Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 19:00

 

Nous arrivons juste à temps au parking de l'ancien cimetière militaire Allemand situé en bordure de la RD 44 à la limite de la Moselle et du Bas Rhin  pour apercevoir le soleil se lever sur la plaine d'Alsace. Sans attendre la suite nous partons à pied sur le sentier des bornes en direction de la Baraque Carrée où nous ferons une pause café avant de poursuivre notre marche sur le GR 53 en direction du Rocher de Mutzig. Ce sera notre deuxième arrêt de la journée pour faire une pause café la tête dans les nuages. Le soleil finira par sortir mais seulement alors que nous quittons le sommet.  Nous allons ensuite contourner le Narion et le Noll en passant par la Altmatt pour retourner à La Baraque Carrée par un bout du sentier des bornes car nous avons décidé d'y prendre notre repas de midi au soleil. Le parcours du sentier des bornes a été tracé sur les limites des possessions de l'ancien Prieuré bénédictin de SAINT QUIRIN par l'association du club Vosgien de Saint Quirin . Pour les amateurs, le circuit en boucle du sentier des bornes fait tout de même 47 km. Sur ce parcours de très nombreuses bornes armoriées sont visibles et les paysages traversés sont magnifiques.  

 

Itinéraire : Anc. cimetière militaire Allemand (39-45) - sentier des bornes - la Baraque Carrée - Le Noll - col du Narion - le Rocher de Mutzig (alt 1008 m) - col du Narion - la Altmatt - le Grossmannstein - la Baraque Carrée - GR 53 - col de l'Engin - retour au parking. 

Parcours de 15 km et 580 m de D+ 

 

J01 - rocher Mutzig

Lever de soleil sur les Vosges     

 

 

 

 

J02 - rocher Mutzig

 

 

 

 

 

 

J03 - rocher Mutzig

 

 

 

 

 

 J04 - rocher Mutzig

Sentier étroit sur le GR 53 vers Le Noll     

 

 

 

 

 J05 - rocher Mutzig

Le Rocher de Mutzig dans les nuages 

 

 

 

 

 J06 - rocher Mutzig

Rocher de Mutzig    

 

 

 

 

 

 J07 - rocher Mutzig

Le soleil revient sur le Rocher de Mutzig    

 

 

 

 

 

J08 - rocher Mutzig

Sur le sentier des bornes    

 

 

 

 

 

J09 - rocher Mutzig

La borne du Frère Léonard    

 

 

 

 

 J10 - rocher Mutzig

Une autre borne gravée d'une croix    

 

 

 

 

J11 - rocher Mutzig

L'abri de La baraque Carrée  qui va être notre salle à manger du jour     

 

 

 

 

J12 - rocher Mutzig

J'ai une faim de ... loup !     

 

 

 

 

J13 - rocher Mutzig

Des gnognos, des kikis .... 

 

 

 

 

J14 - rocher Mutzig

Suivons les traces du blaireau.     

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 18:30

Troisième et dernier article consacré à une belle randonnée  sur le territoire du Ban de la Roche entre le village de FOUDAY (67) et le Champ du Feu. 

Je viens de traverser le joli village Alsacien de BELMONT et me voici dans celui de WALDERSBACH ou se trouve un petit musée dédié au pasteur Jean Frédéric OBERLIN, animateur rural et défenseur des droits de l'homme. 

Né le 31 août 1740 à STRASBOURG, Jean Fréréric OBERLIN décède à l'âge de 85 ans le 1er juin 1826 à WALDERSBACH.  C'est en 1767 que Jean Frédéric OBERLIN se voit proposer la place de pasteur à WALDERSBACH, un village pauvre de la Haute Vallée de la Bruche, sur le comté du Ban de la Roche. Il va poursuivre l'oeuvre de ses prédécesseurs pour instruire les jeunes, construire des routes pour désenclaver le Ban de la Roche, améliorer les conditions d'hygiène et d'habitat, développer les métiers utiles à la communauté ainsi que l'agriculture en introduisant des semences nouvelles et de nouvelles techniques de culture.

Ayant un peu de temps devant moi, je vais en profiter pour faire une visite, somme toute assez rapide, mais très intéressante tout de même du musée Oberlin.  

