Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 07:00

 

Seconde partie de notre randonnée au départ du lac de Retournemer dans les Vosges. Le brouillard  s'était invité rapidement à la balade mais contrairement à ce qu'on pourrait penser il n'est pas si désagréable que çà et  ajoute même une touche de mystère. En arrivant sur les crêtes au pied du Rainkopf j'ai du mal à distinguer le refuge du Club Vosgien et un peu plus loin la ferme auberge de Ferschmuss ou Firstmiss se devine grâce aux agréables efluves de plats régionaux qui s'échappent de la cuisine et se mêlent au brouillard. Mais, je ne vais pas me laisser tenter cette fois car j'ai mon repas dans mon sac et de toute façon il est encore trop tôt et puis j'ai encore largement le temps de rejoindre le Hohneck en passant par le Kastelberg.  

Arrivé au Haut Pâquis des Fées à 1300 m d'altitude, le sommet du Hohneck est à 1363 mètres, le vent va se lever et chasser le brouillard en quelques minutes. Il va m'être très agréable de manger mes sandwichs au jambon et mes deux bananes assis au soleil tout en regardant quelques chamois se balader dans les pentes du Wormspel. Passage ensuite au Col de Falimont avant de redescendre dans la vallée de la Vologne pour terminer la rando. 

 

Itinéraire : (1ère partie)  Lac de Retournemer - Cascade de Retournemer - Col des Feignes Sous Vologne - Lac de la Lande - Lac de Blanchemer - (2ème partie)  Ferschmuss - Kastelberg - Wormspel - Hohneck - Col de Falimont - Lac de Retournemer. 

 

Carte : IGN Top 25 - 3618 OT 

 

 

 

 

 

 

 

 

G16 - Retournemer

Au pied du Rainkopf    

 

 

 

 

G17 - Retournemer

Refuge du Club Vosgien     

 

 

 

 

 

G18 - Retournemer

 

 

 

 

 

 

G19 - Retournemer

Ferme auberge de Firstmiss

 

 

 

 

 

G20 - Retournemer

Devinez qui c'est ?     

 

 

 

 

 

G21 - Retournemer

Pyramide de granite. 

 

 

 

 

 

G22 - Retournemer

      Au bout du chemin ... rien ! 

 

 

 

 

G23 - Retournemer

Le Hohneck dans le brouillard    

 

 

 

 

 

G24 - Retournemer

Un chamois dans le Wormspel    

 

 

 

 

 

G25 - Retournemer

Le Hohneck vu côté Wormspel

 

 

 

 

 

G26 - Retournemer

 

 

 

 

 

G27 - Retournemer

Col de Falimont    

 

 

 

 

G28 - Retournemer

Vue côté Lorrain des Vosges    

 

 

 

 

 

G29 - Retournemer

La route des crêtes et ses belles Vosgiennes

 

 

 

 

G30 - Retournemer

 

 

 

 

 

 

G31 - Retournemer

Vue du sommet du Hohneck     

 

 

 

 

G32 - Retournemer

 

 

 

 

 

G33 - Retournemer

Il ne me reste plus qu'à descendre au lac de Retournemer

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Hautes Vosges.
commenter cet article
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 11:00

 

Après une bonne heure passée à observer et photographier "mes chamois" du Hohneck je décide finalement de les quitter pour partir en direction du col de la Schucht où je vais trouver le départ du Sentier des Roches. A peine suis je revenu sur le sentier qui mène au Col de Falimont qu'une harde de chamois descendus du Hohneck me barre le passage. S'agit t'il là des chamois que je venais de laisser une vingtaine de minutes plus tôt ? Je l'ignore, mais il se pourrait bien que oui. Ils sont peut être venus me dire de ne pas partir ! Je vais donc attendre patiemment qu'un après l'autre ils quittent le sentier pour aller  brouter de savoureuses herbes  et fleurs sèches dans le Falimont avant de poursuivre ma rando.  C'était une agréable surprise à laquelle je ne m'attendais vraiment pas.  

