Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 14:12



Publié par PhilFLD - dans Nature.
commenter cet article
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 11:15

Les premiers signes du printemps ne trompent pas, les chants des oiseaux, le soleil et voici que la jonquille colore d'un jaune vif les prairies et les lisières des forêts. Cette plante herbacée, vivace d'environ 20 à 40 cm de haut fleurit en mars et en avril.

Narcissus pseudo-narcissus (faux narcisse)
famille des amaryllidacés
Narcissus vient du Grec narké : qui endort.

Sa cueillette n'est pas réglementée en Lorraine mais il est interdit de prélever les bulbes et il est fortement conseillé de laisser les feuilles en place afin que le bulbe puisse  survivre car il puise son énergie dans les feuilles.























































Publié par PhilFLD - dans Nature.
commenter cet article
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 09:02

C'est au cours d'une randonnée effectuée récemment dans la région de Neuwiller lès Saverne dans les Vosges du Nord, que j'ai eu l'occasion d'admirer un magnifique et très vieux chêne. Au cours de mes recherches effectuées sur internet pour  me documenter sur le sujet je suis tombé sur ce poème tout à fait de circonstance. Connaissant l'intérêt porté aux poèmes par une amie randonneuse, je le publie à son intention.



Le chêne abandonné

de Anatole FRANCE recueil : Les poèmes dorés

Dans la tiède forêt que baigne un jour vermeil,
Le grand chêne noueux, le père de la race,
Penche sur le coteau sa rugueuse cuirasse
Et, solitaire aïeul, se réchauffe au soleil.

Du fumier de ses fils étouffés sous son ombre,
Robuste, il a nourri ses siècles florissants,
Fait bouillonner la sève en ses membres puissants,
Et respiré le ciel avec sa tête sombre.

Mais ses plus fiers rameaux sont morts, squelettes noirs
Sinistrement dressés sur sa couronne verte ;
Et dans la profondeur de sa poitrine ouverte
Les larves ont creusé de vastes entonnoirs.

La sève du printemps vient irriter l'ulcère
Que suinte la torpeur de ses âcres tissus.
Tout un monde pullule en ses membres moussus,
Et le fauve lichen de sa rouille l'enserre.

Sans cesse un bois inerte et qui vécut en lui
Se brise sur son corps et tombe. Un vent d'orage
Peut finir de sa mort le séculaire ouvrage,
Et peut-être qu'il doit s'écrouler aujourd'hui.

Car déjà la chenille aux anneaux d'émeraude
Déserte lentement son feuillage peu sûr ;
D'insectes soulevant leurs élytres d'azur
Tout un peuple inquiet sur son écorce rôde ;

Dès hier, un essaim d'abeilles a quitté
Sa demeure d'argile aux branches suspendue ;
Ce matin, les frelons, colonie éperdue,
Sous d'autres pieds rameux transportaient leur cité ;

Un lézard, sur le tronc, au bord d'une fissure,
Darde sa tête aiguë, observe, hésite, et fuit ;
Et voici qu'inondant l'arbre glacé, la nuit
Vient hâter sur sa chair la pâle moisissure.




Le gros chêne près de Neuwiller lès Saverne (67).



Un panneau près de cet arbre quadricentenaire dit :

"Je suis un chêne pédonculé né aux environs de 1600. Haut de 32m, j'ai un tronc mesurant 3,30 m de circonférence à hauteur d'homme. On dit de moi que je suis un arbre remarquable d'intérêt national, un être d'exception pour avoir su défier les éléments et résister aux temps. Mais je ne suis pas le seul, mes voisins sont aussi exeptionels tout comme la forêt que nous formons."



Non loin de là, près de la Petite Pierre, vous pouvez admirer un autre arbre remarquable appelé "Le Grand Chêne". Je n'ai malheureusement trouvé aucune information concernant cet arbre immense par sa hauteur (+ de 30 m)




Le Grand Chêne. 