 

 

 

 

 

I01 - Oberlin

Le musée OBERLIN à WALDERSBACH     

 

 

 

 

 

I02 - Oberlin

Musée OBERLIN    

 

 

 

 

 

I03 - Oberlin

Buste de Jean Frédéric OBERLIN    

 

 

 

 

 

I04 - Oberlin

  Le pasteur OBERLIN  oeuvre à la construction de routes entre les villages

 

 

 

 

 

I05 - Oberlin

Quelques objets personnel de JF OBERLIN    

 

 

 

 

 

I06 - Oberlin

Collection de minéraux     

 

 

 

 

I07 - Oberlin

Collection d'oeufs de provenance diverse

 

 

 

 

 

I08 - Oberlin

Notez l'origine présumée de ces oeufs assez surprenante !       

 

 

 

 

I09 - Oberlin

  Carte du Ban de la Roche gravée par J.F. OBERLIN en 1776

 

 

 

 

 

I10 - Oberlin

Une fiche sur le loup encore très présent à l'époque et de retour aujourd'hui ...       

 

 

 

 

I11 - Oberlin

Un crâne anoté par JF OBERLIN     

 

 

 

 

I12 - Oberlin

Ce qu'il reste d'un bonhomme de neige ...     

 

 

 

 

I13 - Oberlin

Le village de WALDERSBACH     

 

 

 

 

I14 - Oberlin

L'hiver n'a pas été trop rude, le stock de bois n'a pas baissé beaucoup.     

 

 

 

 

 

I15 - Oberlin

Vous voulez ma photo ?      

 

 

 

 

 

I16 - Oberlin

Balisage à la peinture    

 

 

 

 

 

I17 - Oberlin

En direction de FOUDAY    

 

 

 

 

I18 - Oberlin

Presque arrivé à FOUDAY     

 

 

 

 

I19 - Oberlin

Retour à mon point de départ.    

 

 

Les articles précédents : Le Ban de la Roche 1/3

                                     Le Ban de la Roche 2/3     

 

Le site internet du musée OBERLIN 

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 12:30

Seconde partie de l'article consacré à cette randonnée effectuée sur le Ban de la Roche. 

Après une longue montée qui m'a pris une partie de la matinée pour relier le village de FOUDAY à La Serva, petite station de ski Alsacienne située sur les flancs du Champ du Feu, je me dirige maintenant vers le sommet du Champ du Feu où j'ai prévu de m'installer dans l'abri  en bois pour y prendre mon repas. 

Il reste tout juste assez de neige sur le Champ du Feu pour faire tourner les remonte pentes, mais un ciel presque bleu et une température agréable compense largement ce déficit. 

Le parcours décrit en entier dans l'article précédent est visible en cliquant ICI.

 

 

 

H01 - Champ du Feu

Station de ski du Champ du Feu    

 

 

 

 

H02 - Champ du Feu

Tiens, un randonneur qui observe le Donon.     

 

 

 

 

H03 - Champ du Feu

Elles sont toujours là ...     

 

 

 

 

H04 - Champ du Feu

La tour du Champ du Feu    

 

 

 

 

 

H05 - Champ du Feu

L'abri du club Vosgien qui va être ma salle à manger du jour

 

 

 

 

 

H06 - Champ du Feu

Mon déjeuner se prépare     

 

 

 

 

H07 - Champ du Feu

La Serva et au fond le Donon    

 

 

 

 

H08 - Champ du Feu

Vue panoramique sur le village de Belmont    

 

 

 

 

 

H09 - Champ du Feu

Une fontaine à Belmont    

 

 

 

 

H10 - Champ du Feu

Une famille "sangliers"     

 

 

 

 

H11 - Champ du Feu

Belmont, un des villages du Ban de la Roche    

 

 

 

 

 

H12 - Champ du Feu

 

 

 

 

 

H13 - Champ du Feu

Une rue de Belmont    

 

 

 

 

H14 - Champ du Feu

Je quitte Belmont    

 

 

 

 

H15 - Champ du Feu

Mais où est donc passé le village et la route ?     