Voir les chamois dans l'article précédent en cliquant ICI

 

Itinéraire : Hohneck (1363 m) - Col de Falimont - la Martinswand -  Les Trois Fours - Col de la Schlucht - Sentier des Roches - Frankenthal - Schaeferthal - le Hohneck.  

Carte : IGN top 25 - 3618 OT  

 

 

 

D01 - sentier des roches

Embouteillage de chamois     

 

 

 

 

D02 - sentier des roches

Le Haut de Falimont    

 

 

 

 

 

D03 - sentier des roches

Le Hohneck et le cirque de Falimont vue de la Martinswand    

 

 

 

 

D04 - sentier des roches

Secteur Martinswand    

 

 

 

 

 

D05 - sentier des roches

Les Trois Fours et le Hohneck     

 

 

Le Sentier des Roches est un parcours assez difficile sur un parcours à caractère Alpin reliant le Col de la Schlucht au Frankenthal. En 2012 il a été entièrement réaménagé par les membres du Club Vosgien de MUNSTER. Ces bénévoles ont fait un travail remarquable en transportant à dos d'homme tous les matériaux sur le site. Malgré ces aménagements qui sécurisent le parcours il est tout de même recommandé d'être très prudent surtout si la roche est mouillée. En hiver ce sentier est impraticable et son accès est interdit par temps de neige.  Il faut en moyenne deux heures pour relier le col de la Schlucht au cirque du Frankenthal. 

 

 

D06 - sentier des roches

Sentier taillé dans la roche     

 

 

 

 

D07 - sentier des roches

 

 

 

 

 

D08 - sentier des roches

Chamois alpiniste ...     

 

 

 

 

 

D09 - sentier des roches

Attention à ne pas rater le virage !     

 

 

 

 

D10 - sentier des roches

Aire de pique nique neuve sur le Sentier des Roches    

 

 

 

 

 

D11 - sentier des roches

Passerelle  bien pratique    

 

 

 

 

D12 - sentier des roches

Escalier métallique bien utile    

 

 

 

 

 

D13 - sentier des roches

Passage creusé dans la roche     

 

 

 

 

D14 - sentier des roches

 

 

 

 

 

 

D15 - sentier des roches

 

 

 

 

 

 

D16 - sentier des roches

 

 

 

C'est donc après deux heures de marche et quelques photos plus tard que j'arrive dans le magnifique cirque glaciaire du Frankenthal. Je vais profiter de la présence de l'aubergiste pour prendre une boisson fraiche avant de faire la montée jusqu'au Schaeferthal. Il n'est que 11 heures et c'est un peu tôt pour casser la croute. 

 

 

D17 - sentier des roches

Petite maison dans le Frankenthal  et rochers de la Martinswand   

 

 

 

 

 

D18 - sentier des roches

Ferme auberge du Frankenthal    

 

 

 

 

 

D19 - sentier des roches

Auberge du Frankenthal et rochers de la Martinswand    

 

 

 

 

 

D20 - sentier des roches

Schaeferthal, vue prise de l'emplacement de ma salle à manger

 

 

Il ne me reste plus qu'à remonter au sommet du Hohneck et la boucle est bouclée, soit 11 km et enviorn 580 m de dénivelé positif. 

 

 

Publié par Philippe - dans Hautes Vosges.
commenter cet article
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 07:00

 

Le lac d'Altenweiher, traduit en Français "vieil étang" est un lac Vosgien d'origine glaciaire situé sur le versant Alsacien au pied du Rainkopf, l'un des trois sommets de plus de 1300 mètres que je vais parcourir en fin de rando. 

Ce joli lac de montagne d'une profondeur de 15 mètres, situé à 920 m d'altitude a aussi sa légende. "On dit que le randonneur silencieux peut observer, par nuit de pleine lune, vers minuit, le chariot d'or surgissant du fond des ondes sombres et bouillonnantes de l'Altenweiher. Ceux qui ont vécu ce phénomène extraordinaire ont toutefois été touchés de troubles qui ne leur permettent pas de rapporter cette mystérieuse apparition dans notre langage habituel. "

Je vais rencontrer plusieurs fermes auberges sur le parcours et par conséquent leurs troupeaux de Vosgiennes. Cette jolie vache noire et blanche aurait été amenée par les Suédois au 17ème siècle et s'est très bien adaptée au climat Vosgien. Les deux conflits mondiaux ont failli avoir "la peau" de la Vosgienne, mais un plan de relance décidé par le ministère de l'agriculture en 1977 a permis d'augmenter sensiblement ses effectifs et son inscription ou réinscription au catalogue officiel des races de vaches Françaises. 

