Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 18:00


Suite des articles  - Le cirque glaciaire de Frankental Missheimle
                                  - Randonnée avec les chamois des Vosges



L'enneigement exeptionnel des Vosges cet hiver a permis aux névés de  persister jusqu'à la fin du mois de mai. Après avoir remonté les pentes du cirque de Frankental - Missheimle (voir l'article ici) et observé une harde de chamois  nous marchons sur les flancs du Hohneck en direction des Hauts de Falimont et n'allons pas tarder à admirer tous ces névés de plus près.

Une maison sur les hauteurs de Schaeferthal.







Névé énorme au Hauts de Falimont.























Vous voyez le petit randonneur (1m80) là bas, de l'autre côté du névé ?






Ce névé fait plusieurs mètres d'épaisseur.






Fleurs des Vosges.






Invitation à ne pas quitter les sentiers.







Le Hohneck.  

 




Publié par PhilFLD - dans Hautes Vosges.
commenter cet article
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 11:19

Petit détour par la route des crêtes le 30 avril 2009 pour me rendre compte de la situation. Encore beaucoup de neige au bord des routes et sur les hauteurs. Le printemps a un peu de retard cette année en raison du froid et de  l'énorme masse de neige tombée cet hiver.



La situation en images entre le col de la Schlucht et le Neurod.




Route barrée en direction du Col du Bonhomme.
















L'abri du Neurod et le Batteriekopf.













Publié par PhilFLD - dans Hautes Vosges.
commenter cet article
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 12:00


Quelques photos prises à la veille de l'année 2009 sur un sommet phare du massif Vosgien.

Il faisait très beau ce jour là et j'avais pour idée de photographier le coucher du soleil près du Hohneck (1363 m d'altitude). 

En attendant la descente de l'astre lumineux je m'amuse à le photographier au travers des dentelles de neiges encore accrochées aux branches des arbustes et autres végétaux. 

 Le résultat final ne fut pas à la hauteur de mes attentes car le soleil  certainement fatigué d'une journée très brillante  s'est couché plus vite que prévu derrière un écran nuageux invité de dernière minute.



Le crépuscule commence à illuminer le sommet du Hohneck.





























La nuit tombe rapidement sur le Hohneck. 



 






Publié par PhilFLD - dans Hautes Vosges.
commenter cet article
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 18:05


Un vent glacé souffle fort sur le sommet des Taubenklangfelsen  avec ses 1299 m. d'altitude et la couche de neige tombée la veille craque sous les pas. Le décor du dimanche 5 octobre 2008 est planté.  

C'est un paysage inhabituel et  très hivernal qui a accueilli les randonneurs dans les Vosges au-dessus de 1200 m d'altitude. Ceux qui pensaient y trouver du soleil ce jour là ont eu raison de venir, mais pour faire bronzette couché dans les chaumes il faudra repasser  car l'hiver a lancé sa première offensive et celà avant même que l'automne ait eu le temps réellement de faire son oeuvre sur les forêts.






Les Taubenklangfelsen, qui veut dire traduit de l'Allemand : Rocher du chant du pigeon.









Rocher des Taubenklangfelsen.




Rocher des Taubenklangfelsen et hautes chaumes.





La vue sur le lac du Forlet vidé de son eau et la ferme auberge du Forlet.





11 heures 30, les touristes du dimanche s'occupent en attendant l'heure du repas ...  





Même l'hiver, la végétation des hautes chaumes reste fragile.






Publié par PhilFLD - dans Hautes Vosges.
commenter cet article
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 12:51


Il ne faisait que 7°  ce matin du 5 octobre 2008 au bord de l'étang des Dames au RUDLIN, petit hameau de la vallée de la Haute Meurthe situé à 700 mètres d'altitude.  Cette fraicheur matinale sera vite oubliée grâce à l'apparition  des premiers rayons du soleil et aux 600 mètres de dénivelé à effectuer pour rejoindre les hautes chaumes de la réserve naturelle du Tanet - Gazon du Faing  et le sommet du Gazon du Faing qui sera le point culminant du jour avec ses 1302 mètres d'altitude.





L'étang des Dames au Rudlin.
 




La chapelle du Rudlin.





La chapelle du Rudlin et son bardage d'essis.




Biens que je sois parti avec l'idée de faire cette randonnée seul, une partie du chemin et surtout la montée des presque 600 m de dénivelé a été faite avec Dominique un sympathique randonneur Nancéen originaire de la région.

Les feuillus commencent à prendre leurs habits d'automne, mais une surprise nous attendait un peu plus haut avec l'apparition de quelques plaques de neige.






Bon allez, c'est pas grave, ce n'est qu'un peu de neige et le soleil va vite faire fondre tout çà et j'allais pouvoir faire des photos de paysages d'automne sur les Hautes Chaumes.