 
Publié par PhilFLD - dans Nature.
commenter cet article
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 12:03


Telle une armée immobile ils se dressent sur la crête,
gardiens silencieux et imperturbables,
ils plient l'échine sous les coups, 
mais toujours se redressent.
Les agressions du temps ne les impressionnent plus depuis longtemps,
car pour être et durer là haut il faut force et résistance.
Ils subissent les outrages du temps, 
la glace et la neige sont leurs amis, 
car du froid et des vents violents ils les protègent.
 
  































































L'hiver est long cette année et nous en avons déjà bien profité. Les sommets Vosgiens sont encore recouverts d'une épaisse couche de neige que le printemps aura bien du mal à faire disparaitre.
Il est fort probable que cette série de photos hivernales soit la dernière de la saison car maintenant nous aspirons au retour du soleil et des plaisirs qui l'accompagnent. 
 Les prochaines randonnées et balades se feront volontairement dans des secteurs Lorrains et Alsaciens plus tempérés à la recherche des premiers bourgeons et signes de vie printaniers.










Publié par PhilFLD - dans Nature.
commenter cet article
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 08:30


Il y a quelques jours, alors que je me baladais sur les bords du lac de Pierre Percée, j'ai été intrigué par une souche d'arbre. Un timide rayon de soleil  éclairait le dessus de cette souche et en me raprochant j'ai remarqué qu'il n'y avait pas seulement de la mousse mais plein d'autres petites plantes minuscules.
C'est tout un écosystème constitué de végétaux, de bactéries, de champignons, de micro organismes, d'insectes minuscules  qui est en train de renaître à la surface de cette vieille souche d'arbre. Les plantes réaparaissent et bientôt les insectes reviendront aussi coloniser cet endroit. Certains d'entre eux sont peut être même en train d'hiberner dans cette souche ou attendent d'éclore dès qu'il fera assez chaud.
Il serait intéressant, dans quelques semaines de revoir cette même souche d'arbre et d'observer son évolution. En attendant, je me suis contenté de photographier cette souche et je me suis bien gardé d'y toucher pour ne pas perturber ce mini écosystème.




Une mini jungle à la surface d'une souche d'arbre.
























Publié par PhilFLD - dans Nature.
commenter cet article
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 11:00


Après une matinée passée à randonner à raquettes dans le brouillard et dans le froid dans le secteur des Trois Fours, nous sommes à la recherche d'une "salle à manger" bien confortable pour midi.
Guidés par les rayons chauds du soleil, nous nous arrêtons dans la très belle vallée du Rudlin, près de l'étang des dames.




L'étang des Dames au Rudlin.




Reflets dans l'étang des Dames.

 



La chapelle du Rudlin.




La Meurthe.




Maison Vosgienne.




Vallée du Rudlin.




Cabane et maison Vosgienne.




La forêt des Hospices de NANCY.




Le ruisseau du Louschbach.




Le ruisseau du Louschbach au pont Ste Marguerite.




Les températures légèrement positives font tomber des paquets de neige des arbres.





Le pont Ste Marguerite.





Un drôle de champignon. Une trémelle mésentérique (Tremella mesanterica).   

 

 

 

 

La trémelle mésentérique. Jaune, gélatineuse, pousse sur les feuillus, aucun intérêt alimentaire.










Voilà c'était le dernier article de l'année 2008. J'espère avoir le plaisir de vous retrouver aussi nombreux l'année prochaine. En attendant,  je vous souhaite à tous une Bonne et Heureuse année 2009.  








Publié par PhilFLD - dans Nature.
commenter cet article
7 décembre 2008 7 07 /12 /décembre /2008 09:15


La nature réalise parfois des choses étonnantes et incroyablement belles. Ces photos ont été prises il y a quelques jours sur les hautes chaumes au Gazon du Faing dans les Vosges.




Mille petits drapeaux.






Drapeaux de neige au vent.






Une mince bannière de neige gelée.






Cà tient comment ?






Le clou du spectacle

De la dentelle de neige.
 








Moi je vois un cheval et vous ?

