'hui c'est chose faite et je n'ai pas été déçu.  J'y ai même trouvé un petit banc fait d'une planche fixées sur deux petits rondins de bois. 

 

 

Itinéraire : Elsassblick (parking) - MF du Grossmann - le Grossmannstein - Le Narion - Le Grossmann - Elsassblick.

 

Carte : IGN Top 25 - 3716 ET  

 

 

 

G01 - Narion

  Entre l'Elsassblick et le Grossmann.

 

 

 

 

 

 

G02 - Narion

  Maison forestière du Grossmann.

 

 

 

 

 

 

 

G03 - Narion

  Fourmilière géante.

 

 

 

 

 

 

G04 - Narion

  Grossmannstein, ancienne borne indicatrice de directions.

 

 

 

 

 

 

G05 - Narion

 

 

 

 

 

 

 

G06 - Narion

  La Narion vu du Grossmann.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

G08 - Narion

  Le Narion.

 

 

 

 

 

 

 

G07 - Narion

  Le rocher sommital du Narion.

 

 

 

 

 

 

 

 

G09 - Narion

  Une pente déboisée du Narion.

 

 

 

 

 

 

G10 - Narion  Le Rocher de Mutzig vue du Narion.

 

 

 

 

 

 

 

G11 - Narion

 

 

 

 

 

 

 

G12 - Narion

  Rocher sommital.

 

 

 

 

 

 

G13 - Narion

  Le petit banc au sommet du Narion.

 

 

 

 

 

 

 

G15 - Narion

 

 

 

 

 

 

 

G14 - Narion

  Belle vue vers le Donon et le Petit Donon.

 

 

 

 

 

 

 

G16 - Narion

  Beau poste d'observation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Rochers et grottes
commenter cet article
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 09:30

 

Au cours d'une discussion, un habitant de la région connaissant mon intérêt pour les sculptures réalisées dans les roches de nos montagnes Vosgiennes, me confie qu'il y a un lion dans le Burgerwald. 

 Il y a bien un loup dans les Vosges, alors pourquoi pas un lion dans le Burgerwald près de Lutzelbourg. J'étais toutefois un peu sceptique et celà devait se voir sur mon visage.  

Pour  me convaincre définitivement l'homme me montre une photo prise  au sommet du Krappenfels. Il n'en fallait pas plus pour que j'organise rapidement un safari photo.

 

Le jour du safari, il faisait très chaud et l'orage menaçait, mais tant pis, il fallait y aller rapidement car un lion çà bouge, tout le monde le sait çà. J'aborde le rocher du Krappenfels ou rocher du corbeau par le bas, mais pas de lion en vue. Je longe l'énorme falaise de grès rose pour remonter à travers forêt jusqu'à son sommet et là je marque un temps d'arrêt,  je ne m'attendais pas à une telle découverte, mais il a bien fallu me rendre à l'évidence qu'il y avait bien un lion au sommet du rocher du Krappenfels dans le Burgerwald à LUTZELBOURG.

 

 

 

 

L01 - Lutzelbourg - Krappenfels [1280x768]

 

 

 

 

 

 

L02 - Lutzelbourg - Krappenfels [1280x768]

 Les falaises du Krappenfels.

 

 

 

 

 

L03 - Lutzelbourg - Krappenfels [1280x768]

 

 

 

 

 

L04 - Lutzelbourg - Krappenfels [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

L05 - Lutzelbourg - Krappenfels [1280x768]

 

 

 

 

 

L07 - Lutzelbourg - Krappenfels [1280x768]

 Le château de Lutzelbourg, juste en face du Krappenfels.

 

 

 

 

 

L08 - Lutzelbourg - Krappenfels [1280x768]

 Sommet du Krappenfels.

 

 

 

 

Et voici l'animal dans toute sa majesté, dressé sur ses pattes arrières, comme pour bondir sur sa victime.

 

 

 

L09 - Lutzelbourg - Krappenfels [1280x768]

 Le lion du Krappenfels.

 

 

 

 

 

L10 - Lutzelbourg - Krappenfels [1280x768]

 

 

 

 

 

L11 - Lutzelbourg - Krappenfels [1280x768]

 Un randonneur à côté du lion.