La route des crêtes.




Un vent glacé soufflait sur les Hautes Chaumes malgré le soleil et un ciel pratiquement bleu. La neige tombée la veille, c'est à dire le 4 octobre, ne risquait pas de disparaitre tout de suite, du moins pas aujourd'hui.




















Il était midi et il était impossible avec ce vent glacé de m'installer comme je l'avais prévu au-dessus des Taubenklangfelsen pour casser la croute. Je décide donc d'effectuer un repli stratégique vers l'auberge du Gazon du Faing située à quelques centaines de mètres de là, au bord de la route des crêtes. 






Le plat marcaire, repas traditionnel Vosgien s'imposait dans de telles circonstances.








Les vaches de la région sont habituées à la neige et recherchent quelques touffes vertes entre les plaques de neige. 










La roche des fées.  




Sous bois enneigé près de la roche des fées.




Lichens.   




La cascade du Rudlin.





C'est où Le Rudlin ?








Publié par PhilFLD - dans Hautes Vosges.
commenter cet article
3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 18:14


En arrivant tranquillement par un petit sentier, mon camarade de randonnée et moi même sommes restés émerveillés par la beauté du paysage qui s'offrait à notre vue. Devant nous et dans toute sa plendeur nous arrivions dans le cirque glaciaire du Forlet.  Tout ici vous transporte dans les Alpes. Le paysage, la végétation, les vaches avec leurs cloches, les odeurs, bref c'était l'extase et les appareils photo étaient sévèrement mis à contribution pour immortaliser cet évènement. Nous marchions doucement pour profiter pleinement de ce spectacle.

En face de nous se dressaient les immenses falaises et rochers desTaubenklangfelsen. Plus bas, au pied des rochers,  nous découvrons la ferme auberge de Lenzwasen ou du Forlet et  encore un peu plus bas le petit lac du Forlet aussi appelé lac des truites.

Une fois passé entre les petits bâtiments de la ferme auberge nous découvrons un champ immense de linaigrettes. La traversée de cette zone humide qui était autrefois un étang à carpes n'avait pas finie de nous suprendre. Quelle ne fut pas notre joie de découvrir une petite plante terrifiante appelée Drosera. Cette plante extrêment rare est carnivore. Les filaments sont enduits d'une glue qui piège les insectes qui sont ensuite digérés par les feuilles qui se referment doucement. Attention où vous mettez vos pieds, non pas parce que vous risqueriez d'être mordus, mais parce que la Drosera est protégée et risquerait de disparaitre en cas de piétinement.


 

 

 Cirque glaciaire et ferme auberge du Forlet.



Arrivée à la ferme auberge du Forlet.


Ferme auberge du Forlet.




Un paysage Alpin.



La ferme auberge du Forlet.



Deux randonneurs bien particuliers.



Un champ de linaigrettes.



Des linaigrettes à perte de vue.



Linaigrette.



On se croirait dans les Alpes.



Drosera.












Publié par PhilFLD - dans Hautes Vosges.
commenter cet article
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 17:49

Les Vosges comptent de très nombreux lacs et étangs. Les lacs vert et du Forlet sont très certainement les plus beaux et si vous n'êtes pas pressés et prenez le temps de regarder autour de vous, vous découvrirez les innombrables richesses de cette région. 

Le lac vert ou lac de Soulzeren, altitude 1044 m,  doit son nom à la couleur qu'il prend en été à cause des lichens en suspension dans l'eau. Ce lac naturel a été surélevé pour constituer une réserve d'eau. 

Le lac du Forlet aussi appelé lac des truites est le plus haut lac des Vosges avec une altitude de 1066 m. Il était utilisé par les Abbés de Murbach comme vivier à truites. Un petit étang situé un peu plus haut servait à l'élevage des carpes. Cet étang est envahi maintenant par une tourbière.

Ces deux lacs situés sur le versant Alsacien des Vosges, dominés par les crêtes et les chaumes du Tanet et du Gazon du Faing, sont situés dans de magnifiques cirques glaciaires aux paysages Alpins. 

Lac vert :   superficie 7,2 hectares
                   Profondeur maxi : 17 m
                   581000 m3 d'eau 

Lac du Forlet :  superficie 2,8 hectares 
                            147000 m3 d'eau 

Le lac vert. 




Une source du lac vert.  




Le lac vert, mais vous l'aviez deviné ... non ? 




La ferme auberge de Gaertlesrain, près du lac vert. 




Lupins près de la ferme auberge de Gaertlesrain. 




Les Vosgiennes à la ferme auberge de Gaertlesrain, le matin après la traite. 




Allez les filles, direction les prés fleuris. 




Jour de fermeture : le vendredi. 




Un beau chalet en pierre entre le lac vert et le lac du Forlet. 




Le lac du Forlet et la ferme auberge du Forlet. 