 

Itinéraire : Ferschmuss - Kastelbergwasen - Kerbholz - lac d'Altenweiher - Leibelthal - Steinwasen - col du Herrenberg - col du Neurod - Batteriekopf - Rothenbachkopf - le Rainkopf - Ferschmuss. 

Carte : IGN top 25 - 3618 OT.  

 D+ 850 m - 16 km 

 

 

B01 - Altenweiher

De droite à gauche, le Rainkopf, le Rothenbachkopf, le Batteriekopf, mais je les réserve pour la fin.      

 

 

 

 

B02 - Altenweiher

Ferme auberge de Kastelbergwasen    

 

 

 

 

 

B03 - Altenweiher

Kastelberg    

 

 

 

 

 

B04 - Altenweiher

Vue sur les Spitzkoepfe.     

 

 

 

 

 

B05 - Altenweiher

Superbe Vosgienne.     

 

 

 

 

B06 - Altenweiher

Veau ... mieux pas trainer dans les parages !            

 

 

 

 

 

B07 - Altenweiher

 

 

 

 

 

 

B08 - Altenweiher

Etang d'Altenweiher    

 

 

 

 

 

B09 - Altenweiher

Altenweiher    

 

 

 

 

 

B10 - Altenweiher

Repas au bord de l'étang d'Altenweiher    

 

 

 

 

B11 - Altenweiher

Au pied du Rothenbachkopf

 

 

 

 

 

B12 - Altenweiher

Steinwasen     

 

 

 

 

B13 - Altenweiher

L'arrière de la ferme auberge de Steinwasen    

 

 

 

 

 

B14 - Altenweiher

Et l'arrière d'une Vosgienne   ...    

 

 

 

 

 

B15 - Altenweiher (2)

Elle veut pas me laisser passer ...     

 

 

 

 

 

B16 - Altenweiher

Vache "gothique"     

 

 

 

 

 

B17 - Altenweiher

J'arrive au col du Herrenberg    

 

 

 

 

 

B18 - Altenweiher

Un randonneur sur le chemin du Batteriekopf    

 

 

 

 

 

B19 - Altenweiher

Rothenbachkopf      

 

 

 

 

B20 - Altenweiher

Belle vue sur les Alpes     

 

 

 

 

B21 - Altenweiher

Ici sont morts deux Allemands en décembre 1965 pris dans une tempête de neige    

 

 

 

 

B22 - Altenweiher

Le Kastelberg et le lac d'Altenweiher, vus du sommet du Rainkopf    

 

 

 

 

 

B23 - Altenweiher

Ferschmuss, ferme auberge.    

 

 

 

 

B24 - Altenweiher

Le troupeau retourne à l'étable.     

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Hautes Vosges.
commenter cet article
15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 11:30

 

C'est dans la forêt domaniale entre la ville de GERARDMER surnommée La Perle des Vosges par Abel Hugo le frère de Victor Hugo  et la petite ville Vosgienne de  LA BRESSE que va se dérouler cette randonnée d'environ 16 km sur un parcours inédit. Nous sommes encore en été et il fait bon marcher sur ce parcours agréable souvent découvert et en altitude permettant d'avoir de belles vues sur la région. La Tête du Grouvelin sera le point culminant de cette sortie avec ses 1137 m d'altitude.  Je vais aussi découvrir le nouvel abri de La Croix Claude alors que je n'avais pas eu le temps de visiter l'ancien qui a été détruit par un incendie l'hiver dernier. Il n'y aura pas de fourneau dans cette nouvelle construction toute en bois. Dommage pour les froides journées d'hiver qui s'annoncent ...   

