Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 07:00

Certains prétendent qu'il est plus haut que son voisin qui culmine à 1008 mètres d'altitude. Sur Wikipédia il est même donné à 1010 m et désigné comme le plus haut sommet des Vosges gréseuses. Il suffit de regarder une carte IGN pour s'apercevoir que le Rocher de Mutzig et le Donon sont tous les deux à 1008 mètres d'altitude, donc pas de jaloux, il y a égalité parfaite entre ces deux sommets Vosgiens situés tous les deux dans le Bas Rhin. Et si vous douteriez encore, regardez sur le site gouvernemental et plus qu'officiel Geoportail, là aussi les deux sommets sont situés à la même altitude de 1008 mètres. 

Bon, peu importe leur hauteur et loin de moi l'idée de créer une polémique sur l'altitude de nos deux sommets régionaux de plus de 1000 mètres, car aujourd'hui le but principal de ma randonnée sera de rejoindre le sommet du Rocher de Mutzig qui, précisons le encore une fois est exactement à la même altitude que le Donon ...

Je n'ai pas choisi le parcours le plus direct pour me rendre de l'Elsassblick au Rocher de Mutzig, mais une voie détournée qui va passer par l'ancienne maison forestière de Grossmann, la baraque Carrée et le Noll et totalisant une bonne quinzaine de kilomètres. En cours de route je vais profiter de nombreux points de vue sur le massif du Donon. Il est déjà midi quand j'arrive sur le sommet recouvert de rochers aux formes cubiques en poudingue. Il y a déjà beaucoup de monde assis en plein vent sur les rochers pour casser la croute. Je vais choisir de m'installer  quelques mètres en contrebas du sommet, à l'abri du vent et surtout avec une superbe vue panoramique sur La Grande Côte et le massif du Donon. Ce jour là, dimanche oblige, en une heure de temps, je vais compter jusqu'à une trentaine de randonneurs venus se reposer et manger au Rocher de Mutzig en profitant du soleil et du paysage magnifique. 

 

Itinéraire : Parking de l'Elsassblick - anc. maison forest. de Grossmann - Grossmannstein - la Baraque Carrée - Le Noll - Le Narion - col du Narion - rocher de Mutzig - col du Narion - Altmatt - Le Grossmann - Elsassblick.  

Carte utiles : IGN top 25 - 3616 OT et 3716 ET     

 

D01 - rocher du Mutzig

L'Elsassblick 

 

 

 

 

 

D02 - rocher du Mutzig

 

 

 

 

 

D03 - rocher du Mutzig

Ancienne maison forestière de Grossmann    

 

 

 

 

D04 - rocher du Mutzig

Maison forestière sous le soleil     

 

 

 

 

D05 - rocher du Mutzig

Sur le chemin des Bornes, borne du frère Léonard     

 

 

 

D06 - rocher du Mutzig

Chemin des Bornes , vers la baraque Carrée      

 

 

 

 

 

D07 - rocher du Mutzig

Vue panoramique sur le Donon, le Petit Donon et le Kohlberg    

 

 

 

 

D08 - rocher du Mutzig

Le Noll et ses pentes déboisées      

 

 

 

 

D09 - rocher du Mutzig

Encore une très belle vue panoramique vers le Donon    

 

 

 

 

 

D10 - rocher du Mutzig

Sommet du Rocher de Mutzig    

 

 

 

 

D11 - rocher du Mutzig

Salle à manger du jour avec vue panoramique sur le massif du Donon   

 

 

 

 

D12 - rocher du Mutzig

Et en face de moi La Grande Côte   et la vallée de La Bruche 

 

 

 

 

D13 - rocher du Mutzig

Beaucoup de monde aujourd'hui au rocher de Mutzig    

 

 

 

 

D14 - rocher du Mutzig

Une dernière photo du rocher avant de repartir    

 

 

 