 

 

 

 

 

Une date et des initiales ont été gravées juste sous la sculpture du lion. Il s'agit certainement de la date de sa réalisation et des initiales de son auteur R. Th.

 

 

L13 - Lutzelbourg - Krappenfels [1280x768]

 

  L12 - Lutzelbourg - Krappenfels [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 En examinant les rochers autour du lion, j'ai la chance de découvrir un très vieux visage sculpté sur un rocher et juste à côté sur le même rocher la date 1888. 

 

 

L14 - Lutzelbourg - Krappenfels [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Rochers et grottes
commenter cet article
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 17:30

  Le sentier balisé + par le Club Vosgien s'élève rapidement au-dessus du lac de Pierre en direction de la Roche d'Alevin (alt 482 m). D'un intérêt moindre il y a toutefois un dolmen à quelques mètres en repartant du sommet de ce rocher en direction du Rocher Derzognier. Ce dolmen naturel me semble t'il, a peut être été utilisé par les peuplades celtes pour des rituels.

Je suis étonné de trouver des myrtilles presque bonnes à cueillir ici. Je n'ai aucun récipient dans mon sac pouvant les contenir sinon j'aurai pris le temps d'en faire une petite récolte pour une tarte ... dommage.

 

Le Rocher Derzognier (alt 545 m) est plus impressionnant que le précédent et le sommet qui est indiqué comme point de vue est assez difficile d'accès. J'y arriverai tout de même mais la vue n'y est pas géniale. Je redescend rapidement pour poursuivre ma rando en direction de la Vierge de Novion (alt 516 m). Il y a là, sur le chemin balisé triangle rouge, un abri du club Vosgien en très mauvais état. Le toit s'est en partie effondré dans la construction et de nombreux déchets jonchent le sol. Le club Vosgien local ne semble pas trop s'intéresser à cet abri qui pourtant pourrait constituer après quelques travaux de réfection un abri fort intéressant et surtout utile en cas de mauvais temps.

 

Les trois fontaines indiquées sur la suite du parcours en continuant par le  (des chevreuils, des oiseaux, du pré cerisier) sont également sans grand intérêt.

 

 

 

 

Itinéraire : Lajus (Celles Sur Plaine) - Départ entre "les Quartiers" et maison forestièrte de Lajus - Roche d'Alevin - Rocher de Derzognier - Vierge de Novion - Haut de la Halte - Fontaine des chevreuils - Fontaine des oiseaux -  lajus.

 

Carte utilisée : 3616 OT

 

 

 

G01 - Lajus - roche d'Alvine - rocher Derzognier [1280x768

  Lac entre lajus et  Celles Sur Plaine.

 

 

 

 

 

 

G02 - Lajus - roche d'Alvine - rocher Derzognier [1280x768

  Roche d'Alevin.

 

 

 

 

 

 

G03 - Lajus - roche d'Alvine - rocher Derzognier [1280x768

  Un dolmen à la roche d'Alevin.

 

 

 

 

 

G04 - Lajus - roche d'Alvine - rocher Derzognier [1280x768

 

 

 

 

 

 

G05 - Lajus - roche d'Alvine - rocher Derzognier [1280x768

  Myrtilles

 

 

 

 

 

G06 - Lajus - roche d'Alvine - rocher Derzognier [1280x768

  Rocher Derzognier.

 

 

 

 

 

 

G07 - Lajus - roche d'Alvine - rocher Derzognier [1280x768

  Rocher Derzognier.

 

 

 

 

 

 

G08 - Lajus - roche d'Alvine - rocher Derzognier [1280x768

  Rocher Derzognier.

 

 

 

 

 

G09 - Lajus - roche d'Alvine - rocher Derzognier [1280x768

  Rocher Derzognier.

 

 

 

 

 

G10 - Lajus - roche d'Alvine - rocher Derzognier [1280x768

  Vierge de Novion.

 

 

 

 

 

G11 - Lajus - roche d'Alvine - rocher Derzognier [1280x768

  Abri de la Vierge de Novion.