 

 

 

 

H16 - Champ du Feu

J'ai trouvé une maison à "têtes"  à Waldersbach.   

 

 

 

 

H17 - Champ du Feu

Une vue rapprochée de quelques unes des têtes ...     

 

 A suivre ...

 

 

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 19:15

Belle et longue randonnée d'une vingtaine de kilomètres avec un dénivelé total de 880 mètres fait dans la première partie du parcours entre le village de FOUDAY et le Champ Du Feu, petite station de sports d'hiver Vosgienne.  En fait tout le dénivelé montant sera fait avant le repas de midi pris dans l'abri situé au pied de la tour d'observation qui coiffe le sommet du Champ du Feu, celà veut dire qu'après le repas il n'y a eu que de la descente et même la visite d'un musée dans la traversée du village de Waldersbach, la visite du musée OBERLIN, consacré à la vie et à l'oeuvre du pasteur Jean Frédéric Oberlin. Habituellement j'évite de passer par les villages mais là je n'avais pas vraiment le choix, les contourner aurait été trop long et compliqué. 


Précisons aussi que tout le parcours se fait sur le terroire du Ban de La Roche, région de la Haute Vallée de la Bruche située sur le flanc ouest du Champ du Feu. Les villages traversés au cours de cette randonnée sont tous situés sur le Ban de la Roche. 


Comme il a eu beaucoup de choses à voir et donc à photographier, je vais présenter cette randonnée en trois articles. Dans le premier article de la série, je vous propose de me suivre entre FOUDAY et le Champ du Feu en passant par La Fraize et le Col de la Perheux, avec de nombreuses vues panoramiques, notamment sur le Donon que je ne quiterai pas des yeux pendant une bonne partie de l'itinéraire. 

 

 

Le parcours complet de cette rando : FOUDAY (départ devant la mairie) - SOLBACH - La Fraize - col de La Perheux - Le Haut des Monts - La Serva - Le Champ du Feu - abri près de la tour d'observation - La Serva par la lisière - BELMONT - WALDERSBACH - FOUDAY. 

Environ 20 km et 880 m de dénivelé positif.  

 

G01 - Fouday

Le ciel s'embrase alors que je roule vers Fouday (je me suis arrêté pour prendre la photo !)      

 

 

 

G02 - Fouday

Fouday, 365 habitants appelés les Foudéens et les Foudéennes.     

 

 

 

 

G03 - Fouday

Les brumes matinales finissent de se dissiper  

 

 

 

 

G04 - Fouday

Solbach, 111 Solbachois et Solbachoises.     

 

 

 

 

G05 - Fouday

Catwoman ... à Solbach     

 

 

 

 

 

G06 - Fouday

3 têtes ...  je ferai mieux la prochaine fois !        

 

 

 

 

G07 - Fouday

Un coup d'oeil en arrière sur Solbach que je viens de quitter    

 

 

 

 

G08 - Fouday

Le Donon (au centre) vu du sommet de La Fraize    

 

 

 

 

 

G09 - Fouday

 

 

 

 

 

G10 - Fouday

La Fraize, joli paysage avec en toile de fond les deux Donons (à gauche)    

 

 

 

 

G11 - Fouday

Troupeau de Vosgiennes au col de La Perheux et les deux Donons     

 

 

 

 

 

G12 - Fouday

Le col de La Perheux     

 

 

 

 

G13 - Fouday

Le Climont vu du col de La Perheux    

 

 

 

G14 - Fouday

Et encore une fois le Donon, le Petit Donon, le Rocher de Mutzig.     

 

 

 

 

 

G15 - Fouday

Le Haut des Monts    

 

 

 

 

G16 - Fouday

Un peu de neige au-dessus de 1000 m.     

 

 

 

 

 

G17 - Fouday

Couple de randonneurs et leur randogueur    

 

 

 

 

G18 - Fouday

La navette    

 

 

 

 

G19 - Fouday

Bus joliment bien décoré     

 

A suivre ... 

 

 

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 12:00

Randonnée en boucle de 15 km au départ du col de la Charaille près de RAON-LES-LEAU.

