Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 09:39

La météo avait vu juste ce jour là, après la grisaille matinale le soleil allait faire de belles apparitions au cours de la journée. Il n'en fallait pas plus pour nous encourager, moi et mon chien Jimmy, à aller faire une randonnée du côté de Stambach. Départ donc de la Maisonnette de Pierre dans la vallée du Baerenbach pour remonter jusqu'à la tour du Brotsch au sommet du Brotschberg. Après une courte pause café nous rejoignons le Schaeferplatz puis la maison forestière de Haberacker par le GR 53 (rectangle rouge). De là c'est le rectangle bleu que nous allons suivre pour rejoindre les ruines de l'Ochsenstein. C'est d’ailleurs un des rochers qui supportait le château médiéval qui allait nous abriter du vent le temps de prendre notre repas.

C'est juste après le repas que le soleil a finalement fini par sortir assez généreusement et allait illuminer au passage la falaise du Krappenfels puis le Wuestenberg.

Itinéraire : Stambach - Maisonnette de Pierre - le Petit Krappenfels - le Brotschberg - Schaeferplatz - Maison forestière de Haberacker - Ochsenstein - Schlossberg - Krappenfels - Wuestenberg - Maisonnette de Pierre

Carte : IGN top 25 n° 3715 OT

La Maisonnette de Pierre, vallée du Baerenbach à STAMBACH

La Maisonnette de Pierre, vallée du Baerenbach à STAMBACH

Sous le petit Krappenfels

Sous le petit Krappenfels

Le Petit Krappenfels

Le Petit Krappenfels

Tour du Brotsch (Brotschberg)

Tour du Brotsch (Brotschberg)

Cuve de Pierre

Cuve de Pierre

Maison forestière de Haberacker

Maison forestière de Haberacker

Ruines du Ochsenstein

Ruines du Ochsenstein

Ruines du Ochsenstein

Ruines du Ochsenstein

Ma salle à manger du jour à l'abri du vent

Ma salle à manger du jour à l'abri du vent

Jimmy est impatient d'y retourner

Jimmy est impatient d'y retourner

Quelque part sur le Schlossberg

Quelque part sur le Schlossberg

Le Krappenfels (il en existe plusieurs en Alsace)

Le Krappenfels (il en existe plusieurs en Alsace)

Le Krappenfels

Le Krappenfels

Au sommet du Krappenfels

Au sommet du Krappenfels

Toujours au Krappenfels

Toujours au Krappenfels

Brotschberg - Schlossberg - Wuestenberg
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 11:29

Départ de LUTZELBOURG pour une randonnée de 13 km avec un dénivelé positif de 522 mètres qui va nous mener au rocher du Krappenfels d'où nous avons une belle vue sur les ruines restaurées du château situé de l'autre côté de la vallée sur le Schlossberg. Une étonnante sculpture grandeur nature a été réalisée dans un rocher de grès au sommet du Krappenfels.

C'est à l'écluse 24 que nous traversons le canal de la Marne au Rhin mais aussi la rivière la Zorn pour passer de l'autre côté de la vallée et remonter jusqu'au Grosslimmersberg où se trouve le chalet du club Vosgien de Phalsbourg. C'est là que nous allons pique niquer au soleil avant de traverser le village de HULTEHOUSE et rejoindre les ruines du château de Lutzelbourg avant de finir notre randonnée au bord du canal de la Marne au Rhin au centre de Lutzelbourg.

Itinéraire : Lutzelbourg (centre village) - Krappenfels - Bellevue - écluse 24 - Galgenfeld - Bannwald - Grosslimmersberg - Hultehouse - Gewinnwald - Rocher du Petit Moulin - Schlossberg - ruines du château - Lutzelbourg