Le lac du Forlet ou lac des truites. 




 Il n'y a pas que des vaches dans les Vosges ... 





Une très agréable randonnée à faire :

Distance :  7 km
Durée :       2 heures (sans les pauses)
Dénivelé :   240 m

Circuit proposé sur le site  BALADES EN ALSACE
   link
















 
Publié par PhilFLD - dans Hautes Vosges.
commenter cet article
28 juin 2008 6 28 /06 /juin /2008 07:06


Les volets de la ferme auberge du Gazon du Faing sont encore clos à cette heure matinale alors que la traite des vaches a déjà commencé quand je m'engage sur le sentier menant au Gazon du Faing avec l'espoir de suprendre quelques chamois attardés sur les chaumes.  Mais ce matin, point de chamois ...

La végétation déjà bien drue est toute ruisselante de rosée et le soleil a bien du mal à percer les nuages.

La table d'orientation située en bordure de crête au dessus des Taubenklanfelsen n'est d'aucune utilité car noyée dans un épais nuage, qui heureusement va se dissiper très vite. La vue sur le lac du Forlet ou lac des truites du haut des crêtes est grandiose. Les sonailles des Vosgiennes quittant l'étable de la ferme auberge du Forlet résonnent dans le cirque glaciaire. 

Les rayons du soleil viennent enfin illuminer les roches des Taubenklangfelsen (Altitude 1299 m). 

Un peu plus loin ce sont quelques jolies vaches qui broutent paisiblement dans les chaumes et font sonner leurs cloches sans se laisser perturber par ma présence.
 






Ferme auberge du Gazon du Faing.




Traite des vaches à la ferme auberge du Gazon du Faing.




On est où ?



Vue imprenable sur le lac du Forlet et la ferme auberge du Forlet.




Les Taubenklangfelsen le matin.




Vaches "Vosgiennes" sur les chaumes du Gazon du Faing.




 

 

 

 





La gentiane jaune. 
 

Arnica de montagne.






Publié par PhilFLD - dans Hautes Vosges.
commenter cet article
26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 19:17

Il a fallu se lever tôt ce vendredi 23 mai 2008 pour être un des premiers à arpenter les sentiers du HOHNECK, second sommet Vosgien avec ses 1363 mètres. Direction GERARDMER, le col de la SCHLUCHT et enfin la route des crêtes direction l'emblématique HOHNECK dont les versants creusés par des cirques glaciaires recèlent bien des trésors comme cette flore Alpestre mais aussi ces furtifs chamois.  

HOHNECK provient de "hoh" qui signifie "sommet" et du celtique "eck" qui veut dire "pointu". 

Alors que de blancs névés sont encore visibles au bord des crêtes, les chaumes autour du Hohneck sont parsemées de fleurs particulières comme la très belle anémone du Hohneck, grande  fleur blanche caractéristique des crêtes Vosgiennes car elle ne pousse que là.




La table d'orientation et l'auberge au sommet du Hohneck.




Le cirque glaciaire du Wormspel vu du Hohneck.




Le lac du Schiessrothried la matin peu après le lever du soleil.





Deux chamois sur les flancs du Hohneck.

 

De jeunes chamois insouciants jouent au soleil.

 

 
La ferme auberge du Schiesroth 1142 m.



Vache Vosgienne se dirigeant vers les verts pâturages. 




Vaches Vosgiennes sur les flancs du Petit Hohneck. Au loin on distingue le Hohneck. 




Le Kerbholtz. alt. 1073 m. 




Vache portant fièrement sa petite cloche sur les flancs du Kastelberg. 




Anémones du Hohneck. 




Sur le chemin des névés. Cyclorandonneurs prenant la direction du Kastelberg. 




Equipe de randonneurs sur le chemin des névés. 




Un randogeur. 

 Bilan de la journée : 4 heures de marche, 570 m. de  dénivelé, 12 chamois vus tôt le matin, une vingtaine de Vosgiennes rencontrées sur les chaumes, 165 photos faites,  2 l d'eau bue, 2 sandwichs et une banane avalés en cours de route pour recharger les batteries et au moins 3 l. de transpiration abandonnés sur les pentes Vosgiennes.



 

Publié par PhilFLD - dans Hautes Vosges.
commenter cet article

Présentation

  • : Sarrebourg 57400
  • Sarrebourg 57400
  • : Mes photos prises au gré de mes balades et randonnées à Sarrebourg et dans ses environs, dans les Vosges et en Alsace, mais aussi dans toute la Lorraine et ailleurs en France.
  • Contact

L'auteur.

Moi - Hautes Chaumes

Recherche

Météo

Droits d'auteur.

  

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur. Sauf accord préalable demandé par mail, l'utilisation partielle ou entière des photos présentées ici est INTERDITE.