Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 08:00

Le lynx Boréal refait depuis quelques années maintenant à nouveau partie des animaux sauvages que vous pouvez avec beaucoup de chance appercevoir au détour d'un sentier dans nos forêts Vosgiennes.
Sa population est difficile à estimer mais pour l'instant elle ne serait que de quelques dizaines d'individus. Ce gros félidé est essentiellement nocturne et vit dans les massifs forrestiers mixtes ou de feuillus au relief tourmenté. 

Les photos ci-dessous ont été prises au parc animalier de Sainte Croix à Rhodes il y a quelques jours seulement. Cette année, deux adorables petits lynx sont nés et font la joie de leurs parents .... et des visiteurs du parc.   







































Les mêmes lynx sur le blog    


Voir le  site internet du parc animalier ICI.





Prochain article : Le plus gros animal  de nos forêts, le cerf élaphe.









Publié par PhilFLD - dans Animaux
commenter cet article
9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 08:00


Quelques attitudes de la marmotte photographiées dans le très beau parc animalier de Sainte Croix à RHODES en Moselle. 



 







































Le site internet du parc animalier de Sainte Croix à RHODES  .... ICI




Prochain article : Les lynxs et leurs bébés  





Publié par PhilFLD - dans Animaux
commenter cet article
9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 06:45











Marmotte du parc animalier de Sainte Croix à RHODES (Moselle)


Pour s'y rendre  en venant de SARREBOURG, prendre la départementale 27 en direction de MORHANGE puis tourner à gauche vers RHODES. Il y a des panneaux indiquant la direction du parc animalier.



Le site internet du parc animalier ICI



Prochain article : Marmottes scènes de vie.



Publié par PhilFLD - dans Animaux
commenter cet article
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 11:00


Lézard des murailles - Podarcis muralis

 

Ce petit lézard qui habite les vieux murs, les rochers, les carrières, vit dans toute l'Europe du Sud jusqu'en Alsace. Se nourrissant d'insectes, d'araignées, de vers de terre, grillons et autres bestioles, il possède une queue qui casse facilement pour lui permettre d'échapper à ses prédateurs. Cette queue repoussera ensuite. Ce lézard est protégé en France car il est considéré comme une espèce menacée.





















































Publié par PhilFLD - dans Animaux
commenter cet article
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 16:00


C'est l'histoire d'une rencontre express avec un renard roux ou renard commun (Vulpes Vulpes) en balade du côté de Metairies Saint Quirin, petit village Mosellan. Il était presque 08 heures 30 lorsque j'ai aperçu l'animal déambuler près de quelques vieilles souches d'arbre au milieu d'un pré.
J'étais en voiture et je me suis arrêté dès que j'ai pu le faire sans être vu par Monsieur Goupil. Je m'empare rapidement de mon appareil photo qui est toujours à portée de main et je me dirige dans la direction où j'avais vu quelques secondes auparavant le rusé animal.Yes yes yes ! Il était toujours là. Malheureusement le déclenchement du reflex a donné rapidement l'alerte et quelques photos plus tard il disparait dans la forêt.

 Les renards sont très craintifs et le moindre mouvement ou bruit anormal les fait fuir. Ce canidé sauvage habituellement nocturne n'a pas peur de s'approcher des villages voire même d'y pénétrer pour se nourrir dans les poubelles. Homnivore, il se nourrit aussi de fruits de saison, d'insectes, de petits mammifères et même de vers de terre dont il rafole. Il vit dans un terrier qu'il creuse lui même, mais il lui arrive parfois de l'emprunter à un blaireau.




.































Publié par PhilFLD - dans Animaux
commenter cet article
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 09:05


Suite de l'article : Le cirque glaciaire de Frankental - Missheimle.



Nous venions de surprendre un chamois qui descendait tranquillement vers le couvert forestier du cirque glaciaire de frankental-Missheimle et je vous disais que mon camarade de randonnée et moi même nous nous étions immobilisés pour l'observer. Cet animal magnifique dégustait sereinement de jeunes pousses sur le flanc de la montagne et je le prenais discrètement en  photo. L'animal était partiellement camouflé par les branches d'un buisson encore dépourvu de feuilles. Soudain, un second puis un troisième chamois apparaissent dans mon objectif. Nous étions pétrifiés sur place,non pas de peur, mais d'angoisse de les effrayer et ainsi de rater ce spectacle vivant  qui déambulait à quelques dizaines de mètres de nous.













Environ 10 minutes plus tard, c'est un autre chamois qui apparait face à nous. Il marchait inssouciant sur le sentier même où nous nous trouvions toujours immobiles à en attrapper des crampes. Ce bel animal marchait dans notre direction. Soudain il dévie vers le talus, regarde vers nous puis s'empresse de grignotter les bouts tendres d'un arbuste.





















Au-dessus de nous, à moins de 30 mètres, ce sont plusieurs chamois qui déambulent  en nous ignorant totalement.









Finalement, nous nous décidons à avancer car il fallait poursuivre la randonnée. Nous faisons de petits pas et évitons de parler pour ne pas déranger ces animaux. Nous réussissons à passer au milieu de la harde de chamois sans les faire fuir. Nous découvrons encore quelques chamois en aval du chemin sur lequel nous nous trouvions.   

