Carte : Top 25 n° 3715 OT

Canal de la Marne au Rhin à LUTZELBOURG

Canal de la Marne au Rhin à LUTZELBOURG

Lutzelbourg vu de la montée vers le Krappenfels

Lutzelbourg vu de la montée vers le Krappenfels

Au sommet du Krappenfels

Au sommet du Krappenfels

Le lion du Krappenfels

Le lion du Krappenfels

Vallée de la Zorn

Vallée de la Zorn

Pause café

Pause café

Ecluse 24

Ecluse 24

Bannwald, près de Hultehouse

Bannwald, près de Hultehouse

La salle à manger  du jour au Grosslimmersberg

La salle à manger du jour au Grosslimmersberg

Ravioles aux épinards

Ravioles aux épinards

Hultehouse

Hultehouse

Les premières perce neige sont déjà là

Les premières perce neige sont déjà là

Au rocher du Petit Moulin

Au rocher du Petit Moulin

Belle vue sur Lutzelbourg

Belle vue sur Lutzelbourg

Château de Lutzelbourg après restauration

Château de Lutzelbourg après restauration

Le donjon

Le donjon

Ruines d'une partie du logis

Ruines d'une partie du logis

Retour au village par le chemin médiéval

Retour au village par le chemin médiéval

Un panneau sans doute unique

Un panneau sans doute unique

6 janvier 2016 3 06 /01 /janvier /2016 17:21

Tout est dit dans le titre. Les températures très clémentes de cette fin d'année sont une aubaine pour faire quelques jolies randonnées entre Noël 2015 et le Nouvel An 2016.

Pour cette dernière randonnée avec grillades sur feu de bois j'ai opté pour le site de la Main de Fer avec son petit abri du club Vosgien qui ne me servira pas puisque je vais m'installer au soleil bien évidemment à l'extérieur de l'abri pour profiter de la douce chaleur quasi estivale. Je vais donc faire un aller retour par le GR 5 entre les Quatre Chemins et La Main de Fer.

A 12:30 j'ai relevé 27° au soleil contre l'abri en bois. C'est tout simplement incroyable, du jamais vu dans une vie de randonneur, en tout cas pas un 28 décembre.

Je n'ai aucun mal à trouver un peu de bois sec pour allumer un feu qui me servira à griller deux filets de poulet que je vais partager avec mon chien Jimmy.

Après une longue et agréable pause repas il ne me reste plus qu'à faire le chemin inverse du matin, La Main de Fer, rocher de St Quirin, Tête du Calice, Belle Roche, Les 4 Chemins, soit l'aller retour 14 km.

Belle Roche

Belle Roche

GR 5 - Tête du Calice

GR 5 - Tête du Calice

Les dernières grillades de 2015 à la Main de Fer sur le GR 5
Roche de Saint Quirin

Roche de Saint Quirin

La Main de Fer et le Fresillon
La Main de Fer et le Fresillon

La Main de Fer et le Fresillon

La salle à manger du jour

La salle à manger du jour

Il faut un peu de bois bien sec pour allumer un feu

Il faut un peu de bois bien sec pour allumer un feu

En quelques minutes le bois crépite

En quelques minutes le bois crépite

Les grillades du jour ... les dernières de 2015

Les grillades du jour ... les dernières de 2015

Il fait 27° à 12:30 à la Main de Fer ... on se croirait en été alors que dans quelques jours nous serons en 2016 !

Il fait 27° à 12:30 à la Main de Fer ... on se croirait en été alors que dans quelques jours nous serons en 2016 !

Retour vers Belle Roche par le GR 5. Admirez ce beau ciel bleu.

Retour vers Belle Roche par le GR 5. Admirez ce beau ciel bleu.

L'équipe du jour, NON vous ne rêvez pas, je suis bien en tee shirt !

L'équipe du jour, NON vous ne rêvez pas, je suis bien en tee shirt !

La table de pique nique à Belle Roche

La table de pique nique à Belle Roche

La vue

La vue

La grotte de Belle Roche

La grotte de Belle Roche

Grotte de Belle Roche

Grotte de Belle Roche

Les dernières grillades de 2015 à la Main de Fer sur le GR 5
30 décembre 2015 3 30 /12 /décembre /2015 20:11

Noël c'était hier et je ne pouvais pas terminer l'année 2015 sans retourner encore une fois dans le secteur des Hautes Chaumes, d'autant plus que l'absence de neige me permettait d'y accéder facilement par le Col de Prayé.