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article
29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 11:30

première randonnée en commun avec Guy de RandoAlsaceVosges dans la région du Hohwald. Nous avions fixé le rendez vous de départ au parking de La Rothlach à 950 m d'altitude. Un épais brouillard noyait toute la région mais il nous en fallait bien plus pour nous empêcher de randonner. Bien entendu au rocher du Neuntelstein il n'était pas question de profiter de la magnifique vue panoramique sur la forêt d'Obernai et  encore moins espérer apercevoir le couvent du Mont Sainte Odile. Sans nous attarder plus longtemps nous prenons la direction de la maison forestière de Welschbruch puis par le sentier balisé + nous rejoignons l'abri de la Holderlach où nous faisons une pause café. Le soleil ne fit qu'une apparition furtive pendant la pause. C'est dans la grisaille que nous arrivons au village de Hohwald que nous décidons de traverser afin de photographier quelques têtes et sculptures originales. Un peu fatigué, j'ai même tenté d'utiliser une monture pas trop conventionnelle pour me rendre à la cascade de l'Andlau, mais un peu emballé par la vitesse de mon destrier je m'en suis défait assez rapidement laissant le soin à notre ami du blog RandonnéeavecMozart  de l'accomoder à la sauce qui lui convient... 

C'est finalement bien debout sur mes jambes que j'arrive au chalet du Rorhbach où nous allons poser nos gamelles afin de remplir nos estomacs qui commencent à crier famine. Nous avalons le contenu de nos assiettes avant de poursuivre notre randonnée. Il nous reste encore plusieurs kilomètres à faire pour rejoindre La Rothlach, rien que de la montée.  

 

Itinéraire : La Rothlach - Neuntelstein - Mais. forest. Welschbruch - Holderlach - Rotfelsen - Le Hohwald - cascade de l'Andlau - chalet du Rohrbach - Kirchbuhl - La Rothlach.

21/22 km 

Carte : IGN Top 25 - b3716 ET

 

B01 - Rothlach - Hohwald

La Rothlach    

 

 

 

 

B02 - Rothlach - Hohwald

Abri du Neuntelstein    

 

 

 

 

B03 - Rothlach - Hohwald

Par beau temps on voit le Mont Sainte Odile mais là ... nada !     

 

 

 

 

B04 - Rothlach - Hohwald

Maison forestière Welschbruch      

 

 

 

 

B05 - Rothlach - Hohwald

Mittelberheimerwald    

 

 

 

 

B06 - Rothlach - Hohwald

Véhicule d'un autre temps    

 

 

 

 

B07 - Rothlach - Hohwald

Abri de la Holderlach    

 

 

 

B08 - Rothlach - Hohwald

Rotfelsen

 

 

 

B09 - Rothlach - Hohwald

Le Hohwald dans son écrin forestier     

 

 

 

 

B10 - Rothlach - Hohwald

Même les sculptures ont leur parapluie ici ...     

 

 

 

B11 - Rothlach - Hohwald

 

 

 

 

 

B12 - Rothlach - Hohwald

 

 

 

 

 

B13 - Rothlach - Hohwald

Serions nous en Alsace ?     

 

 

 

 

B14 - Rothlach - Hohwald

Je viens de voir un ours ...    

 

 

 

 

 

B15 - Rothlach - Hohwald

Tiens tiens, voici le douzième de la bande qui fait un clin d'oeil à celui qui marche avec Mozart.   

 

 

 

 

B16 - Rothlach - Hohwald

Allez hue, à la maison !    

 

 

 

 

B17 - Rothlach - Hohwald

Cascade de l'Andlau    

 

 

 

 

B18 - Rothlach - Hohwald

Chalet du Rohrbach, salle à manger du jour.     

 

 

 

 

B19 - Rothlach - Hohwald

Au menu aujourd'hui spaghetti bolognaise       

 

 

 

 

 

B20 - Rothlach - Hohwald

Après l'effort, le réconfort ...      

 

 

 

 

B21 - Rothlach - Hohwald

Enfin un bout de ciel bleu, assez rare aujourd'hui pour l'immortaliser.      

 

 

 

B22 - Rothlach - Hohwald

On t'a vu.     

 

 

 

B23 - Rothlach - Hohwald

Auberge de la Rothlach 

 

 

 

 

B24 - Rothlach - Hohwald

Je n'ai pas pu résister à cette part de tarte aux myrtilles    

 

 

 

 

B25 - Rothlach - Hohwald

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 17:30

 

En partant de Storindal on aurait tendance à se diriger vers les ruines du château de Turquestein ou la roche des Fées avant de rejoindre le Grand Chemin d'Allemagne en direction de l'ancienne maison forestière du Gros Chêne. Cette fois j'ai décidé de dévier un peu de l'itinéraire habituel en empruntant des chemins et sentiers non balisés qui vont me conduire au village de Lafrimbolle. Sur la carte j'avais repéré un annotation "cim Allemand" et je voulais aller voir çà de plus près. En arrivant sur place je n'ai pas eu de mal à trouver le cimetière militaire où reposent 1080 soldats Allemands tombés au combat pendant la guerre de 1914-1918, les panneaux sont nombreux. 