Je vais parcourir le Petit Chemin d'Allemagne jusqu'au Haut des Planches avant de bifurquer par une route privée non balisée pour rejoindre la scierie de Machet près de SAINT SAUVEUR (54). La scierie de Machet reste l'unique scierie hydraulique en activité du Piémont Vosgien. Datant du 16ème siècle, cette scierie qui fut détruite par un incendie en 1943 et reconstruite aussitôt à l'identique sera exploitée jusqu'en 1990 par des propriétaires privés. En 1996 c'est l'association des amis de Machet qui prends le relai jusqu'en 2004. Dès 2005, l'association Machet Energie Nouvelle fait vivre cette scierie.    

Fermée le jour de mon passage, je vais tout de même profiter d'un des deux jolis abris mis à la disposition des randonneurs et promeneurs pour prendre  mon repas, une délicieuse paëlla maison. 

La tarte aux pommes accompagnée d'un bon café va finir par me rassasier. Heureusement que les premiers kilomètres à parcourir après repas vont se faire en fond de vallée pour rejoindre la chapelle de Ton. Ensuite une bonne montée d'un peu plus de 200 m de dénivelé positif va me permettre de rejoindre la nouvelle vierge du Trupt puis mon point de départ, le col de la Charaille. 

 

Itinéraire : Col de la Charaille - petit Chemin d'Allemagne - Haut des Planches - scierie de Machet - canal - ancienne scierie du Marquis - Basse Hiery - chapelle de Ton - vierge du Trupt - col de la Charaille. 

Carte : IGN Top 25 - 3616 OT 

15 km - D+ 465 mètres

 

F01 - Charaille - Machet

Abri au col de la Charaille, altitude 703 m     

 

 

 

F02 - Charaille - Machet

Haut de la Charaille    

 

 

 

F03 - Charaille - Machet

Minéral et végétal ... 

 

 

 

F04 - Charaille - Machet

Sur le Petit Chemin d'Allemagne     

 

 

 

F05 - Charaille - Machet

Le Haut des Planches    

 

 

 

 

 

F06 - Charaille - Machet

Scierie de Machet    

 

 

 

 

 

F07 - Charaille - Machet

Scierie de Machet     

 

 

 

F12 - Charaille - Machet

Un joli abri

 

 

 

F08 - Charaille - Machet

Un abri igloo tout en bois     

 

 

 

 

F09 - Charaille - Machet

Ma salle à manger du jour    

 

 

 

 

F10 - Charaille - Machet

Ouverture sur l'extérieur    

 

 

 

 

F11 - Charaille - Machet

Menu du jour : paëlla maison, tarte aux pommes    

 

 

 

 

F13 - Charaille - Machet

Sentier au bord du canal d'alimentation de la scierie de Machet    

 

 

 

 

F14 - Charaille - Machet

Le même sentier au bord du même canal     

 

 

 

 

 

F15 - Charaille - Machet

Basse Hiery. C'est qui ?     

 

 

 

 

F16 - Charaille - Machet

Petite cascade     

 

 

 

 

F17 - Charaille - Machet

Chapelle de Ton    

 

 

 

 

F18 - Charaille - Machet

Ancienne ferme près de la chapelle de Ton     

 

 

 

 

F19 - Charaille - Machet

La nouvelle Vierge du Trupt    

 

 

 

 

F20 - Charaille - Machet

Retour au col de la Charaille    

 

 

 

 

F21 - Charaille - Machet

La même cabane que ce matin, mais sous le soleil cette fois.     

 

 

 

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 11:45

 

C'est à quelques kilomètres d'Abreschviller, au col du Brechpunkt à 545 m d'altitude que débute cette randonnée sur des sentiers peu fréquentés en direction de l'ancienne maison forestière du Grossmann en passant par le Parc aux Boeufs, le Hunerstkopf, le col du Melkplatz. C'est à partir du col du Melkplatz à environ 740 m d'altitude que je vais commencer à trouver de la neige. L'ancienne maison forestière du Grossmann étant située à environ 840 m d'altitude, je vais continuer à monter tout en trouvant un peu plus de neige. 