 

Itinéraire : Col de Grosse Pierre - La Gesse - Roche des Bioquets - Le Grouvelin - Tête de Grouvelin - Le Biazot - Les Hautes vannes - Croix Claude - Roches des Bioquets - col de Grosse Pierre. 

Carte : IGN Top 25 3618 OT

D+ 631 m  - 16 km 

 

 

 

I02 - Tête Grouvelin

La Gesse

 

 

 

 

I03 - Tête Grouvelin

La Gesse    

 

 

 

 

 

I04 - Tête Grouvelin

Vue panoramique à la Roche des Bioquets    

 

 

 

 

 

I05 - Tête Grouvelin

 Auberge du Grouvelin (sans le pylone électrique çà serait mieux ...)  

 

 

 

 

 

I06 - Tête Grouvelin

Tête de Grouvelin     

 

 

 

 

 

I07 - Tête Grouvelin

Second petit déjeuner de la journée (je me suis levé très tôt).     

 

 

 

 

 

I08 - Tête Grouvelin

Gerardmer -   (si vous regardez bien, il y a un cerf posté près de la souche d'arbre en bas à gauche de la photo)

 

 

 

I22 - Tête Grouvelin

Recadrage de la photo précédente sur la bête ! 

 

 

 

 

 

I09 - Tête Grouvelin

Lac de Gerardmer    

 

 

 

 

 

I10 - Tête Grouvelin

 

 

 

 

 

 

I11 - Tête Grouvelin

Les Hautes Vannes    

 

 

 

 

 

 

I13 - Tête Grouvelin

Croix Claude    

 

 

 

 

 

 

I14 - Tête Grouvelin

Le nouvel abri de la Croix Claude

 

 

 

 

 

I12 - Tête Grouvelin

 

 

 

 

 

 

I15 - Tête Grouvelin

 

 

 

 

 

 

I18 - Tête Grouvelin

Repas de midi sur l'herbe, secteur Roches des Bioquets     

 

 

 

 

 

I19 - Tête Grouvelin

 

 

 

 

 

 

I16 - Tête Grouvelin

Un joli criquet vert prend la pose pour la photo  

 

 

 

 

 

I17 - Tête Grouvelin

Drosera à feuilles rondes, plante carnivore poussant sur les tourbières. 

 

 

 

 

 

 

I20 - Tête Grouvelin

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Hautes Vosges.
commenter cet article
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 08:00

Suite de la randonnée en ligne par le GR 5 sur les crêtes Vosgiennes entre le Col du Calvaire et le sommet du Hohneck. Voir le premier article ICI 

Je viens de quitter le sommet du Tanet (alt 1292) et je me dirige maintenant vers le col de la Schlucht.  Le GR 5 tout comme la route des Crêtes  coupe à cet endroit la départementale 417 qui relie GERARDMER à la vallée de MUNSTER. Le col de la Schlucht qui est aussi la "frontière" entre le département des Vosges et celui du Haut Rhin  connait son affluence des vacances.   

Après une pause repas à l'ombre d'un arbre aux Trois Fours je ne vais pas tarder à atteindre le but que je me suis fixé. 

 

 

G19 -Col Calvaire - Hohneck

Le Wurzelstein 

 

 

 

 

 

G20 -Col Calvaire - Hohneck

Orchidée et gentiane jaune 

 

 

 

 

 

 

 

G21 -Col Calvaire - Hohneck

Passage (rapide) au col de la Schlucht (altitude 1135 m)     

 

 

 

 

 

G22 -Col Calvaire - Hohneck

 

 

 

 

 

 

G23 -Col Calvaire - Hohneck

Réplique du Manneken-Pis au col de la Schlucht. 

 

 

 

 

G24 -Col Calvaire - Hohneck

Sentier en direction des Trois Fours    

 

 

 

 

 

 

 

 

G25 -Col Calvaire - Hohneck

Salle à manger du jour, sur l'herbe.     

 

 

 

 

G26-Col Calvaire - Hohneck

Le Hohneck est en vue    

 

 

 

 

 

G27 -Col Calvaire - Hohneck

 

 

 

 

 

 

G28 -Col Calvaire - Hohneck

 

 

 

 

 

 

G29 -Col Calvaire - Hohneck

Maintenant faut encore monter tout çà.     