C'est toujours par de petits chemins très peu fréquentés et qui seront bientôt impraticables à cause de la végétation que je vais rejoindre le Grand Chemin d'Allemagne qui bénéficie d'un très bon balisage mis en place par le club Vosgien de la Vezouze pour rejoindre l'ancienne maison forestière du Gros Chêne. De là, après une pause café sur une grosse souche d'arbre récemment coupé, descente jusqu'au Ru des Dames  pour traverser la départementale 993 et revenir à Storindal par le chemin des Bornes. 

 

Itinéraire : Storindal (RD 993 route du Donon) - GR 534 - Lafrimbolle - Cimetière militaire Allemand - Le Rouge Tournant - le Grand Chemin d'Allemagne - ancienne maison forestière du Gros Chêne - Le Ru des Dames - La Grande Basse - GR 533 - chemin des Bornes - abri des Barronnies. 

Carte : 3616 OT et 3715 OT 

Distance : environ 13 km 

 

K01 - Lafrimbolle

Prairie de Storindal    

 

 

 

K02 - Lafrimbolle

Les vaches Highland de la vallée.     

 

 

 

K03 - Lafrimbolle

Lafrimbolle.    

 

 

 

K04 - Lafrimbolle

Le coq du village.    

 

 

 

 

K05 - Lafrimbolle

Et l'épouvantail du village qui fait rire le hérisson ...     

 

 

 

 

K06 - Lafrimbolle

Plus sérieux, le cimetière militaire Allemand, guerre 14-18.    

 

 

 

 

K07 - Lafrimbolle

 

 

 

 

 

K08 - Lafrimbolle

 

 

 

 

 

K09 - Lafrimbolle

 

 

 

 

 

K10 - Lafrimbolle

Là je suis au cimetière du village.    

 

 

 

 

K11 - Lafrimbolle

 

 

 

 

 

K12 - Lafrimbolle

Sur le Grand Chemin d'Allemagne.    

 

 

 

K13 - Lafrimbolle

A gauche le Château de Turquestein et à droite la Roche des Fées    

 

 

 

 

K14 - Lafrimbolle

Ancienne maison forestière du Gros Chêne    

 

 

 

K15 - Lafrimbolle

Pause café sur une souche d'arbre dans la Basse du Ru des Dames.    

 

 

 

 K16 - Lafrimbolle

  Sur le chemin des Bornes

 

 

 

K19 - Lafrimbolle-redim1200

La tombe du "Rangogueur" là où il aimait se balader. 

 

 

 

 K17 - Lafrimbolle

Sur le chemin des Bornes    

 

 

 

 

 K18 - Lafrimbolle

l'abri des Baronnies

 

 

 

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 11:45

Je ne verrai pas le soleil à l'occasion de ce beau parcours qui va passer à la source de la Sarre Rouge sur les contreforts du Donon. Je fus surpris de constater que la source ne coulait plus. Je n'ai pas le souvenir de l'avoir vue un jour à sec même par forte chaleurs. Il faudra revenir voir çà à l'occasion. 

Impossible aussi de rater la grande borne kilométrique située au bord de la départementale 44 à la limite des départements du Bas Rhin et de la Moselle. Juste à côté de cette borne géante, il y a un ancien cimetière militaire Allemand de la guerre 39-45 et les vestiges en béton d'un téléphérique construit par l'armée Allemande en 1915. Les vestiges militaires datant de la Grande Guerre sont nombreux dans le secteur du Donon.

En rejoignant le col de l'Engin j'ai du mal à voir le Donon à cause des nuages et il est  impossible de distinguer son sommet car les nuages le recouvrent. Tant pis. Je vais donc rejoindre l'abri Bechler situé au pied de La Main de fer en empruntant le GR 5 sur environ 5 km.  C'est près de cet abri en bois construit par le club Vosgien que je vais prendre mon repas de midi avant de terminer mon circuit par une belle et agréable descente d'environ 4 ou 5 km. 