Je me suis levé tôt pour assister au lever du soleil à la Chapelle de Bipierre avant de grimper jusqu'à la Tête des Blanches Roches en passant par la Tête de Bipierre. Mais c'est un peu plus loin, sur "mon petit rocher" des Hautes Chaumes que je vais prendre mon petit déjeuner avant de poursuivre en direction de la Haute Loge où se trouve mon abri préféré.

Pour respecter la tradition, des bénévoles d'une association locale ont décoré un sapin qui a été placé dans l'abri. La Haute Loge est prise dans un épais nuage gris, mais ce n'est pas grave, cela n'enlève rien au charme de l'endroit.

Je vais ensuite rejoindre Prayé en passant par Le lacet et la Basse des Loges. Le soleil est revenu, mais les tables extérieures de l'abri de Prayé sont mouillées. je n'ai pas d'autre solution que de m'installer dans l'abri en pierre meublé d'une grosse table et de deux bancs soudés aux murs. Il n'est pas très joli cet abri, mais si pratique.Aujourd'hui au menu "saumon froid, asperges vertes, salade de pomme de terres, mirabelles au sirop".

Itinéraire : Col de prayé - Tête de Bipierre - Tête des Blanches Roches - Hautes Chaumes - Haute Loge - Le Lacet - Basse des Loges - Prayé - col de Prayé.

Carte : Top 25 n° 3616 OT

Je suis en avance et le soleil n'est pas encore levé à la Chapelle de Bipierre

Je suis en avance et le soleil n'est pas encore levé à la Chapelle de Bipierre

Le soleil ne saurait tarder

Le soleil ne saurait tarder

Le voilà enfin !

Le voilà enfin !

Les herbes sèches sont rougies par le soleil levant

Les herbes sèches sont rougies par le soleil levant

Tête des Blanches Roches

Tête des Blanches Roches

Tête des Blanches Roches

Tête des Blanches Roches

Petit déjeuner sur "mon rocher" des Hautes Chaumes

Petit déjeuner sur "mon rocher" des Hautes Chaumes

Hautes Chaumes, les pierres à cupules

Hautes Chaumes, les pierres à cupules

Haute Loge

Haute Loge

Le sapin de  Noël de l'abri de la Haute Loge

Le sapin de Noël de l'abri de la Haute Loge

Le Lacet

Le Lacet

Prayé, l'abri du club Vosgien

Prayé, l'abri du club Vosgien

La tête de Prayé

La tête de Prayé

La salle à manger du jour

La salle à manger du jour

Tout est écrit là ...

Tout est écrit là ...

Bonne Année 2016 à tous

Bonne Année 2016 à tous

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article
25 décembre 2015 5 25 /12 /décembre /2015 17:03

Dernière randonnée avant le réveillon de Noël 2015, mais probablement pas la dernière de l'année. La météo est magnifique pour cette sortie d'une quinzaine de kilomètres entre Saint Quirin et Turquestein Blancrupt. Seul petit bémol, un peu de vent sur les sommets qui m'oblige à m'installer dans l'abri Charles Klein pour prendre mon repas de midi car j'avais besoin de faire fonctionner mon campingaz pour réchauffer de délicieuses ravioles au veau et aux épinards. Cela aurait était dommage de les manger froides.

Itinéraire : La Grande Basse - GR 533 - le Haut du Bouge - Le Lampertstein - Haut de Halmoze - Haut du Bon Dieu - Le Bourguignon - Croix Chevandier - Haut de Halmoze - La Grande Basse

Le Haut du Bouge

Le Haut du Bouge

Le Lampertstein

Le Lampertstein

Pause café au Lampertstein

Pause café au Lampertstein

Belle vue vers le Donon

Belle vue vers le Donon

Entre le Haut de Halmoze et le Bourguignon

Entre le Haut de Halmoze et le Bourguignon

La rando du 24
La rando du 24
Près du Bourguignon

Près du Bourguignon

La rando du 24
Abri Charles Klein, la salle à manger du jour

Abri Charles Klein, la salle à manger du jour

Repas de fête

Repas de fête

Le ciel du jour

Le ciel du jour

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article
23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 12:00

Un ciel quasiment bleu et des températures douces dignes d'une journée printanière, alors que nous sommes à seulement quelques jours de Noël, voilà des conditions idéales mais vraiment inhabituelles en cette saison pour effectuer cette randonnée de 16 km dont le point culminant sera le Rocher de Mutzig avec ses 1008 mètres d'altitude.

