Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 09:53

Au coeur du Piémont des Vosges, dans cette Alsace de légendes et de contrastes, une forêt préservées, aux essences diverses vous invite à une balade insolite.

Suivez donc la petite elfe de pierre qui vous guide aux travers des traditions Celtes.

Le sentier des demoiselles de pierres, c'est comme çà qu'on l'appelle  à MOLLKIRCH, vous fera découvrir un monde de fées, d'elfes,de lutins de druides.

Observez en silence ces dolmens, ces pierres levées, ces cupules mystérieuses ... prenez le temps de vous arrêter, de vous écarter du chemin (pas trop quand même) pour profiter pleinement de la féérie de la forêt Vosgienne. 




Parcours de 2 à 3 heures de marche. 





La petite elfe de pierre  nous indique le chemin à suivre. 





Panneau d'information sur le sentier. 





Une pierre levée ou menhir. 





Forêt mystérieuse. 





Pierre à bassin 





Passage entre les rochers. 

 



Tables de pierre ou dolmens ? 
 




Pierre à bassins de taille remarquable.





Reflets d'automne.





La fée de la forêt de Mollkirch.





Deux beaux spécimens d'amanites tue mouche.





Des oeufs d'elfe ...




 



6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 08:58

Situé sur la commune de Grandfontaine (67),
il est le point culminant des Basses Vosges ou Vosges gréseuses,
son altitude est de 1009 mètres,
connu pour la resconstitution d'un temple Romain situé sur son sommet,
les Celtes y batirent un temple dédié au dieu CERF,
les Gallo-Romains y construisirent un temple dédié au dieu MERCURE,



c'est ...   vous l'aviez deviné      
LE DONON



Le massif montagneux des VOSGES. 







Le Donon vu du col du même nom.





Le sommet du Donon.






Une promenade agréable.





Un des sentiers qui mène au sommet du Donon. 






Si vous êtes curieux, vous découvrirez facilement ces cupules creusées au sommet d'un petit rocher. 






Vestiges d'un temple non loin du sommet. 






Copies de 8 stèles votives découvertes en contrebas de la plate-forme sommitale et représentant les dieux MERCURE, VOGESUS et JUPITER  (les originaux sont exposés au musée d'Epinal).







Un dernier effort et nous arrivons au sommet du Donon. 






L'impressionnante  dalle ou table sommitale du Donon. Les inscritions y figurant ne sont ni Celtes, ni Gallo-Romaines. 






Le dessus de la dalle sommitale avec une vue magnifique sur les sommets Vosgiens.





Copie d'un bas relief faisant allusion à un mythe gaulois et représent l'affrontement d'un lion avec un sanglier. 





Temple musée construit en 1869. 






Une vue sur son voisin, le petit Donon.  

















                                                                                                                                                             

16 août 2008 6 16 /08 /août /2008 18:46

Au Sud de SAVERNE, pas très loin du château du Ochsenstein, il y a un plateau d'environ mille mètres de longueur pour une largeur variable entre vingt et cent mètres appelé le Wuestenberg. Son pourtour, sauf au nord, est constitué de falaises d'une trentaine de mètres de hauteur. Un mur païen d'environ 1,5 mètres d'épaisseur pour env. 1 mètre de hauteur barre le plateau au Nord du Wustenberg. Près des vestiges du mur paën se trouve la Pierre des Druides. Ce rocher a été placé sur un socle rocheux qui a fait l'objet d'une découpe. Sur le dessus de la Pierre des Druides a été creusé un bassin d'environ 80 cm de diamètre pour une profondeur d'environ 40 cm. Ce bassin a très certainement servi à des rituels sur cet oppidum Celtique qu'était le Wuestenberg.


Une vue d'ensemble du Wuestenberg.



Les falaises du Wuestenberg.



Le mur païen.



Vestiges d'un mur paën au Wuestenberg.



Abri sous roche et mur paën au Wuestenberg.



La Pierre des Druides.



Le bassin creusé sur le dessus de la Pierre des Druides.



Etrange visage tout près de la Pierre des Druides.