 

Itinéraire : Langschiess (RD 44 route du Donon)  - source Sarre Rouge - cimetière militaire Allemand - col de l'Engin - GR 5 -  Tête de la Croix Simon - La Main de fer - Langschiess. 

Carte : 3616 OT

15 km - Dénivelé positif 517 m 

 

I01 - source Sarre Rouge

Dès le départ, çà monte. 

 

 

 

 

 

I02 - source Sarre Rouge

 

 

 

 

 

I03 - source Sarre Rouge

Myrtillier en fleurs    

 

 

 

 

I04 - source Sarre Rouge

Stèle de la source de la Sarre Rouge    

 

 

 

 

I05 - source Sarre Rouge

La source ne coule plus !     

 

 

 

 

I06 - source Sarre Rouge

Borne à la limite du Bas Rhin et de la Moselle sur la RD 44    

 

 

 

 

I07 - source Sarre Rouge

Vestiges d'un ancien téléphérique Allemand, guerre 14-18    

 

 

 

 

I08 - source Sarre Rouge

Le Donon est dans les nuages    

 

 

 

 

I09 - source Sarre Rouge

Un randonneur sur le GR 5    

 

 

 

 

 

I10 - source Sarre Rouge

La Croix Simon sur le GR 5     

 

 

 

 

I11 - source Sarre Rouge

Une borne du prieuré de Saint Quirin     

 

 

 

 

I12 - source Sarre Rouge

Ancienne borne romaine appelée "milliarium"     

 

 

 

I13 - source Sarre Rouge

Abri Bechler à La Main de Fer    

 

 

 

 

 

I14 - source Sarre Rouge

L'abri Bechler     

 

 

 

 

 

I15 - source Sarre Rouge

Ma salle à manger du jour   

 

 

 

 

 

I16 - source Sarre Rouge

La belle forêt     

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 15:30

Randonnée d'une demi journée à la recherche des meilleures places à myrtilles dans la région du Grossmann. J'espère que vous ne m'en voudrez pas, mais je ne dévoilerai pas l'itinéraire d'aujourd'hui pour ne pas  risquer de vous voir tous arriver avec de grands seaux lorsque les petites baies bleues seront arrivées à maturité. Je pense que cette année, contrairement à 2013 qui fut une mauvaise année pour la brimbelle, les récoltes devraient être plus importantes ou du moins aurons nous moins de mal à en trouver car il faudra tout de même se baisser pour cueillir le petit fruit qui rarement dépasse la taille d'un petit pois. 

 

 

H01 - Melkplatz

 

 

 

 

 

 

H02 - Melkplatz

 

 

 

 

 

H03 - Melkplatz

 

 

 

 

 

H04 - Melkplatz

 

 

 

 

 

H05 - Melkplatz

 

 

 

 

 

H06 - Melkplatz

 

 

 

 

 

H07 - Melkplatz

 

 

 

 

 

H08 - Melkplatz

 

 

 

 

 

H09 - Melkplatz

 

 

 

 

 

H10 - Melkplatz

 

 

 

 

H12 - Melkplatz

Myrtillier en fleur    

 

 

 

 

H13 - Melkplatz

 

 

 

 

 

 

H11 - Melkplatz

Par là aussi vous en trouverez sans doute ...    

 

 

 

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 12:30

Et voici la seconde partie de cette randonnée. Vous pouvez voir la première partie en cliquant ICI     

Avant de me mettre à table je vais re-visiter pour la Xème fois les ruines du château d'Ochsenstein. C'est toujours un plaisir de monter sur le point le plus haut de cette ruine pour admirer la vue panoramique sur la très belle forêt de Saverne et vers le rocher de Dabo. 

Il est maintenant temps de penser à s'installer pour le repas de midi. L'endroit idéal sera vite trouvé, sur le Schlossberg, plein sud, face au rocher de Dabo, le dos contre un beau rocher. Quelques grosses pierres trouvées sur place vont servir à aménager un foyer et un plan de travail médiéval digne des "Blaireaux" et qui servira à confectionner dans de bonnes conditions une bonne omelette aux girolles qui sera dégustée avec un excellent château d'AGEL ramené par mon ami Jean Paul. C'est également lui qui a fourni les vraies girolles ramassées en forêt et j'en profite également pour remercier les poules qui ont pondu les six oeufs "de Lorraine" qui ont servis à la réalisation de ce repas de seigneurs. 