En plus du beau temps, nous allons profiter d'un calme quasi absolu au cours de cette randonnée durant laquelle nous n'avons croisé aucun véhicule, vu aucun bûcheron et rencontré aucun chasseur.

Itinéraire : Elsassblick - Altmatt - col du Narion - Porte de Pierre - Rocher de Mutzig - col du Narion - Le Narion - Le Noll - chemin des Bornes - Grossmannstein - ancienne maison forestière du Grossmann - Elsassblick.

Secteur du Grossmann

Secteur du Grossmann

Pause café à la Altmatt

Pause café à la Altmatt

La Porte de Pierre

La Porte de Pierre

Au sommet du Rocher de Mutzig

Au sommet du Rocher de Mutzig

Rocher de Mutzig

Rocher de Mutzig

Jimmy est à la recherche de la salle à manger idéale

Jimmy est à la recherche de la salle à manger idéale

Un sapin de Noël éphémère décore notre salle à manger du jour

Un sapin de Noël éphémère décore notre salle à manger du jour

Nous sommes à la même altitude que le Donon que l'on voit au loin, à vol d'oiseau 7 km séparent ces deux sommets

Nous sommes à la même altitude que le Donon que l'on voit au loin, à vol d'oiseau 7 km séparent ces deux sommets

La salle à manger du jour et son sapin

La salle à manger du jour et son sapin

Vue panoramique sur le Donon

Vue panoramique sur le Donon

Une autre vue du Donon

Une autre vue du Donon

Sur le chemin des bornes

Sur le chemin des bornes

Ancienne maison forestière du Grossmann

Ancienne maison forestière du Grossmann

Joyeux Noël à tous

Joyeux Noël à tous

16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 12:36

Les vallées sont noyées dans un épais brouillard en cette fin novembre et nous ne nous attendions pas à trouver le soleil sur les hauteurs de Saint Quirin à un peu moins de 500 mètres d'altitude. C'est donc sous un magnifique ciel bleu que nous allons parcourir les 12 km de ce parcours sur des sentiers et chemins bien connus. C'est toujours un réel plaisir de redécouvrir le site archéologique de la Croix Guillaume et un peu plus loin le site de Belle Roche avec son belvédère et sa grotte spacieuse et accueillante.

Météo France n'étant guère optimiste dans ses prévisions pour cette journée, je m'étais arrangé afin que notre itinéraire passe vers midi à proximité d'une cabane qui allait nous servir d'abri. Et puis, il est toujours plus agréable de manger assis à une table.

Le chemin des bornes balisé disque rouge par le club Vosgien nous mènera ensuite jusqu'au Vieux Château. Ne vous attendez pas à voir surgir un donjon majestueux au milieu des bois sur un promontoire escarpé, car il ne reste plus que quelques pierres taillées au sommet d'un monticule. Le reste a sans doute été récupéré il y a fort longtemps pour construire quelques maisons des villages alentours.

Itinéraire : La Croix Guillaume - site archéologique - Les Quatre Chemins - col de Lendenstein - Fontaine Jules - Belle Roche - GR 5 jusqu'au Gros Sapin - route forestière de Belle Roche - Quatre Chemins - Saffrygsthal - le Vieux Château - la Croix Guillaume.

Cartes IGN top 25 n° 3715OT et 3616OT

La Croix Guillaume "gelée"

La Croix Guillaume "gelée"

Sur le GR5 à la Croix Guillaume

Sur le GR5 à la Croix Guillaume

Site archéologique de la Croix Guillaume

Site archéologique de la Croix Guillaume

Ambiance hivernale.

Ambiance hivernale.