Il est presque midi lorsque j'arrive en vue de l'ancienne bâtisse construite en 1911. Le refuge du club Vosgien se trouve juste à côté, dans l'ancienne maison ouvrière. En ouvrant la porte du refuge je vais être surpris par la douce châleur qui règne dans la pièce. J'ai de la chance. Il n'y a personne dans la pièce, mais quelqu'un a certainement passé la nuit dans ce refuge car il y a encore des braises dans le vieux fourneau De Dietrich. Je n'ai pas de mal à rallumer un feu avec le bois sec mis à disposition dans une grosse caisse en bois. J'ai bien transpiré pour venir jusque là et je vais donc pouvoir sècher mes vêtements en mangeant au chaud, ce qui est rare en hiver.

Après une pause d'environ une heure, je reprends ma randonnée d'un bon pas car il me reste une bonne dizaine de kilomètres à parcourir pour retourner par un autre chemin au col du Brechpunkt. J'ai décidé de passer par un petit sommet annexe, le Monacker, qui avec ses 853 m d'altitude est aussi recouvert de neige. Rien de particulier sur ce sommet si ce n'est un silence religieux dont je profite pleinement.     

 

 

B01 - Grossmann

Il fait froid ce matin    

 

 

 

 

B02 - Grossmann

Le soleil levant dans les arbres    

 

 

 

 

B03 - Grossmann

Entre le Hunerstkopf et le col du Melkplatz    

 

 

 

 

B04 - Grossmann

 

 

 

 

 

 

B05 - Grossmann

Fougère    

 

 

 

 

B06 - Grossmann

Le sol et les arbres sont givrés    

 

 

 

B08 - Grossmann

Ancien "panneau" indicateur gravé dans un rocher    

 

 

 

 

B07 - Grossmann

Une heure de marche et j'y suis ...     

 

 

 

 

B09 - Grossmann

Enfin un peu de neige    

 

 

 

 

B10 - Grossmann

 

 

 

 

 

 

B11 - Grossmann

L'ancienne maison forestière du Grossmann

 

 

 

 

B12 - Grossmann

Maison du Grossmann     

 

 

 

B19 - Grossmann-redim1200

Maison ouvrière du Grossmann et refuge du Club Vosgien

 

 

 

B13 - Grossmann

Au chaud dans le refuge du club Vosgien     

 

 

 

 

B14 - Grossmann

Un bon petit feu çà fait du bien     

 

 

 

 

 

 

B15 - Grossmann

Riz façon paëlla, repas du jour    

 

 

 

 

B16 - Grossmann

Monacker    

 

 

 

 

 

B17 - Grossmann

Vers le sommet du Monacker     

 

 

 

 

B18 - Grossmann

La Petersmuehl, le refuge du club Vosgien de Sarrebourg    

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 16:45

SAINT QUIRIN - BOURGUIGNON  - FRESILLON - Abri BECHLER - BELLE ROCHE - SAINT QUIRIN 

 

Celà devient une habitude de partir avant l'aube, mais cette fois c'est pour faire une longue randonnée de 25 km dans la forêt domaniale de Saint Quirin. Le point de départ de notre sortie se situe justement à Saint Quirin devant l'ancien prieuré encore éclairé des lumières mises en place pour les fêtes. Il est 07 heures 45 lorsque nous démarrons notre marche. 

Les sacs à dos que nous transportons sont bien remplis car nous avons prévu de rejoindre l'abri Bechler sur le GR 5 vers midi pour y casser la croute et aujourd'hui c'est pas un "jambon beurre" qu'il faut transporter. Il y a même un peu de bois sec dans les sacs  pour démarrer notre feu. Pour le reste, il y aura assez de bois sur place. Mais avant d'arriver à l'abri Bechler nous allons passer par l'abri Charles Klein près du Haut du Bon Dieu puis au sommet du Bourguignon et de la Tête du Fresillon. 