 

 

 

 

 

G30 -Col Calvaire - Hohneck

Eux ils descendent, c'est plus facile !     

 

 

 

 

 

 

G31 -Col Calvaire - Hohneck

Dès qu'il fait beau, il y a foule au sommet du Hohneck.     

 

 

 

 

 

 

G32 -Col Calvaire - Hohneck

La récompense après 16 km de marche.     

 

 

 

 

 

G33 -Col Calvaire - Hohneck

 

 

 

 

Oui mais voilà, je me retrouve à 16 km de ma voiture qui est restée au col du Calvaire et je n'ai pas vraiment envie de faire le trajet retour à pied. Je vais profiter de la navette des crêtes qui circule en été (dimanches et jours fériés) et qui va me ramener pour la somme de 5 €. 

 

 

G34 -Col Calvaire - Hohneck

 

 

 

 

 

 

G35 -Col Calvaire - Hohneck

 

 

 

 

 

 

G36 -Col Calvaire - Hohneck

      La vache du jour. 

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Hautes Vosges.
commenter cet article
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 07:00

 

Randonnée en ligne par le sentier de grande randonnée GR 5 entre deux lieux  bien connus du massif Vosgien, de la station de ski du Lac Blanc située au Col du Calvaire jusqu'au  Hohneck, le troisième plus haut sommet Vosgien. Par le GR 5 ce sont environ 16 kilomètres qui séparent le Col du Calvaire (alt 1144 m)  du sommet du Hohneck (alt 1363 m). Le parcours par le GR 5  est agréable et les vues magnifiques du haut des crêtes. 

 

 

 

G01 -Col Calvaire - Hohneck

Col du Calvaire. 

 

 

 

 

 

G02 -Col Calvaire - Hohneck

 

 

 

 

 

 

G03 -Col Calvaire - Hohneck

Vue plongeante sur le Lac Blanc. 

 

 

 

 

G04 -Col Calvaire - Hohneck

Arrivée sur le Gazon du Faing     

 

 

 

 

 

G05 -Col Calvaire - Hohneck

La gentiane jaune est encore bien fleurie    

 

 

 

 

 

 

G06 -Col Calvaire - Hohneck

 

 

 

 

 

 

G07 -Col Calvaire - Hohneck

Le GR 5 sur les Hautes Chaumes    

 

 

 

 

 

G08 -Col Calvaire - Hohneck

 Les Hautes Chaumes sont encore bien fleuries 

 

 

 

 

 

G09 -Col Calvaire - Hohneck

 

 

 

 

 

 

G10 -Col Calvaire - Hohneck

Pause café face aux rochers des Taubenklangfelsen, altitude 1299 m      

 

 

 

 

 

G11 -Col Calvaire - Hohneck

Les Taubenklangfelsen     

 

 

 

 

 

G12 -Col Calvaire - Hohneck

Vue panoramique sur le lac du Forlet, 1065 m      

 

 

 

 

G13 -Col Calvaire - Hohneck

Je vois au loin le Hohneck coiffé de l'hôtel restaurant du sommet. 

 

 

 

 

 

G14 -Col Calvaire - Hohneck

 

 

 

 

 

 

G15 -Col Calvaire - Hohneck

Papillon sur fleur d'Arnica    

 

 

 

 

 

G16 -Col Calvaire - Hohneck

Le Tanet, altitude 1292 m     

 

 

 

 

 

 

G17 -Col Calvaire - Hohneck

Sommet du Tanet, 15 ème sommet Vosgien par son altitude

 

 

 

 

 

G18 -Col Calvaire - Hohneck

Vestiges militaires au sommet du Tanet     

 

 

A suivre ... 