19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 20:31

Le soleil n'est pas encore levé lorsque j'arrête la voiture au col du Ballon d'Alsace (altitude 1171 m), mais celà ne saurait tarder. Vite ... direction le sommet culminant à 1247 m pour assister au lever de soleil qui promet d'être grandiose car le ciel est vierge de tout nuage. 

Mon départ nocturne est rapidement récompensé par un magnifique lever de soleil sur les sommets Vosgiens. La statue de Jeanne d'Arc, inaugurée le 19 septembre 1909 et symbolisant l'attachement de la France à l'Alsace, brille d'une lueur orangée. Un peu plus bas, au col, c'est le monument des démineurs, datant de 1950, qui s'éclaire. 
Encore quelques clichés et je prends le sentier balisé triangle rouge qui conduit au refuge de la Grande Goutte pour y rejoindre des amis randonneurs.
Après une demi heure de marche, la belle construction en granit datant de 1978 apparait devant moi, au milieu d'une clairière. Sur ma gauche jaillit une source dont l'eau captée coule dans un tronc d'arbre évidé. 

Le groupe de randonneurs est au rendez-vous et m'attendent, ils sont au rendez-vous.
Après un bon petit déjeuner pris en commun dans ce joli refuge  la journée pouvait commencer. 
 


A lire absolument dans le blog VOSGES-PASSION  l'article intitulé : Dédé le Sanglier, le refuge de la Grande Goutte et le refuge Sailey.    
    




Lever de soleil sur le Ballon d'Alsace.






Le monument de Jeanne d'Arc le matin.






Lueurs du matin sur la statue de Jeanne d'Arc.


 

 Le monument des démineurs.

 

 La forêt du Ballon d'Alsace.

 


Le refuge de la Grande Goutte.





La décoration intérieure du refuge de la Grande Goutte.

 
 

Le cahier de bord du refuge. Mais qui est donc ce Tlx des Vosges  ?

 
 

Le refuge vu des ruines de l'ancienne ferme.




La reine du camouflage.

 

 

Je pensais connaître tous les panneaux !

 

 

 

 

24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 09:37

Le Mont Saint Michel culmine à une altitude de 437 m et domine le village de Saint Jean de Saverne.
Le rocher et la grotte du Mont Saint Michel présentent des aménagements mystérieux de la plate forme sommitale. Au bord du promontoire rocheux, juste derrière la petite chapelle datant du 16ème siècle, dédiée à Saint Michel archange de lumière, vous trouverez le rond des sorcières ou hexentisch.  Il s'agit d'un bassin ayant un diamètre de 4 mètres et profond d'environ 50 cm.
La légende dit que les sorcières se rassemblaient à cet endroit pour s'envoler vers le Bastberg pour y célébrer le sabbat.
Les Celtes y célébraient certainement le culte du dieu Bénélos représenté par le soleil et le bassin était utilisé pour des bains rituels ou pour y reccueillir le sang des animaux sacrifiés.
Sous la hexentisch vous découvrirez un grand abri sous roche, la grotte des sorcières ou hexenhöhle.  Cet endroit fut occupé depuis la préhistoire. Des ermites y ont vécus au moyen âge. De nombreuses traces d'aménagements sont visibles. Le sarcophage taillé dans le sol de la grotte est très certainement l'aménagement le plus étrange. Une légende prétend qu'il s'agit de la tombe d'un saint pèlerin.

 

 La chapelle Saint Michel.




 Tête de chat emmurée à côté de la porte latérale de la chapelle.



Le rond des sorcières ou hexentisch.

 

 


Le rocher  du Mont St Michel.




Grotte des sorcières.




Sarcophage à niche de tête.



 Le trou de la sorcière.



Randonneurs dans la grotte des sorcières.




Chouette en bois.










Présentation

  • : Sarrebourg 57400
  • Sarrebourg 57400
  • : Mes photos prises au gré de mes balades et randonnées à Sarrebourg et dans ses environs, dans les Vosges et en Alsace, mais aussi dans toute la Lorraine et ailleurs en France.
  • Contact

L'auteur.

Moi - Hautes Chaumes

Recherche

Météo

Archives

Droits d'auteur.

  

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur. Sauf accord préalable demandé par mail, l'utilisation partielle ou entière des photos présentées ici est INTERDITE.