Après cette pause gastronomique, nous aurons un peu de mal à nous extirper de notre salle à manger pour repartir sur les chemins en direction du Wuestenberg avant de rejoindre notre destrier motorisé resté à Stambach et qui va nous ramener chez nous. 

 

 

G01 - Ochsenstein

Le petit point bleu, c'est moi en train de monter au sommet des ruines de l'Ochsenstein  !     

 

 

 

 

G02 - Ochsenstein

Une tour ronde en bien mauvais état.     

 

 

 

 

G03 - Ochsenstein

Le donjon du Ochsenstein 

 

 

 

G04 - Ochsenstein

Des pierres vieilles de 1000 ans et des feuilles vieilles de 8 jours     

 

 

 

 

G05 - Ochsenstein

Le mur d'enceinte de la grande cour    

 

 

 

 

G07 - Ochsenstein

Le slogan du jour : "même chez "cuisinella" on ne troupe pas çà ..." 

 

 

 

 

G08 - Ochsenstein

Le drapeau des "Blaireaux" est de sortie  et flotte au vent  

 

 

 

 

 

G09 - Ochsenstein

Le rocher qui surplombe la salle à manger du jour     

 

 

 

 

 

G11 - Ochsenstein

Il est temps de faire à manger. Aujourd'hui c'est l'omelette aux girolles.     

 

 

 

 

G12 - Ochsenstein

Cuire au préalable les girolles dans un peu d'huile d'olive.     

 

 

 

 

G13 - Ochsenstein

Rajouter les six oeufs, pas plus, çà suffit largement pour deux. 

 

 

 

 

 

G14 - Ochsenstein

Bien mélanger les oeufs aux girolles et mettre à cuire à feu doux ... thermostat 3        

 

 

 

 

G10 - Ochsenstein

En attendant que l'omelette prenne bien, une petite collation nous fera pas de mal.     

 

 

 

 

G15 - Ochsenstein

Il ne reste plus qu'à déguster cette délicieuse omelette.    

 

 

 

 

G16 - Ochsenstein

Le repos du guerrier (il est à à gauche sur la photo le guerrier)     

 

 

 

 

 

G17 - Ochsenstein

Rocher du corbeau     

 

 

 

 

G18 - Ochsenstein

Là aussi une belle vue    

 

 

 

 

 

G19 - Ochsenstein

Wuestenberg    

 

Hélas, cette randonnée est déjà finie, mais la Maisonnette de Pierre à STAMBACH n'est pas loin de Sarrebourg et je ne tarderai pas à la refaire avec quelques petites variantes dans les sentiers empruntés. La forêt domaniale de Saverne est vaste et les possibilités offertes sont innombrables.

A bientôt 

 

 

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 11:00

Suite de : Au pays du Mont Sainte Odile 1/3 et 2/3 

Troisième et dernier volet de cet article dédié à la région du Mont Sainte Odile et à trois ruines de châteaux situés dans ses environs, le Birkenfels (voir 1/3), le Dreistein et le Kagenfels.

Je ne m'étais pas trompé, une foule bruyante de touristes arrivés en bus a envahi subitement le couvent du Mont Sainte Odile vers 10 heures 30 alors que je m'apprêtais à partir. Les accompagnateurs d'un groupe d'une cinquantaine d'adolescents eurent beaucoup de mal à obtenir le silence (ou presque) avant de les faire rentrer dans l'église. Visiblement ils n'étaient pas très nombreux à apprécier cette visite. Je pense qu'ils auraient préféré aller en discothèque ou partir se balader dans les rues de Colmar ou de Strasbourg. 

Une fois sorti du couvent, je traverse  la clairière déserte de la Grossmatt pour prendre la direction des ruines du château de Dreistein (traduction : trois pierres). Il y eut à cet endroit en réalité trois petits châteaux très proches les uns des autres, construits sur trois rochers. Deux ruines sont encore visibles. Après une visite rapide, je poursuis mon chemin jusqu'aux ruines du château du Kagenfels en cours de restauration. Il est déjà 12 heures 30 et je vais m'installer sur une table de fortune fabriquée avec une vieille palette et des rondins en bois par les bâtisseurs du Kagenfels pour prendre mon repas. L'endroit est désert et bien agréable pour se reposer un peu avant de rejoindre la Rothlach par le sentier balisé

 

 

Itinéraire : Rothlach - Neuntelstein - maison forestière de Welschbruch - La Breitmatt - ruines du Birkenfels - carrefour de la Bloss - mur Païen - le Mont Ste Odile (couvent) - la Grossmatt - ruines du Dreistein - maison forestière de Willerhof - ruines du Kagenfels - Kreuzweg - Rothlach. 