Les Quatre Chemins

Les Quatre Chemins

Le brouillard stagne au fond  de la vallée de la Sarre Rouge

Le brouillard stagne au fond de la vallée de la Sarre Rouge

L'équipe du jour

L'équipe du jour

Brouillard et soleil à Belle Roche

Brouillard et soleil à Belle Roche

Devant la grotte de Belle Roche

Devant la grotte de Belle Roche

Rocher de Belle Roche

Rocher de Belle Roche

La grotte de Belle Roche

La grotte de Belle Roche

Belle Roche vue de la route forestière de la Belle Roche

Belle Roche vue de la route forestière de la Belle Roche

Une dernière photo de Belle Roche et son ciel bleu

Une dernière photo de Belle Roche et son ciel bleu

En descendant dans le Saffrygsthal

En descendant dans le Saffrygsthal

Une cabane perdue au milieu des bois sera notre salle à manger du jour.

Une cabane perdue au milieu des bois sera notre salle à manger du jour.

Le vieux fourneau fume un peu à l'allumage ...

Le vieux fourneau fume un peu à l'allumage ...

Le repas du jour, ratatouille et pâtes.

Le repas du jour, ratatouille et pâtes.

Sur le chemin des bornes, vers le Vieux Château.

Sur le chemin des bornes, vers le Vieux Château.

Secteur du Vieux Château.

Secteur du Vieux Château.

Retour vers la Croix Guillaume.

Retour vers la Croix Guillaume.

12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 21:33

Le parc naturel régional des Vosges du Nord englobe la partie la plus septentrionale du massif des Vosges et s'étend entre la frontière Allemande et le col de Saverne, partie la plus étroite du massif Vosgien.

Vous l'avez deviné je pense, la randonnée d'aujourd'hui, longue d'une quinzaine de kilomètres, va se dérouler dans ce milieu exceptionnel entre ruines de châteaux médiévaux, falaises de grès rose et étangs au biotope rare.

Départ donc de l'étang de Hanau, base de loisirs située sur la commune de Philippsbourg en Moselle pour nous rendre aux ruines du château de Waldeck (13ème siècle). L'accès y a été longtemps interdit et ce n'est que depuis l'année dernière que l'on peut à nouveau gravir une partie des ruines de ce château semi-troglodyte.

En poursuivant notre randonnée nous allons passer au pied d'une très longue barre rocheuse appelée Erbsenfelsen. Ce nom étrange veut dire rocher des petits pois. C'est un lieu de nidification du faucon pélerin.

Mais le but principal de notre randonnée reste les ruines du château médiéval du Falkenstein. Semi-troglodyte comme le Waldeck et la plupart des châteaux des Vosges du nord sa construction fut achevée au milieu du 13ème siècle. Longtemps interdit d'accès pour des raisons évidentes de sécurité, du moins pour sa partie haute, le Falkenstein peut à nouveau se visiter grâce à l'installation de mains courantes, de passerelles et d'escaliers métalliques.

Nous pensions utiliser la salle des gardes creusée dans la roche au pied du château pour y faire ripaille, mais le soleil qui se montra très généreux nous invita tout naturellement à nous installer dans la salle à manger du seigneur tout en haut des ruines.

Le retour à l'étang de Hanau se fera par le petit étang de Lieschbach, classé réserve naturelle.

Carte IGN top 25 n° 3713 ET

Etang de Hanau, petite base de loisirs près de Philippsbourg

Etang de Hanau, petite base de loisirs près de Philippsbourg

Sous les ruines du Waldeck

Sous les ruines du Waldeck

La tour du Waldeck

La tour du Waldeck

Une petite partie des Erbsenfelsen

Une petite partie des Erbsenfelsen

La grande arche des Erbsenfelsen

La grande arche des Erbsenfelsen

Au pied du Falkenstein

Au pied du Falkenstein

Le Falkenstein

Le Falkenstein

Le Falkenstein sous un joli ciel d'automne

Le Falkenstein sous un joli ciel d'automne

Une table d'orientation au sommet du Falkenstein

Une table d'orientation au sommet du Falkenstein

Quel panorama !

Quel panorama !