 

 

Publié par Philippe - dans Hautes Vosges.
commenter cet article
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 18:00

Suite de l'article : Du Hohneck au lac de Schiessrothried

et de l'article :      Du lac de Fischboedle aux Spitzkoepfe

 

Nous sommes toujours dans la traversée des Spitzkoepfe. Le paysage est du type Alpin et l'effort fourni aussi ... D'un avis unanime nous décidons de nous trouver un coin sympa "en hauteur" pour casser la croute. Nous n'avons pas de mal à trouver cette salle à manger avec une superbe vue sur le lac de Schiessrothried, le Petit Hohneck et le Hohneck. Au moins là personne ne viendra nous déranger pendant notre repas car le secteur ne semble pas très fréquenté.  Le rocher sur lequel nous nous trouvons a une particularité, le point le plus haut est  en forme de dent. Celà me donne une idée et je décide avec l'approbation de mon ami qui m'accompagne de le baptiser "le rocher de la dent du blaireau". Nous prendrons le temps de savourer notre pique nique arrosé d'un  bon côte du Rhône avant de quitter les lieux. Il nous reste quelques centaines de mètres à parcourir avant de rejoindre le sentier des névés puis le sommet du Hohneck où une délicieuse récompense nous attend. 

 

 

 

 

I15 - Spitzkoepfe

Le rocher de "la dent du Blaireau" avec vue sur le lac de Schiessrothried.  

 

 

 

 

 

I16 - Spitzkoepfe

Notre salle à manger du jour.     

 

 

 

 

I17 - Spitzkoepfe

M. Cigogne est là aussi.     

 

 

 

 

 

 

I18 - Spitzkoepfe

De très jolis rochers     

 

 

 

 

 

 

I19 - Spitzkoepfe

      de vraiments jolis rochers ! 

 

 

 

 

I20 - Spitzkoepfe

Là c'est moi ...     

 

 

 

 

 

I21 - Spitzkoepfe

Une vues des Spitzkoepfe    

 

 

 

 

I22 - Spitzkoepfe

Joli monolithe et vue sur le Hohneck 

 

 

 

 

I23 - Spitzkoepfe

Franchissement du dernier obstacle.     

 

 

 

 

 

I24 - Spitzkoepfe

Jonquilles et névés         

 

 

 

 

I25 - Spitzkoepfe

 

 

 

 

 

 

I26 - Spitzkoepfe

Et voici la délicieuse récompense !     

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Hautes Vosges.
commenter cet article
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 11:00

 

Suite de : Du Hohneck au lac de Schiessrothried

 

Nous voici maintenant arrivés au lac de Fischboedle, petit lac glaciaire situé à 794 m d'altitude. Après un petit tour rapide des lieux nous entamons l'ascension en direction des Spitzkoepfe (1020 à 1290 m d'altitude) en empruntant un gigantesque pierrier, vestige de l'époque glaciaire.  Cette progression dans un immense éboulis de pierres, pas toujours très stables, fut une grande première pour moi car habituellement j'emprunte plutôt sagement les chemins et sentiers balisés. Après la montée assez physique avec un dénivelé d'environ 250 mètres, nous faisons une pause au point de vue qui sprplombe le petit lac  avant d'entamer la traversée des Spitzkoepfe. En fait la traversée des Spitzkoepfe est un mélange de randonnée en terrain très accidenté et d'escalade. Bien entendu ne tentez pas cette randonnée difficile seul et sans être accompagné par un guide qui connaisse bien les lieux, car les risques d'accident sont nombreux.  

 

 

 

I28 - Spitzkoepfe-redim1200

Lac de Fischboedle et le pierrier. 

 

 

 

 

 

I01 - Spitzkoepfe

Le pierrier géant du lac de Fischboedle. 

 

 

 

 

 

I02 - Spitzkoepfe

Au pied du Pierrier.     

 

 

 

 

 

I03 - Spitzkoepfe

Un habitant des rives du lac.     

 

 

 

 

I04 - Spitzkoepfe

Des blocs de roche de toute taille.     

 

 

 

 

I05 - Spitzkoepfe

En pleine ascension.     

 

 

 

 

 

I06 - Spitzkoepfe

Un coup d'oeil en arrière à mi montée.     

 

 

 

 

I07 - Spitzkoepfe

Et c'est maintenant qu'on me le dit ! 