 

Carte : IGN Top 25 3716 ET

 

 

 

D31 - Rothlach

Au Mont Ste Odile les sentiers sont nombreux et bien balisés.    

 

 

 

 

D32 - Rothlach

Clairière de la Grossmatt    

 

 

 

 

D33 - Rothlach

Je repasse près du mur Païen qui ceinture le Mont Sainte Odile

 

 

 

 

 

D34 - Rothlach

Forêt de pins et myrtilliers    

 

 

 

 

 

D35 - Rothlach

A nouveau le mur Païen     

 

 

 

 

 

D36 - Rothlach

Les ruines du Dreistein sont en vue    

 

 

 

 

 

D37 - Rothlach

Vieux panneau d'information au Dreistein    

 

 

 

 

 

D38 - Rothlach

Les ruines du Dreistein     

 

 

 

 

D39 - Rothlach

 

 

 

 

 

D40 - Rothlach

Maison forestière de Willerhof

 

 

 

D41 - Rothlach

Ce rocher me fait penser à un géant qui se cache derrière son bras ...     

 

 

 

 

 

D42 - Rothlach

Un treuil a été installé pour remonter des pierres au sommet des ruines    

 

 

 

 

 

D43 - Rothlach

Il reste encore beaucoup de travail à faire ici    

 

 

 

 

 

D44 - Rothlach

On aimait narguer les assaillants au Kagenfels !      

 

 

 

 

 

D45 - Rothlach

Plan du chantier        

 

 

 

 

D46 - Rothlach

Faut aussi penser à se nourir un peu    

 

 

 

 

D47 - Rothlach

Le Kagenfels en cours de restauration    

 

 

 

 

 

D48 - Rothlach

Les bénévoles du château ont bien du mérite, bravo les gars.     

 

 

 

 

D49 - Rothlach

Champignon vraiment pas commestible     

 

 

 

 

 

D50 - Rothlach

Je suis sur le sentier qui rejoint la Rothlach    

 

Et voilà c'est fini pour aujourd'hui. A bientôt chers amis. 

 

 

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 05:00

Suite de : Au pays du Mont Sainte odile 1/3

 

Seconde partie de cet article consacré à une randonnée de 21 km autour du Mont Saint Odile au départ de la Rothlach. Randonnées effectuée par un temps magnifique.

Me voici arrivé dans le couvent du Mont Sainte Odile, ce haut lieux touristique et de pélerinage Alsacien. Il est 10 heures et la cour d'entrée est presque vide, ce qui est plutôt rare ici, surtout par beau temps. Dans moins d'une heure cet endroit va sans doute grouiller de monde et il sera pour moi temps de le quitter pour retourner dans la forêt, vous faire découvrir des endroits plus calmes et reposants comme les ruines des châteaux du Dreistein et du Kagenfels. En attendant, je flâne dans les jardins du couvent à la recherche de nouvelles photos à faire. Il fait tellement beau que je ne vais même pas aller voir l'intérieur des chapelles. Laissons ces lieux aux pieux pélerins qui sont venus prier.  

 

 

Itinéraire : Rothlach - Neuntelstein - maison forestière de Welschbruch - La Breitmatt - ruines du Birkenfels - carrefour de la Bloss - mur Païen - le Mont Ste Odile (couvent) - la Grossmatt - ruines du Dreistein - maison forestière de Willerhof - ruines du Kagenfels - Kreuzweg - Rothlach. 

 

Carte : IGN Top 25 3716 ET

 

 

 

D17 - Rothlach

A gauche la partie hôtellerie du couvent    

 

 

 

 

D30 - Rothlach

Je me transforme l'espace d'une demi heure en pélerin.     

 

 

 

D27 - Rothlach

Le plan du site, un clic sur l'image suffit pour l'agrandir.   