Ruines du Falkenstein

Ruines du Falkenstein

La salle à manger du jour

La salle à manger du jour

Sur les hauteurs du Falkenstein

Sur les hauteurs du Falkenstein

Passages creusés dans la roche

Passages creusés dans la roche

Magnifique falaise de grès rose

Magnifique falaise de grès rose

Etang de Lieschbach

Etang de Lieschbach

L'étang de Hanau et la tour du Waldeck

L'étang de Hanau et la tour du Waldeck

L'étang de Hanau et la barre rocheuse des Erbsenfelsen

L'étang de Hanau et la barre rocheuse des Erbsenfelsen

7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 18:17

Cette randonnée d'une dizaine de kilomètres débute au parking du Grand ballon à 1343 m d'altitude. Très vite je vais descendre par le GR 5 vers la ferme du Ballon puis à Firstacker à 955 m d'altitude où je vais pouvoir admirer la petite chapelle du Sudel érigée en 1931 par le Souvenir Français en mémoire aux morts Français de la guerre 14-18.

Après une petite pause café sur une table placée au milieu d'un parc, je vais prendre le sentier balisé disque jaune en direction de Gerstacker puis du Sattelfels.

Le col du Haag sera la prochaine étape et de là je vais retrouver le GR 5 qui va me conduire jusqu'au sommet du Grand Ballon à 1424 m d'altitude par un sentier qui n'a rien à envier aux sentiers Alpins. Le plus haut sommet des Vosges sera aussi ce jour là ma plus haute salle à manger Vosgienne. Je crois d'ailleurs que c'est la première fois que cela arrive. Habituellement je ne m'y trouve pas à l'heure méridienne.

Itinéraire : Parking du Grand Ballon (face à l'hôtel du club Vosgien) - la ferme du Ballon - Firstacker - Gerstacker - Sattelfels - le Haag - le Grand Ballon - sommet - parking.

Carte : IGN top 25 n° 3719 OT

Parking du Grand Ballon

Parking du Grand Ballon

Hôtel du Grand Ballon, Club Vosgien

Hôtel du Grand Ballon, Club Vosgien

Descente vers Firstacker

Descente vers Firstacker

Une des vaches de la ferme du Ballon

Une des vaches de la ferme du Ballon

Chapelle du Sudel

Chapelle du Sudel

Panorama à Firstacker

Panorama à Firstacker

La route des Crêtes

La route des Crêtes

Joli endroit pour une pause café

Joli endroit pour une pause café

Gerstacker

Gerstacker

Point de vue

Point de vue

L'abri du Sattelfels

L'abri du Sattelfels

Point de vue du Sattelfels

Point de vue du Sattelfels

Montée vers le col du Haag

Montée vers le col du Haag

Col du Haag

Col du Haag

Les vaches de la ferme du Haag

Les vaches de la ferme du Haag

Sportive traversée de troupeau. Elles sont attirées par Jimmy !

Sportive traversée de troupeau. Elles sont attirées par Jimmy !

Celle là ne veut pas nous laisser passer ...

Celle là ne veut pas nous laisser passer ...

Coup d'oeil en arrière vers le Storkenkopf, deuxième sommet Vosgien de par son altitude de 1366 m

Coup d'oeil en arrière vers le Storkenkopf, deuxième sommet Vosgien de par son altitude de 1366 m

Le final est digne d'un parcours Alpin

Le final est digne d'un parcours Alpin

Regard vers le Storkenkopf

Regard vers le Storkenkopf

Allez, on y est presque !

Allez, on y est presque !

La route des Crêtes côté Haut Rhin

La route des Crêtes côté Haut Rhin

La salle à manger du jour au pied du monument des Diables Bleus

La salle à manger du jour au pied du monument des Diables Bleus

Monument dédié aux Diables Bleus (surnom des Chasseurs Alpins)

Monument dédié aux Diables Bleus (surnom des Chasseurs Alpins)

29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 20:01

Comme deux belles journées ensoleillées sont annoncées en ce début novembre j'ai décidé d'aller faire une randonnée dans un secteur des Hautes Vosges que je ne fréquente pas beaucoup à cause de son éloignement, il s'agit du Ventron.

Le village Vosgien de Ventron, il faut prononcer "Vèn-tron" est connu pour sa chapelle de l'ermitage du frère Joseph, classé monument historique. Cette petite chapelle située au pied de la non moins petite station de ski a été construite en 1757 en l'honneur de la bonté de Pierre Joseph FORMET qui chassé par les siens se retira dans la forêt. Né le 7 février 1724, Pierre Joseph FORMET, plus connu sous le nom de frère Joseph, vivra reclus dans une cabane de branchages au milieu des bois durant deux années.