L'abri Bechler va nous accueillir durant presque 3 heures. Les préparatifs de la table et l'allumage du feu, sans compter les photos à faire, tout celà prends du temps, mais c'est pour notre repas de "fin d'année" que nous n'avons pas eu l'occasion de faire l'année dernière. Finalement, je vous rassure, nous n'avons pas mangé pendant 3 heures mais passé un bon moment convivial autour d'une table garnie pour la ciconstance de quelques mets festifs mais en des quantités limitées pour ne pas trop nous charger l'estomac. N'oublions pas qu'il reste une bonne dizaine de kilomètres à marcher et peut être même un peu plus, pour rejoindre notre point de départ en empruntant le mythique GR5 jusqu'à Belle Roche où nous ferons une petite pause café avant de  poursuivre en direction de Saint Quirin où nous allons arriver ... à la tombée de la nuit. Il est 17 heures 15. 

Question : Combien de temps avons nous marché ?     

 

 

 

I01 - Bechler

L'ancien prieuré de Saint Quirin.     

 

 

 

I02 - Bechler

La Chapelle Haute qui domine le village   

 

 

 

 

I03 - Bechler

Saint Quirin vu de la Chapelle Haute     

 

 

 

 

 I04 - Bechler

Arrivée au rocher du Lampertstein 

 

 

 

 

 I05 - Bechler

Sapins, épiciéas, pins, il y a de tout dans cette magnifique forêt     

 

 

 

 

 I06 - Bechler

Le Bourguignon, altitude, 633 m  

 

 

 

 

 

 I07 - Bechler

Dans la montée vers le Frésillon, 720 m 

 

 

 

 

 I08 - Bechler

 Rocher au sommet du Frésillon 

 

 

 

 

 

 

 

I09 - Bechler

Belle vue au sommet du Frésillon     

 

 

 

 

I10 - Bechler

Le blaireau se repose     

 

 

 

 

I11 - Bechler

Arrivée à la salle à manger du jour     

 

 

 

 

I12 - Bechler

L'endroit est magnifique pour y séjourner quelques heures     

 

 

 

 

 

I13 - Bechler

La partie extérieure de notre salle à manger

 

 

 

 

 

I14 - Bechler

Et voici la partie intérieure de notre salle à manger.         

 

 

 

 

 

I15 - Bechler

Après un bon repas, les blaireaux boivent leur café devant un bon feu     

 

 

 

 

 

 

I16 - Bechler

Feu de bois et ciel bleu, le pied !     

 

 

 

 

 

I17 - Bechler

Il faut déjà repartir, après 3 heures d'arrêt ...     

 

 

 

 

I18 - Bechler

Le Fauteuil de Saint Quirin, aussi appelé Pierre de Saint Quirin.     

 

 

 

 

I19 - Bechler

Ciel magnifique pour la suite et la fin de la randonnée    

 

 

Le parcours détaillé de cette rando : 

Départ de SAINT QUIRIN (devant l'église) - Chapelle Haute - Lampertstein - Haut de Halmoze - Haut du Bon Dieu - Croix Chevandier (abri Charles Klein) - le Bourguignon - la Tête du Fresillon - la Borne Brignon - GR5  - la Main de Fer - abri BECHLER - Pierre de Saint Quirin - le Gros Sapin - Belle Roche - col de Lendenstein - Grotte des Bacelles - Saint Quirin par le château d'eau. 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 19:30

En faisant cette randonnée le jour de la Saint Etienne, je pensais bien faire la dernière de l'année. Malgré le mauvais temps je me suis quand même décidé à y aller ce matin là car la météo des jours suivants n'était guère optimiste. C'est donc seul, avec mon nouveau parapluie aux couleurs de la forêt, que je me suis enfoncé dans entre les sapins et les épicéas en partant du col de Prayé. Je vais ainsi parcourir 12 km sans jamais pouvoir le fermer ce parapluie. Ouf, heureusement que je l'avais celui là ! 

C'est dans le petit abri en pierre de la Haute Loge à 934 m d'altitude, plein de courants d'air, que je vais prendre mon repas d'entre deux fêtes composé d'un reste de saumon froid, d'une salade de concombres au fromage blanc, de clémentines et de quelques biscuits. 

 

Col de Prayé - chapelle de Bipierre - le Rond Pertuis - la Haute Loge - les Hautes Chaumes - col de Prayé. 

IGN Top 25 - 3616 OT 

 


G01 - Haute Loge

Départ du col de Prayé. La Corbeille est invisible, noyée dans le brouillard.        