 

 

 

 

 

G12 - Lajus - roche d'Alvine - rocher Derzognier [1280x768

 

 

 

 

 

 

 

G13 - Lajus - roche d'Alvine - rocher Derzognier [1280x768

  Vue sur Celles Sur Plaine.

 

 

 

 

 

G14 - Lajus - roche d'Alvine - rocher Derzognier [1280x768

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Rochers et grottes
commenter cet article
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 10:00

 

 

Ayant entendu parler d'un dolmen situé dans le massif du Donon dans le secteur de La Hazelle près du village  Vosgien de Raon Sur Plaine je me suis dit qu'il fallait aller voir çà de plus près. La végétation a déjà bien envahi les chemins et sentiers étroits ralentissant la progression par endroits. Dès le départ les petits panneaux du Club Vosgien indiquent la direction du "Dolmen de la Hazelle". Je n'ai plus qu'à me laisser guider en évitant les fougères et les hautes herbes qui en cette saison sont des nids à tiques.

 

Le dolmen de la Hazelle ne figure pas sur les plans et je dois me fier aux panneaux mis en place par le club Vosgien il y a déjà fort longtemps maintenant. Les sentiers sont étroits et la végétation les recouvre presque entièrement par endroit. Un petit panneau m'envoie vers les Roches de la Hazelle, mais sur place je ne trouve aucun rocher ressemblant de près ou de loin à un dolmen. En revenant sur mes pas je vais vite comprendre que le fameux dolmen se trouve un peu plus loin. Je n'avais pas vu le petit panneau qui en indiquait la direction.

 

Je le découvre enfin ce dolmen de la Hazelle et cette fois aucune erreur n'est possible. Un vieux panneau rond annonce : "dolmen" de la Hazelle. Construction préhistorique. Altitude 650 m.  Le Club Vosgien méfiant et je les comprends, a écrit "dolmen" émettant ainsi une réserve sur l'authenticité de ce monument  constitué de roches empilées sous lesquelle il existe une cavité dans laquelle on peut passer mais sans se tenir debout.   Pour ma part, bien que n'étant pas spécialiste en la matière, je dirai qu'il s'agit tout simplement d'un empilement naturel de roches et non d'un dolmen fabriqué par l'homme. Maintenant il est fort possible que cet assemblage rocheux naturel ait été utilisé comme dolmen par les civilisations antiques.

 

Je poursuis ma balade par le Col Pourrio et une visite au rocher des Hauts Champs.

   

 

Carte : IGN Top 25 - 3616 OT 

 

 

 

 

B01 - La Hazelle - Hauts Champs [1280x768]

  Clocher de l'église de Raon Sur Plaine

 

 

 

 

 

 

B02 - La Hazelle - Hauts Champs [1280x768]

  Le village de Raon Lès Leau au pied de la Côte de l'Eglise.

 

 

 

 

 

 

B03 - La Hazelle - Hauts Champs [1280x768]

  Raon Lès Leau (88)

 

 

 

 

 

B04 - La Hazelle - Hauts Champs [1280x768]

 

 

 

 

 

 

B05 - La Hazelle - Hauts Champs [1280x768]

  Le sentier est presque invisible.

 

 

 

 

 

 

B06 - La Hazelle - Hauts Champs [1280x768]

  Indication de la Roche de la Hazelle

 

 

 

 

 

 

B07 - La Hazelle - Hauts Champs [1280x768]

  Végétation luxuriante dans le secteur de la Hazelle.

 

 

 

 

 

 

B08 - La Hazelle - Hauts Champs [1280x768]

  Rochers de la Hazelle.

 

 

 

 

 

 

B09 - La Hazelle - Hauts Champs [1280x768]

 Le  "Dolmen de la Hazelle".

 

 

 

 

 

 

B11 - La Hazelle - Hauts Champs [1280x768]

  Autre vue du dolmen.

 

 

 

 

 

 

B10 - La Hazelle - Hauts Champs [1280x768]

  Vue prise sous le dolmen.

 

 

 

 

 

 

B12 - La Hazelle - Hauts Champs [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

B13 - La Hazelle - Hauts Champs [1280x768]

  Rochers des Hauts Champs.

 

 

 

 

 

 

B14 - La Hazelle - Hauts Champs [1280x768]

  Le crocodile.