Ma randonnée va me mener sur les chemins parcourus par frère Joseph et en tout premier lieu je vais passer sur le site où il vécut en ermite. Il ne reste rien de la cabane mais une croix en métal et quelques fleurs en plastique matérialisent l'endroit pour qu'il ne tombe pas dans l'oubli.

C'est dans la cabane dite du Bonhomme que je vais m'arrêter pour le repas de midi avant de repartir en direction de la Tête des Champs où là aussi une petite chapelle attend ma visite. Trop petite pour y entrer, car déjà il n'y a pas de porte, je devrai me contenter d'en contempler l'intérieur par la seule et unique fenêtre existante.

Encore quelques kilomètres et une belle montée pour arriver au sommer du Haut du Rouge Gazon à 1008 mètres d'altitude et il sera déjà l'heure de redescendre vers le Ventron car demain matin je me lève tôt, un lever de soleil m'attend au Grand Ballon.

Itinéraire : Ventron - l'Ermitage du Frère Joseph - croix de l'ermite - GR 533 - col de Rochelotte - abri du Bonhomme - Passe de Sècheneux - Tête des Champs - chapelle de la Salette - Passe de Sècheneux - X bleu - le Pré Hariant - stèle des aviateurs- Haut du Rouge Gazon - O bleu - Ermite frère Joseph.

Carte : IGN Top 25 n° 3619 OT

Le Haut Du Rouge Gazon, station de ski de l'Ermitage du Frère Joseph

Le Haut Du Rouge Gazon, station de ski de l'Ermitage du Frère Joseph

Ermitage du Frère Joseph

Ermitage du Frère Joseph

A l'intérieur de la petite chapelle de l'Ermitage

A l'intérieur de la petite chapelle de l'Ermitage

Vue d'ensemble sur le village de Ventron

Vue d'ensemble sur le village de Ventron

De l'ermitage du frère Joseph à la chapelle de la Salette
Abri au col de la Rochelotte, alt 953 m

Abri au col de la Rochelotte, alt 953 m

Croix de l'ermite, alt. 1080 m

Croix de l'ermite, alt. 1080 m

Pierre Jospeh Formet, paysan comtois naquit à Lomont le 7 février 1724. A quatorze ans, il perdit sa mère et fut mis en condition chez un fermier. A dix-sept ans, il entra dans la milice sur tirage au sort. C'est à Landau qu'il entra en campagne pour la Bavière ; après six ans de service, il reçut son congé en 1746.
Il partit, et passant le col des croix qui sépare la Haute-Saône des Vosges, il vint échouer à Demrupt, puis à Forgoutte, à 1050 m d’altitude, où un arbre abattu par la foudre lui servit de hutte. Sa renommée de sainteté courait à travers les montagnes : sur l’autre versant de Forgoutte, à Ventron, une petite hutte et un oratoire en bois furent édifiés en 1751, et ce n’est que six ans plus tard que l’ermitage actuel, chapelle et cellule, fut construit.
Établi dans son ermitage, il n’était cependant pas isolé du monde et avait des amis auxquels il rendait service. Pour l’éprouver et l’observer, l’évêque de Toul l’invita un jour à sa table à Saulxures ; le lendemain, il écrivit à l’abbé Valence, curé de Ventron « Vous avez là un ermite vraiment sage parce qu’il est vraiment humble ». Il se nourrissait fort peu et souvent seulement de racines. A sa mort, il ne pesait que 70 livres.
En avril 1784, les habitants ne voyant pas l’ermite, s’inquiétèrent, ils le trouvèrent mourant. Ses obsèques eurent lieu un dimanche. Les Nobles Dames du chapitre de Remiremont firent des démarches pour obtenir son corps et le droit de l’inhumer en l’église Saint-Pierre de Remiremont ; leur demande fut rejetée.
L’acte mortuaire du registre paroissial porte les précisions suivantes : « mort du respectable et sage frère Joseph solitaire. L’an 1784, le trente du mois d’avril, est décédé dans cette paroisse, muni des sacrements de pénitence, viatique et extrême-onction, le respectable et sage frère Joseph, baptisé sous le nom de Pierre Joseph Formet, natif de Lomont en Franche-Comté, comme il nous a déclaré, âgé d’environ 61 ans, dont il a passé 33 ans dans un endroit de cette paroisse appelé « Aux Buttes », où il était autrefois un étang du même nom, édifiant par ses paroles et ses exemples, non seulement tous les paroissiens de ce lieu, mais encore tous ceux qui avaient l’avantage de le connaître, sans être jamais démenti pendant le long espace de sa vie austère ».
« Le second mai de la même année, son corps a été inhumé dans le cimetière de cette paroisse, à l’angle gauche en sortant de l’église, avec les cérémonies ordinaires, notamment en présence du sieur Laurent Joseph Hingray, prêtre vicaire de Cornimont, du maître syndic et greffier de la seigneurie de cette paroisse, Michel Valdenaire, Nicolas Valdenaire, Jean Nicolas Valroff, témoins soussignés ».
Il était vénéré et respecté comme un être d’une spiritualité exceptionnelle. Même sous la Terreur, sa tombe fut épargnée : celui qui était chargé de la détruire déclara « Celle-là je n’y toucherai jamais ».