 

 

 

 

 

 G02 - Haute Loge

 Entre chapelle de Bipierre et Tête de Bipierre

 

 

 

 

 

 

 G03 - Haute Loge

Sur le sentier +     

 

 

 

 

 

 G05 - Haute Loge

 Pas facile de garder les pieds au sec !    

 

 

 

 

 G04 - Haute Loge

 Un groupe de cervidés m'observe avant de s'enfuir 

 

 

 

 

 

 G06 - Haute Loge

 Heureusement que j'avais pris mon parapluie, c'est un vrai déluge.  

 

 

 

 

 

 G07 - Haute Loge

Le petit abri rond de la Haute Loge sera ma salle à manger du jour.        

 

 

 

 

 

G08 - Haute Loge

La pluie commence à se transformer en neige     

 

 

 

 

 

G09 - Haute Loge

Les Hautes Chaumes     

 

 

 

 

 

G10 - Haute Loge

Je suis au sec pour le repas     

 

 

 

 

 

G11 - Haute Loge

Mini réveillon sous le sapin de l'abri de la Haute Loge : concombres et saumon froid.    

 

 

 

 

 

G12 - Haute Loge

Le dessert du jour avec un thé bien chaud.      

 

 

 

 

G13 - Haute Loge

Il a bien neigé pendant ma pause qui a duré 30 minutes.     

 

 

 

 

 

G14 - Haute Loge

J'ai connu des randonnées plus ensoleillées    

 

 

 

 

 

 

G15 - Haute Loge

Les Hautes Chaumes     

 

 

 

 

 

G16 - Haute Loge

Les sentiers sont de vrais petits torrents     

 

 

 

 

 

G17 - Haute Loge

Ce parapluie m'a bien rendu service.     

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 18:45

Dans quelques jours ce sera Noël et quand météo France annonce du beau temps et qu'en plus ce n'est pas un jour travaillé, il faut en profiter pour aller faire une belle randonnée. Le secteur choisi sera celui du Grossmann et du Canceley. Départ très matinal près de l'ancienne maison forestière du Canceley. Dès le début, le sentier balisé X que nous suivons ne fait que monter vers la Tête du Noll. Nous évoluons dans une zone  très sauvage et très peu fréquentée. La neige tombée fin novembre recouvre encore le sol au-dessus de 800 m d'altitude. 

Après une courte pause café dans l'ancienne maison ouvrière du Grossmann, Jean Paul et moi, poursuivons notre randonnée d'un bon pas en direction du col du Rognol  en passant par le Wolfsberg et La Frestanne. En cours de route nous allons nous faire "flasher" par un nouveau type de radar automatique ... Je n'avais pas vu le panneau limitant la vitesse des piétons ! 

Cette année le sapin à côté de l'abri Fourmann n'a pas été décoré. Il est maintenant bien trop grand et les randonneurs qui venaient le garnir de boules et de guirlandes depuis quelques années se sont sans doute découragés devant l'ampleur de la tâche ! Comme le soleil et la température agréable nous incitent à manger à l'extérieur, nous allons décorer un petit sapin ramassé au bord du chemin avec la guirlande bleue et les quelques boules que je transporte depuis ce matin spécialement pour l'occasion.   

 

Itinéraire : Ancienne maison forestière de Canceley - col de la Sayotte - ancienne maison forestière de Grossmanns - Grossmannstein - La Frestanne - le Wolfsberg - col du Rognol - Abri Fourmann - rocher du Canceley - anc. MF du Canceley. 

distance parcourue : 18 km

cumul dénivelé montant : 667 m 

 

 

 

 

F01 - rando Grossmann - Fourmann

Notre première destination    

 

 

 

F02 - rando Grossmann - Fourmann

Le soleil vient de se lever    

 

 

 

 

F03 - rando Grossmann - Fourmann

Secteur du Grossmann    

 

 

 

 

 

F04 - rando Grossmann - Fourmann

Encore beaucoup de neige à l'ancienne maison forestière du Grossmann (à droite le refuge du CV)    

 

 

 

 

 

F05 - rando Grossmann - Fourmann

Pause café dans le refuge du CV     

 

 

 

 

F06 - rando Grossmann - Fourmann

Sur le sentier +    

 

 

 

 

 

F07 - rando Grossmann - Fourmann

Nous sommes à environ 800 m d'altitude    

 

 

 

 

 

F08 - rando Grossmann - Fourmann

Un radar à piétons ? Non, juste un "piège photo" pour étudier la faune sauvage locale.     