 

 

 

 

I08 - Spitzkoepfe

Pause au pied des Spitzkoepfe    

 

 

 

 

I09 - Spitzkoepfe

Point de vue sur le lac de Foschboedle, qui se trouve environ 250 m plus bas ...     

 

 

 

 

I10 - Spitzkoepfe

Rochers des Spitzkoepfe    

 

 

 

 

I11 - Spitzkoepfe

 

 

 

 

 

 

 

I12 - Spitzkoepfe

 

 

 

 

 

I13 - Spitzkoepfe

Nous traversons des paysages très accidentés.     

 

 

 

 

I14 - Spitzkoepfe

Des Spitzkoepfe nous avons une belle vue sur le Hohneck.     

 

 

A suivre ... 

 

 

 
Publié par Philippe - dans Hautes Vosges.
commenter cet article
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 19:00

 

Après une nuit passée à la belle étoile près d'un bon feu, il ne faut pas trainer dans le sac de couchage pour ne pas rater le lever du soleil, très matinal en ce moment quand il n'y a pas de nuages ... Ensuite il nous faut prendre un bon petit déjeuner car un bon parcours nous attend.  Une harde de huit cerfs nous observe de loin, prudents, ils vont retourner dans la forêt. Plus loin, au Hohneck, la rando à peine débutée,  ce sont quelques chamois qui nous interpellent et nous narguent en restant sur notre chemin. Nous prenons notre temps, il faut savoir profiter de ces moments de bonheur. Un petit troupeau de vaches Vosgiennes nous accueille à la ferme auberge de Schiessroth. Après une belle descente sur un sentier en zig zag nous arrivons au bord du lac de Schiessrothried. La première étape de cette randonnée a été relativement facile et contemplative. Vous verrez que dans l'article suivant une partie plus sportive nous attend.

A suivre ...   

 

 

 

H01 - Vosges

Bivouac quelque part dans les Hautes Vosges à 1200 m d'altitude. 

 

 

 

 

H03 - Vosges

Joli lever de soleil.     

 

 

 

 

 

H02 - Vosges

Prendre son petit déjeuner en plein air, un agréable moment à savourer !      

 

 

 

 

H04 - Vosges

Quelques cerfs nous observent. Une rencontre inattendue.      

 

 

 

 

 

H05 - Vosges

Une harde de huit cerfs. Qui dit mieux ?     

 

 

 

 

 

H06 - Vosges

Les derniers névés dans le Wormspel. 

 

 

 

 

H07 - Vosges

Et dire que cet hiver j'ai gravi ces pentes.     

 

 

 

 

 

H08 - Vosges

Notre premier chamois du jour.     

 

 

 

 

 

H09 - Vosges

En voici un autre.     

 

 

 

 

 

H10 - Vosges

Les Spitzkoepfe vus du Hohneck.   Le rocher des blaireaux sera notre salle à manger de midi.   

 

 

 

 

 

H11 - Vosges

Un chamois pas peureux du tout.    

 

 

 

 

H12 - Vosges

C'est le même que sur la photo précédente.     

 

 

 

 

H13 - Vosges

Des vaches Vosgiennes près de Schiessroth dans les pentes du Petit Hohneck.     

 

 

 

 

H14 - Vosges

Alors, ce n'est pas beau une Vosgienne bien propre ?     

 

 

 

 

 

H15 - Vosges

Vu de face elle est très belle aussi.     

 

 

 

 

H16 - Vosges

Un rocher peut servir à se gratter !     

 

 

 

 

H17 - Vosges

Ferme auberge du Schiessroth.     

 

 

 

 

 

H18 - Vosges

Le lac du Schiessrothried.     

 

 

 

 

H19 - Vosges

Un randonneur prévoyant ...     

 

 

 

 

H20 - Vosges

Le lac du Schiessrothried dominé par le Hohneck.     