 

 

 

 

 

 

B15 - La Hazelle - Hauts Champs [1280x768]

  La baleine.

 

 

 

 

 

 

B16 - La Hazelle - Hauts Champs [1280x768]

  Balisage du Club Vosgien.

 

 

 

 

 

 

 

B17 - La Hazelle - Hauts Champs [1280x768]

  Vue sur le Donon en revenant à Raon Sur Plaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Rochers et grottes
commenter cet article
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 03:50

 

 

Je pars en début d'après midi du Trou du Loup dans la vallée d'Abreschviller direction le rocher du Canceley où il subsiste quelques vestiges d'occupation antique. J'ai encore un peu de temps et je poursuis jusqu'au pied de la Tête de la Gorge aux Sangliers (alt 663 m). Une petite pause café à l'abri Fourmann et il faut déjà penser à revenir sur mes pas.   

 

Carte utilisée : IGN Top 25 - 3616 OT

 

 

 

G01 - Le Canceley- abri Fourmann [1280x768]

 Dans la montée vers le Canceley.

 

 

 

 

 

 

G02 - Le Canceley- abri Fourmann [1280x768]

 En montant vers le Canceley.

 

 

 

 

G12 - Le Canceley- abri Fourmann [1280x768]

 Le rocher du Canceley.

 

 

 

 

 

 

G06 - Le Canceley- abri Fourmann [1280x768]

 Vestiges d'une très ancienne fortification.

 

 

 

 

 

 

G03 - Le Canceley- abri Fourmann [1280x768]

 Un escalier permet d'accèder au sommet.

 

 

 

 

 

 

G04 - Le Canceley- abri Fourmann [1280x768]

 Sommet du Canceley avec vue sur le massif du Donon.

 

 

 

 

 

 

G05 - Le Canceley- abri Fourmann [1280x768]

 Autre point de vue au sommet du Canceley.

 

 

 

 

 

 

G07 - Le Canceley- abri Fourmann [1280x768]

 L'approche de la Tête de la Gorge aux Sangliers.

 

 

 

 

 

 

G08 - Le Canceley- abri Fourmann [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

G10 - Le Canceley- abri Fourmann [1280x768]

 Tête de la Gorge aux Sangliers.

 

 

 

 

 

 

G11 - Le Canceley- abri Fourmann [1280x768]

 Abri Fourmann.

 

 

 

 

 

 

 

G09 - Le Canceley- abri Fourmann [1280x768]

 Une mésange charbonnière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Rochers et grottes
commenter cet article
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 15:30

 

J'ai profité d'une belle journée de fin d'hiver pour aller explorer un secteur très sauvage situé à seulement quelques kilomètres de Saint Quirin. Les chemins d'exploitation et surtout les sentiers de ce secteur des Basses Vosges seront bientôt  impraticables car dès que les hautes herbes et les fougères envahissantes auront repoussé il sera difficile d'y voir clair à moins de s'équiper d'une machette et de se frayer un chemin dans cette jungle.

 

 

 

 

E01 - St Quirin - Haut de Vacks [1280x768]

  Saint Quirin, la Haute Chapelle et son église prieurale aux trois clochers à bulbes.

 

 

 

 

 

 

E02 - St Quirin - Haut de Vacks [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

E03 - St Quirin - Haut de Vacks [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

E04 - St Quirin - Haut de Vacks [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

E05 - St Quirin - Haut de Vacks [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

E06 - St Quirin - Haut de Vacks [1280x768]

  La plateau au sommet du Haut de Vack.

 

 

 

 

 

 

E07 - St Quirin - Haut de Vacks [1280x768]

  Belle vue sur le village de Saint Quirin.

 

 

 

 

 

 

E08 - St Quirin - Haut de Vacks [1280x768]

 

 

 

 

 

 

E09 - St Quirin - Haut de Vacks [1280x768]

 

 

 

 

 

E10 - St Quirin - Haut de Vacks [1280x768]

 

 

 

 

 

 

E12 - St Quirin - Haut de Vacks [1280x768]

  Ce rocher semble m'observer ...