Abri du Bonhomme, 950 m alt.

Abri du Bonhomme, 950 m alt.

Abri forestier du Bonhomme

Abri forestier du Bonhomme

Intérieur fonctionnel et rustique

Intérieur fonctionnel et rustique

La salle à manger du jour ©

La salle à manger du jour ©

Passe Sècheneux, 918 m

Passe Sècheneux, 918 m

Tête des Champs

Tête des Champs

Tête des Champs, alt 997 m

Tête des Champs, alt 997 m

Table d'orientation à la Tête des Champs

Table d'orientation à la Tête des Champs

De l'ermitage du frère Joseph à la chapelle de la Salette
Chapelle de la Salette

Chapelle de la Salette

C'est une très petite chapelle, vraiment très petite !

C'est une très petite chapelle, vraiment très petite !

Mais de quel côté est donc la porte ?

Mais de quel côté est donc la porte ?

Ne trouvant pas la porte, j'ouvre les volets pour regarder par la fenêtre !

Ne trouvant pas la porte, j'ouvre les volets pour regarder par la fenêtre !

LA CHAPELLE de la TETE des CHAMPS dite Notre Dame de la Salette. Construit pour abriter une statue rapportée du célèbre sanctuaire de l’Isère élevé à l’emplacement de l’apparition de la Vierge à deux enfants de corps le 19 septembre 1846, ce petit édicule d’accès peu aisé se dresse sur une terrasse faite de beaux blocs de granit légèrement en contrebas du sommet du Petit Dreube ou tête des Champs. Sur un soubassement maçonné, la petite chapelle est en bois habillé de tôles de fer blanc peintes en rose pour la protéger des intempéries.

A l’intérieur, de petites dimensions, se trouvent trois statuettes, l’une représentant Notre dame de la Salette, les deux autres l’encadrant, Sainte Sabine et Sainte Claire, saintes régionales qui ont toujours fait l’objet d’une grande vénération dans les Hautes Vosges. On remarque encore deux images pieuses représentant Saint Hubert, le patron des chasseurs, et une scène de crucifixion.

Passe de Sècheneux

Passe de Sècheneux

Monument des aviateurs

Monument des aviateurs

De l'ermitage du frère Joseph à la chapelle de la Salette
Le Haut du Rouge Gazon alt. 1008 m

Le Haut du Rouge Gazon alt. 1008 m

Faut maintenant penser à revenir à l'Ermitage du Frère Joseph

Faut maintenant penser à revenir à l'Ermitage du Frère Joseph

Présentation

  • : Sarrebourg 57400
  • Sarrebourg 57400
  • : Mes photos prises au gré de mes balades et randonnées à Sarrebourg et dans ses environs, dans les Vosges et en Alsace, mais aussi dans toute la Lorraine et ailleurs en France.
  • Contact

L'auteur.

Moi - Hautes Chaumes

Recherche

Météo

Droits d'auteur.

  

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur. Sauf accord préalable demandé par mail, l'utilisation partielle ou entière des photos présentées ici est INTERDITE.