 

 

 

 

D18 - Rothlach

 

 

 

 

 

D19 - Rothlach

La statue de Sainte Odile domine la plaine d'Alsace    

 

 

 

 

D20 - Rothlach

 

 

 

 

 

D21 - Rothlach

 

 

 

 

 

 

D22 - Rothlach

 

 

 

 

 

 

D23 - Rothlach

Un quadrant solaire remarquable datant du 18ème siècle        

 

 

 

 

D24 - Rothlach

 

 

 

 

 

 

D25 - Rothlach

 

 

 

 

 

D26 - Rothlach

Superbe tilleul     

 

 

 

 

D28 - Rothlach

 

 

 

 

 

D29 - Rothlach

Détail d'une sculpture exposée à l'entrée du couvent

 

 

A suivre ... 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 18:30

 

J'ai pris l'habitude d'effectuer chaque printemps une belle randonnée ayant pour destination ou parfois comme point de départ le sommet du Mont Sainte Odile dans le Bas Rhin. Cette année, j'ai choisi de partir de la Rothlach à 950 m d'altitude pour parcourir + ou - 21 km  en passant par le Mont Ste Odile qui culmine à une altitude de 764 mètres mais aussi par les ruines des château du Birkenfels, du Dreistein et du Kagenfels. Il va me falloir trois articles pour vous montrer en quelques photos tout ce que j'ai vu sur ce circuit de randonnée riche en vestiges, monuments et ruines. Le second article sera entièrement consacré à l'abbaye de Hohenbourg, ce couvent qui fut fondé par la patronne de l'Alsace, sainte Odile en 700 et qui est devenu de nos jours un site de pélerinage très fréquenté toute l'année. Nous avons également dans nos mémoires la catastrophe aérienne du 20 janvier 1992. Cet hiver là, un airbus A320 assurant le vol 148 Air Inter s'écrase sur la montagne faisant 87 morts. Il n'y a eu que 9 survivants.  

Mais revenons à des choses plus plaisantes et partons sur les sentiers car je sens que certains d'entre vous, dont Monsieur " RM " s'impatientent de découvrir ce très beau coin de nos Vosges.  

 

Itinéraire : Rothlach - Neuntelstein - maison forestière de Welschbruch - La Breitmatt - ruines du Birkenfels - carrefour de la Bloss - mur Païen - le Mont Ste Odile (couvent) - la Grossmatt - ruines du Dreistein - maison forestière de Willerhof - ruines du Kagenfels - Kreuzweg - Rothlach. 

 

Carte : IGN Top 25 3716 ET

 

 

 

D01 - Rothlach

Du haut du rocher du Neuntelstein  j'admire une partie des Vosges    

 

 

 

 

D02 - Rothlach

Un sentier très plaisant à parcourir    

 

 

 

 

 

D03 - Rothlach

Maison forestière de Welschbruch    

 

 

 

 

 

D04 - Rothlach

Sur le GR 5, un arbre mangeur de panneaux     

 

 

 

 

 

D05 - Rothlach

Un randonneur sur le GR 5     

 

 

 

 

 

D06 - Rothlach

Hibou taillé dans un tronc d'arbre    

 

 

 

 

D07 - Rothlach

Arrivée à l'abri du château de Birkenfels    

 

 

 

 

D08 - Rothlach

Ruines du château de Birkenfels    

 

 

 

 

 

D09 - Rothlach

Le balisage du Club Vosgien est au top ici     

 

 

 

 

 

D10 - Rothlach

Toujours sur le GR 5 vers le Mont Ste Odile    

 

 

 

 

D11 - Rothlach

Arrivée devant le mur païen qui ceinture le Mont Ste Odile    

 

 

 

 

D12 - Rothlach

 

 

 

 

 

 

D13 - Rothlach

 

 

 

 

 

D14 - Rothlach

Une station du chemin de croix du Mont Ste Odile    

 

 

 

 

D15 - Rothlach

 

 

 

 

 

D16 - Rothlach

Le couvent du Mont Ste Odile est en vue    

 

 

A suivre ... 