Publié par PhilFLD - dans Nature.
commenter cet article
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 15:55


Que des images d'automne prises dans les Vosges































Un grand merci à Olivier FRIMAT  qui a réalisé ce dessin sans se douter qu'il serait publié...   mais je n'ai pas pu m'en empêcher car je l'ai trouvé tellement beau (je parle du dessin bien sûr).

Pour tout savoir sur Olivier FRIMAT découvrez les articles qui lui ont été consacrés sur le site Vosges Passion

Olivier Frimat vous offre un diaporama sur le pic noir 
 

Olivier Frimat fait la une de la Liberté de l’Est

Olivier Frimat, photographe

Olivier Frimat, photographies récentes

 



Publié par PhilFLD - dans Nature.
commenter cet article
7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 07:10

Cà y est, ils poussent les petits champignons  des bois. Il y en a de toutes les couleurs et presque de toutes les tailles. Certains les aiment poêllés, d'autres à la crème, ou encore dans une omelette, mais moi c'est en photo que je les préfère mes champignons.


Pour plus de renseignements sur les champignons cliquez donc dessus  






























Certains champignons sont comestibles, d'autres sont vénéneux voire mortels s'ils sont consommés bien sûr. Les quelques spécimens représentés ci-dessus ont été choisis pour leur beauté et non pour leur comestibilité. Je n'y connais rien en champignons et les seuls que je suis capable d'identifier formellement ce sont les champignons de Paris en boites. Alors si vous avez envie d'une bonne omelette aux girolles, faites votre cueillette sans risque sur le marché auprès de votre marchand de fruits et légumes habituel.





Publié par PhilFLD - dans Nature.
commenter cet article
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 11:33
En cette saison chaque balade est une aventure. La nature est fleurie et les insectes en tout genre volent et rampent dans tous les sens.

Les dernières sorties dans les environs de SARREBOURG ont été riches en découvertes et en photographies.

La digitale ou gant de notre dame (digitalis purpurea) est très répandue dans nos forêts et vous la trouvez dès que vous prenez un peu d'altitude. Cette très belle fleur est toutefois aussi très toxique. Elle est utilisée en cardiologie pour son action sur le ralentissement cardiaque mais à forte dose les effets peuvent s'avérer mortels. C'est peut être ce caractère toxique qui assure la survie de cette plante. Alors prenez la en photo, mais n'y touchez pas et ne faites surtout pas comme dans certaines émissions culinaires dans lesquelles on voit les grands chefs manger des fleurs et en parsemer leurs assiettes. Ils savent ce qu'ils font et n'utilisent que des fleurs connues et souvent cultivées à cet effet.

Une autre plante, a attiré mon attention et l'objectif de mon appareil photo, il s'agit de la rhinante ou plus précisément du petit rhinante ou rhinante à crête de coq.  C'est une plante semi parasite qui prélève des éléments nutritifs dans les racines d'autres plantes par des sucoirs. Cette plante contient des substances insecticides. 

Mais toutes ces plantes toxiques ou piquantes pour certaines, n'arrivent  pas à éloigner les insectes comme la cantharide officinale, coléoptère de 12 à 21 mm de longueur d'une couleur vert brillant qui pour assurer sa propre défense sécrète par tous les pores de son corps une substance très toxique. Ce poison violent provoque des brûlures sur la peau et est très dangereux pour les yeux.




Digitale.


Cantharide officinale sur une digitale.



Cantharide officinale (coléoptère).



Petit rhinante ou rhinante crète de coq.


Chardon en fleur.



Une libellule. 



Fourmi rousse .... géante !



Digitale.









Publié par PhilFLD - dans Nature.
commenter cet article

Présentation

  • : Sarrebourg 57400
  • Sarrebourg 57400
  • : Mes photos prises au gré de mes balades et randonnées à Sarrebourg et dans ses environs, dans les Vosges et en Alsace, mais aussi dans toute la Lorraine et ailleurs en France.
  • Contact

L'auteur.

Moi - Hautes Chaumes

Recherche

Météo

Droits d'auteur.

  

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur. Sauf accord préalable demandé par mail, l'utilisation partielle ou entière des photos présentées ici est INTERDITE.