 

 

 

 

 

E11 - St Quirin - Haut de Vacks [1280x768]

  L'arbre a épousé la forme du rocher.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Rochers et grottes
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 20:00

 

 

Le sentier de grande randonnée 5, le fameux GR5, part de la mer du Nord pour rejoindre la mer Méditerranée à Nice. Ce parcours totalisant 2600 km traverse les Vosges du Nord au Sud et passe par Saint Quirin pour rejoindre le Donon.  

Il fait beau, j'ai quelques heures devant moi pour marcher un peu et il aurait été dommage de ne pas en profiter. Et si j'allais faire un tour dans un secteur assez peu fréquenté du massif ? C'est donc  sur une portion de plusieurs kilomètres du GR5 entre les Quatre Chemins près de Saint Quirin et la Pierre de Saint Quirin que je vais me rendre.  La grotte de belle Roche sous le rocher du même nom est un passage obligé avant de poursuivre en direction du Gros Sapin. Là je suis tenté de sortir du chemin pour aller explorer un énorme rocher qui pourrait se révéler intéressant. Mais en dehors des nombreuses traces et souillures animales je ne trouverai rien d'autre. L'endroit avec ses nombreux arbres morts enchevêtrés doit bien plaire aux sangliers au vu des nombreuses bauges visibles au pied des rochers.

 

Je passe ensuite sous la Tête du Calice. Je n'ai pas le temps d'y monter, d'autant plus qu'il n'existe aucun chemin, il faut grimper dans une pente très raide et frayer son chemin entre les sapins.  Je l'ai déjà fait en hiver, on reviendra.

 

Le but final avant de retourner vers mon point de départ est la Pierre de Saint Quirin. Un panneau indique qu'il s'agit d'une roche erratique sur le chemin de procession de Vasperviller au Donon sans doute déjà vénérée par les Celtes. Une croix en fit un lieu de vénération Chrétienne. L'attribution à Saint Quirin remonterait au XIème siècle lorsque le prieuré fondé en 966 fut doté de reliques du Saint et confié à l'abbaye de Marmoutier.  1832 a été gravé dans la roche au pied de la croix, sans doute l'année de sa mise en place.

 

 

 

 

C16 - grotte Belle Roche - Pierre de St Quirin [1280x768]

 

 

 

 

 

C01 - grotte Belle Roche - Pierre de St Quirin [1280x768]

 

 

 

 

 

 

C02 - fontaine Jules [1280x768]

La fontaine Jules.

 

 

 

 

C03 - grotte Belle Roche - Pierre de St Quirin [1280x768]

 

 

 

 

 

C04 - grotte Belle Roche - Pierre de St Quirin [1280x768]

 Belle Roche.

 

 

 

 

 

 

C05 - grotte Belle Roche - Pierre de St Quirin [1280x768]

 La grotte de Belle Roche.

 

 

 

 

 

C06 - grotte Belle Roche - Pierre de St Quirin [1280x768]

 Rocher sans nom dans le secteur du Gros Sapin

 

 

 

 

 

C07 - grotte Belle Roche - Pierre de St Quirin [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

C08 - grotte Belle Roche - Pierre de St Quirin [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

C09 - grotte Belle Roche - Pierre de St Quirin [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

C10 - grotte Belle Roche - Pierre de St Quirin [1280x768]

 

 

 

 

 

 

C11 - grotte Belle Roche - Pierre de St Quirin [1280x768]

 La Tête du Calice.

 

 

 

 

 

 

C12 - grotte Belle Roche - Pierre de St Quirin [1280x768]

 La Pierre de St Quirin ou le fauteuil de Saint quirin.

 

 

 

 

 

C13 - grotte Belle Roche - Pierre de St Quirin [1280x768]

 

 

 

 

 

 

C14 - grotte Belle Roche - Pierre de St Quirin [1280x768]

 Gravures sur la Pierre de Saint Quirin.