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Hautes Vosges.
commenter cet article
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 19:30

 

 

Suite de :  Le Hohneck, mars 2013 - 1/2  et de :  Le Hohneck, mars 2013 - 2/2 

 

Après avoir passé la matinée à effectuer plusieurs descentes et autant de montées dans le cirque glaciaire du Wormspel entre le Hohneck et le Kastelberg nous remontons au sommet du Hohneck à 1363 m d'altitude pour nous restaurer face à un magnifique point de vue sur le Wormspel justement. Cette fois, plutôt que de nous enfermer dans une salle de restaurant bondée et bruyante nous avons opté pour l'option repas tiré du sac pris au soleil.  Nous allons un peu nous reposer et reprendre des forces pour la suite car après le repas nous allons descendre dans le Frankenthal et remonter par le Falimont ce qui en été par le sentier est déjà assez physique alors imaginez en hiver lorsque cette montée se fait en ligne droite. 

 

 

Sommet du Hohneck coiffé par le restaurant fermé en hiver. Réouverture en mai je crois. 

A01 - Falimont

 

 

 

 

 

 

 Panorama sur le Wormspel, les Spitzkoepfe et la Kastelberg de notre salle à manger *** avec point de vue ****. En orange les trois montées de la matinée. 

A02 - Falimont

 

 

 

 

 

La table d'orientation du sommet du Hohneck est aujourd'hui complètement dégivrée. 

A03 - Falimont

 

 

 

 

 

 

 

Même pas pris le temps de retirer les crampons pendant le repas. 

A04 - Falimont

 

 

 

 

 

La corde sèche. Elle sera moins lourde cet après-midi. 

A05 - Falimont

 

 

 

 

 

 

Et c'est reparti. Longue descente du Schaeferthal jusqu'au fond du Frankenthal. 

A06 - Falimont

 

 

 

 

 

Dans la descente assez raide du Frankenthal. 

A07 - Falimont

 

 

 

 

 

 

Nous sommes arrivés au fond du Frankenthal à 1030 m d'altitude. En face de nous les rochers de la Martinswand. Il va falloir remonter par le Falimont jusqu'au col qui culmine à 1306 m.     

A08 - Falimont

 

 

 

 

 

L'auberge du Frankenthal (fermée en hiver). 

A09 - Falimont

 

 

 

 

 

Cirque du Frankenthal. Arrivée à l'auberge où nous allons faire une pause avant d'attaquer les choses sérieuses.  

A10 - Falimont

 

 

 

 

 

 Les rochers de la Martinswand avec un superbe ciel bleu. 

A11 - Falimont

 

 

 

 

 

Dans la montée du Falimont qui est à l'ombre toute l'après-midi ce qui permet d'avoir une neige de très bonne qualité contrairement au Wormspel où elle est ramolie par le soleil dès le milieu de la matinée.    

A12 - Falimont

 

 

 

 

 

 Vas y Paulo, je te suis. Au fait on a pas oublié de prendre la corde là ?      

A13 - Falimont

 

 

 

 

 

Nous allons passer entre ces deux rochers. 

A14 - Falimont

 

 

 

 

 

 

Magnifique vue sur le Frankenthal et ... moi dans la montée vers le col du Falimont.  

A15 - Falimont

 

 

 

 

 

 

Les rochers de la Martinswand, un refuge à chamois. 

A16 - Falimont

 

 

 

 

 

 

Et voilà, après toutes ces émotions il faut bien une petite récompense. J'espère que l'aubergiste a pensé à nous et nous a gardé deux bonnes parts de tarte aux myrtilles.     

A17 - Falimont

 

 

 

 

 

 

Un bon panaché et une méga part de tarte aux myrtilles çà vous retape un apprenti alpiniste.     

A18 - Falimont

 

 

 

           
Publié par Philippe - dans Hautes Vosges.
commenter cet article

Présentation

  • : Sarrebourg 57400
  • Sarrebourg 57400
  • : Mes photos prises au gré de mes balades et randonnées à Sarrebourg et dans ses environs, dans les Vosges et en Alsace, mais aussi dans toute la Lorraine et ailleurs en France.
  • Contact

L'auteur.

Moi - Hautes Chaumes

Recherche

Météo

Droits d'auteur.

  

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur. Sauf accord préalable demandé par mail, l'utilisation partielle ou entière des photos présentées ici est INTERDITE.