 

 

 

 

 

F19 - Grossmann

Je n'ai pas vu la "bête", mais j'ai photographié ses empreintes. 

 

 

 

 

F09 - rando Grossmann - Fourmann

 

 

 

 

 

F10 - rando Grossmann - Fourmann

Rocher avec cupule et gravures    

 

 

 

 

F11 - rando Grossmann - Fourmann

En direction du col du Rognol    

 

 

 

 

F12 - rando Grossmann - Fourmann

Abri Fourmann et les rochers de la Tête aux Sangliers    

 

 

 

 

 

F13 - rando Grossmann - Fourmann

Pique nique au soleil avec un petit sapin de Noël "maison"     

 

 

 

 

F14 - rando Grossmann - Fourmann

Notre salle à manger du jour et le drapeau des Blaireaux. 

 

 

 

 

F15 - rando Grossmann - Fourmann

Quelques nuages envahissent le ciel qui était bleu jusqu'à présent.     

 

 

 

 

F16 - rando Grossmann - Fourmann

Chemin des bornes.     

 

 

 

 

F17 - rando Grossmann - Fourmann

Dernier rocher avant de rejoindre le point de départ.     

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 12:00

 

Il est encore très tôt lorsque nous quittons Dabo pour rejoindre à pied le col de la Schleif puis le rocher du Backofenfelsen où nous allons nous arrêter pour boire un bon café bien chaud en attendant le lever du soleil sur des vallées noyées dans le brouillard.

Après cette courte pause nous allons ensuite poursuivre notre marche jusqu'au Steinenle-Maennel,  puis descendre dans le brouillard de la vallée de la Mossig  jusqu'à la maison forestière de Rosskopf. Préférant le soleil au brouillard, nous remontons jusqu'au col de la Schleif par le GR 5 puis bifurquons vers les rochers de Himbeerfels pour y faire un bon feu afin de griller notre repas. 

La marche nous ayant un peu fatigués, nous allons faire les derniers kilomètres qui nous restent à parcourir jusqu'à Dabo en train.     

 

 

 

D01 - Dabo

DABO    

 

 

 

 

D02 - Dabo

Près du nouveau relais de chasse au pied du rocher    

 

 

 

 

 

D03 - Dabo

Le rocher de Dabo vu du Backofenfelsen    

 

 

 

 

 

D04 - Dabo

Un zoom sur le rocher de Dabo     

 

 

 

 

D05 - Dabo

Forêt du Grand Rosskopf    

 

 

 

 

D06 - Dabo

Le Steinenle-Maennel     

 

 

 

 

D07 - Dabo

Vallée de Mossig dans le brouillard    

 

 

 

 

 

D08 - Dabo

Maison forestière de Rosskopf    

 

 

 

 

D09 - Dabo

En remontant vers le col de la Schleif    

 

 

 

 

D10 - Dabo

Le Himbeerfels    

 

 

 

 

D11 - Dabo

Un sapin de Noël au pied des Himbeerfels    

 

 

 

 

 

D12 - Dabo

Un bon feu sans trop de fumée ...     

 

 

 

 

D13 - Dabo

Mon repas du jour !     

 

 

 

 

D14 - Dabo

 

 

 

 

 

 

D15 - Dabo

Je vous avais bien dit que nous avions fini le parcours sur un train ... 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Randonnée
commenter cet article

Présentation

  • : Sarrebourg 57400
  • Sarrebourg 57400
  • : Mes photos prises au gré de mes balades et randonnées à Sarrebourg et dans ses environs, dans les Vosges et en Alsace, mais aussi dans toute la Lorraine et ailleurs en France.
  • Contact

L'auteur.

Moi - Hautes Chaumes

Recherche

Météo

Droits d'auteur.

  

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur. Sauf accord préalable demandé par mail, l'utilisation partielle ou entière des photos présentées ici est INTERDITE.