 

 

 

 

 

 

C15 - grotte Belle Roche - Pierre de St Quirin [1280x768]

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Rochers et grottes
commenter cet article
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 07:30

 

 

 

Cette randonnée effectuée dans un secteur un peu oublié au sud du lac de Pierre percée va nous faire découvrir plusieurs rochers de grès rose comme nous en trouvons un grand nombre dans l'est de la France. Tout d'abord le rocher de Cherpierre avec un énorme abri sous roche qui va nous accueillir pour le repas de midi, eh oui, déjà, vous allez me dire, mais ce matin nous avons déjà gravi une colline à la recherche d'anciennes sculptures réalisées par les soldats Français en 1870 (voir l'article ici).  

 Quelques saucisses plus tard, nous partons en direction de la roche des Gardes puis de la roche des Arcades avec un crochet pour aller admirer quelques belles pierres à bassins ou à cupules. Descente ensuite dans une vallée bien encaissée au fond de laquelle coule le ruisseau, Le Vohné. Nous aurions pu longer ce ruisseau et retourner à notre point de départ près du hameau de Lajus mais nous décidons de grimper jusqu'à la vierge de Vohné avant de rentrer. En cours de chemin dans ce secteur très sauvage du massif Vosgien,  nous allons croiser celui de plusieurs sangliers.   

 

 

Itinéraire : Lajus (alt 307 m) - Rocher de Cherpierre (alt 528 m) - Cherpierre - Rocher des Arcades (alt 485 m) -  Vohné (alt 526 m) - Mont de Lajus.  

 

Carte utilisée : IGN Top 25 - 3616 OT 

 

 

 

 

 

 

L01 - Cherpierre [1280x768]

  Rocher de Cherpierre.

 

 

 

 

 

L02 - Cherpierre [1280x768]

  Rocher de Cherpierre.

 

 

 

 

 

 

L03 - Cherpierre [1280x768]

  Rocher de Cherpierre.

 

 

 

 

 

 

L04 - Cherpierre [1280x768]

  Salle à manger  au rocher de Cherpierre.

 

 

 

 

 

 

L06 - Cherpierre [1280x768]

  Une partie de notre repas !

 

 

 

 

 

 

L05 - Cherpierre [1280x768]

 

 

 

 

 

 

L07 - roche des gardes [1280x768]

  Roche des gardes.

 

 

 

 

 

 

L08 - cupules [1280x768]

  Cherpierre.

 

 

 

 

 

 

L09 - cupules [1280x768]

  Cupules à Cherpierre.

 

 

 

 

 

 

L10 - cupules [1280x768]

 

 

 

 

 

 

L11 - rocher des arcades [1280x768]

  Rocher des Arcades.

 

 

 

 

 

 

L12 - rocher des arcades [1280x768]

  Rocher des Arcades.

 

 

 

 

 

 

L13 - rocher des arcades [1280x768]

  Rocher des Arcades.

 

 

 

 

 

 

 

L14 - rocher des arcades [1280x768]

  Secteur de Vohne.

 

 

 

 

 

 

L15 - lac Piere Percee [1280x768]

Vue sur le lac de Pierre Percée.  

 

 

 

 

 

 

L16 - lac Pierre percee [1280x768]

  La digue du Lac de Pierre Percée.

 

 

 

 

 

 

L17 - Lajus [1280x768]

  Monuments à la mémoire de militaires Français tués en 1870.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Rochers et grottes
commenter cet article
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 12:45

 

C'est bien caché au pied d'une falaise de grès rose près du village Vosgien de Lajus situé non loin de celui de Celles sur Plaine que grâce aux indications d'un couple d'amis j'ai pu découvrir une magnifique sculpture représentant le visage d'un homme à la bouche ouverte comme s'il criait sa souffrance. 

 

Le terrain est boisé et très pentu. Nous progressons avec précautions au milieu des arbres abattus et des rochers. Il faut être très prudent car certains passages sont délicats à franchir et le sol est très glissant.

 

Ce secteur a été le théâtre de combats en 1870 entre l'armée Française et la Prusse  et cette oeuvre unique a été réalisée par un artiste anonyme, sans doute un militaire Français. La sculpture a été relativement bien préservée grâce à un  léger surplomb rocheux.