 

 

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article
12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 18:40

 

Randonnée en boucle d'une quinzaine de kilomètres au départ du Col de Prayé. Le premier site visité sera la chapelle de Bipierre. Ne vous attendez pas à trouver une vraie chapelle à cet endroit mais plutôt un rocher avec de curieuses cavités en forme de siège à sa base. Des multitudes de petites croix ont été creusées dans la roche comme si on avait voulu christianiser cet endroit.  Je vais rapidement rejoindre la Tête de Bipierre où de nombreux rochers dont certains comportent des cupules sont visibles. D'autres rochers présentent d'étranges gravures en forme de sexe féminin. Nous sommes sans doute sur un site ayant connu des cérémonies liées à la fertilité du temps des celtes. Je poursuis mon chemin en passant rapidement par le Tête des Blanches Roches avant de rejoindre les Hautes Chaumes puis la Haute Loge. Nous sommes au printemps la végétation caractéristique de cet endroit est encore sèche. les hautes herbes et la bruyère ne vont pas tarder à reprendre des couleurs. Mais c'est à la fin de l'hiver et au printemps que j'aime plus particulièrement fréquenter cet endroit. Il n'est pas rare que je revienne plusieurs fois à cette saison. Mais avez vous remarqué que les sapins des Hautes Chaumes avaient une forme particulière ? Rien à voir avec le culte de la fertilité pratiqué jadis à la Tête de Bipierre, la rondeur de ces conifères est la conséquence de la gourmandise des cervidés, très nombreux dans ce secteur des Vosges Moyennes. Le cervidé en se nourrissant des bourgeons verts tendres des sapins empêche son développement normal et lui donne cette forme très spéciale que vous ne verrez que très rarement dans les Vosges. On dirait que ces sapins sont "obèses" ou ont du ventre ! Après quelques minutes de pause à l'abri de la Haute Loge je repars sur les chaumes du Lacet puis je rejoins le Prayé en passant par un ancien chemin oublié, mais très agréable à parcourir. L'abri de prayé et son aire de pique nique avec table et bancs aurait pu me servir de "salle à manger" mais j'ai préféré m'installer un peu plus loin sur la Corbeille, en hauteur, pour profiter de la vue et du soleil tout en écoutant le chant des oiseaux heureux de profiter du beau temps. 

 

 

B02 - Hautes Chaumes

La chapelle de Bipierre

 

 

 

 

B01 - Hautes Chaumes

Une croix gravée dans le rocher, il y en a des dizaines d'autres

 

 

 

 

B03 - Hautes Chaumes

En montant vers la Tête de Bipierre

 

 

 

 

B04 - Hautes Chaumes

La Tête de Bipierre

 

 

 

 

B05 - Hautes Chaumes

La Tête de Blanches Roches

 

 

 

 

B06 - Hautes Chaumes

Les Hautes Chaumes

 

 

 

 

B07 - Hautes Chaumes

Enfin quelqu'un ! 

 

 

 

 

B08 - Hautes Chaumes

Sapins aux formes inhabituelles sur les Hautes Chaumes. 

 

 

 

 

 

 B09 - Hautes Chaumes

Les sapins "boules" des Hautes Chaumes

 

 

 

 

 

 B10 - Hautes Chaumes

D'autres sapins, bien normaux ceux là. 

 

 

 

 

 

 B11 - Hautes Chaumes

Hautes Chaumes

 

 

 

 

B12 - Hautes Chaumes

Rocher à bassins sur les Hautes Chaumes

 

 

 

 

 

B13 - Hautes Chaumes

 

 

 

 

 

 

B14 - Hautes Chaumes

La Haute Loge et son joli petit abri rond en pierres et toit en bois. 

 

 

 

 

 

B15 - Hautes Chaumes

Le Lacet 

 

 

 

 

 

B16 - Hautes Chaumes

Le Lacet 

 

 

 

 

 

B17 - Hautes Chaumes

Prayé

 

 

 

 

B18 - Hautes Chaumes

L'abri du Club Vosgien au Prayé

 

 

 

 

 

B19 - Hautes Chaumes

Salle à manger du jour à La Corbeille

 

 

 

 

 

B20 - Hautes Chaumes

Repas light aujourd'hui avant de rejoindre en une trentaines de minutes le col de prayé.  

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article

Présentation

  • : Sarrebourg 57400
  • Sarrebourg 57400
  • : Mes photos prises au gré de mes balades et randonnées à Sarrebourg et dans ses environs, dans les Vosges et en Alsace, mais aussi dans toute la Lorraine et ailleurs en France.
  • Contact

L'auteur.

Moi - Hautes Chaumes

Recherche

Météo

Droits d'auteur.

  

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur. Sauf accord préalable demandé par mail, l'utilisation partielle ou entière des photos présentées ici est INTERDITE.