On ne peux pas dire la même chose de ce qui reste d'une autre sculpture de visage humain se trouvant juste à côté de la première. Moins protégée elle a été victime de l'érosion et elle s'efface lentement. A regarder ces sculptures on imagine sans peine la souffrance ressentie par les personnes qui se trouvaient là en plein conflit et qui ont exprimé leur désespoir au travers de ces sculptures. A quelques mètres de là, sur le même rocher,  il y a aussi cette sculpture d'un corps allongé sans tête et on devine à peine ce visage à peine gravé dans la roche juste au-dessus de ces quelques polissoirs  témoins d'un autre temps.   

 

Pour en savoir plus sur la guerre de 1870

 

 

 

 

K01 - tête de Lajus - Celles sur Plaine [1280x768]

  Rocher sans nom, appelé le rocher aux têtes.

 

 

 

 

 

 

K06 - tête de Lajus - Celles sur Plaine [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

K05 - tête de Lajus - Celles sur Plaine [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

K02 - tête de Lajus - Celles sur Plaine [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

K07 - tête de Lajus - Celles sur Plaine [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

 

K08 - tête de Lajus - Celles sur Plaine [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

K12 - tête de Lajus - Celles sur Plaine [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

K09 - tête de Lajus - Celles sur Plaine [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

 

K11 - tête de Lajus - Celles sur Plaine [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

K10 - tête de Lajus - Celles sur Plaine [1280x768]

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Rochers et grottes
commenter cet article
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 12:00

Après la randonnée du Ramstein   il me reste un peu de temps avant le coucher du soleil et je décide d'aller explorer un secteur situé en dehors des sentiers balisés que j'avais repéré sur mon plan, Le Grasberg ou traduit en Français "montagne de l'herbe". J'avais également repéré une aire de stationnement en lisière de forêt près d'un petit étang à la sortie de BAERENTHAL à une centaine de mètres de la route départementale 87.

Pour se rendre au Grasberg qui culmine à 366 mètres il faut emprunter le chemin qui part face au parking. Sur la droite du chemin, un  arbre avec une énorme loupe abrite un Christ en métal. Cette excroissance c'est certainement formée autour du Christ qui avait été cloué il y a fort longtemps sur le tronc. Les arbres développent parfois des loupes après avoir subi une blessure ou une agression.   

N'ayant aucun balisage à suivre j'ai cherché l'accès le plus facile sur mon plan, le plus court chemin étant souvent le plus difficile, j'ai préféré l'option longue !

J'arrive finalement au bout de 35 minutes de marche au sommet du Grasberg. Le paysage est sauvage et les traces d'occupation animalière sont très nombreuses. Attention à ne pas marcher dans les nombreuses crottes de sanglier ! De sanglier je n'en verrai aucun, mais un chevreuil s'éloigne tranquillement entre les sapins sombres tandis que je continue à explorer la longue barre rocheuse.

 

 

 

Carte utilisée : IGN Top 25 3714ET

 

 

 

  

 

 

 

 

J02 - Baerenthal - Grasberg [1280x768]

  Enorme loupe à la base d'un arbre.

 

 

 

 

 

  J03 - Baerenthal - Grasberg [1280x768]

  La loupe abrite un Christ.

 

 

 

 

 

 

J04 - Baerenthal - Grasberg [1280x768]

  Rochers du Grasberg.

 

 

 

 

 

 

J07 - Baerenthal - Grasberg [1280x768]

 

 

 

 

 

 

J06 - Baerenthal - Grasberg [1280x768]

  A certains endroits on voit au travers du rocher tellement il est fin.

 

 

 

 

 

 

J10 - Baerenthal - Grasberg [1280x768]

 

 

 

 

 

 

J08 - Baerenthal - Grasberg [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

J09 - Baerenthal - Grasberg [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Rochers et grottes
commenter cet article

Présentation

  • : Sarrebourg 57400
  • Sarrebourg 57400
  • : Mes photos prises au gré de mes balades et randonnées à Sarrebourg et dans ses environs, dans les Vosges et en Alsace, mais aussi dans toute la Lorraine et ailleurs en France.
  • Contact

L'auteur.

Moi - Hautes Chaumes

Recherche

Météo

Droits d'auteur.

  

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur. Sauf accord préalable demandé par mail, l'utilisation partielle ou entière des photos présentées ici est INTERDITE.