Ce qu'il faut savoir sur les chamois.

En été, les chamois vivent en altitude dans les alpages, sur les pentes raides et caillouteuses ou dans les rochers. En hiver et par mauvais temps, ils se mettent à l'abri dans les forêts.  Au petit matin, ces animaux réputés timides et sauvages montent en altitude. Leur sens le plus développé sont l'odorat et l'ouïe, mais je crois qu'ils ne sont pas aveugles non plus !

Sa carte d'identité.

Le Chamois : Rupicapra Rupicapra
Famille : mammifère de la famille des bovidés
Poids : 30 à 50 kg (adulte)
Logévité : 18 ans
Nourriture : végétaux montagnards en été et résineux, bourgeons, mousses, lichens en hiver.
Rut : d'octobre à décembre
Mise bas : juin et juillet
Portée  1 petit par an
Habitat en france : Alpes, Jura, Vosges



Un autre article sur les chamois Vosgiens  dans ce blog  ici

 

 

 

 

Publié par PhilFLD - dans Animaux
commenter cet article
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 06:50

Trois heure du matin, au bord d'une petite route de Moselle près de l'étang du Stock.

Pas besoin de longues préparations, ni de mises en scène, la bêbête s'est prêtée de bonne grâce à une séance photo au pied levé. Quelques clichés et puis  chacun s'en va de son côté pour aller roupiller.

Il n'existe en France qu'une seule et unique espèce de hérisson, le Hérisson d'Europe.
Certaines personnes vont vous dire qu'il existe bel et bien deux espèces différentes en France, le hérisson "nez de chien" et le hérisson "nez de cochon".  Il semblerait que ce soient les paysans qui aient créé cette distinction en appelant le hérisson au printemps "nez de chien" car son museau est fin et allongé suite à l'hibernation et au jeûne  et qu'i ressemble ainsi à celui  d'un chien et qu'ensuite en automne ils l'aient nommé "nez de cochon" parce qu'il est gras comme le groin d'un cochon bien nourri. Certains gitans "fins gastronomes"  consomment le hérisson uniquement en automne, saison au cours de laquelle ils le considèrent comme comestible. Ils l'appellent Niglo le hérisson à "nez de cochon".
























Protection du hérisson :

Le hérisson d'Europe est protégé par l'annexe III de la convention de Berne. Cela signifie qu'il est moyennement commun. Il est notamment interdit de le chasser, le capturer, le transporter, le commercialiser ou le garder chez soi. Si on trouve un hérisson blessé ou malade, il convient donc de le remettre à une association de protection des animaux.

 



Le hérisson fait de la pub ...


 











 

Publié par PhilFLD - dans Animaux
commenter cet article
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 18:45

En revenant de nuit du Donon (Vosges), par la route départementale 993, j'ai eu la surprise de découvrir des dizaines de grenouilles rousses déambulant sur la route juste avant le village deTurquestein Blancrupt.  Il semblerait que ce soit l'orage qui s'est abattu sur la montagne deux heures auparavant et les pluies douces qui les aient incitées à sortir de leur cachette forestière. Mais ces pauvres bêtes une fois sur la chaussée courent le risque d'être écrasées par les rares voitures circulant à cette heure tardive. Je me suis donc efforcé d'en faire traverser quelques unes, surtout à l'endroit où un muret vertical d'une hauteur de 30 cm environ et d'une vingtaine de mètres de long empêche leur passage.  A quoi sert ce muret ? Je n'en sais rien, mais ce dont je suis sûr c'est qu'il contribue à la destruction d'une race de grenouilles qui ne demande qu'à vivre. Je vais cette fois vous éviter les images choc publiées il y a quelques temps et prises dans le secteur de Metairies Saint Quirin montrant un massacre routier de grenouilles rousses et ne publier que les sujets vivants et en bonne santé. D'ailleurs ce soir là je n'ai dénombré que quelques grenouilles écrasées par des voitures.





Grenouille rousse sur une route de Moselle la nuit.








































































Protection et statut: En France, la Grenouille rouse est partiellement protégée par l'arrêté du 22 juillet 1993 (article 4), par la directive habitats (annexe V), et par la convention de Berne (annexe III). Elle est à surveiller en Rhône-Alpes.
Les interdictions de colportage, de vente et d'achat de Grenouille rousse ne s'appliquent pas aux spécimens produits par les élevages autorisés.








Publié par PhilFLD - dans Animaux
commenter cet article
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 06:30

Elle en bave de plaisir cette vache Highland qui déguste un bon morceau de pain rassisIl ne va pas en rester une miette.


 

























Publié par PhilFLD - dans Animaux
commenter cet article
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 09:02

Il y a quelques jours, alors que je me dirigeais vers le Donon, je me suis arrêté pour rendre visite aux vaches Highland de Turquestein Blancrupt (Moselle).  Je me suis amusé à les photographier pendant que certaines d'entre elles se grattaient contre un gros tronc d'arbre providentiel pour se débarrasser de parasites un peu coriaces.




































































 

 

 

 

Publié par PhilFLD - dans Animaux
commenter cet article

Présentation

  • : Sarrebourg 57400
  • Sarrebourg 57400
  • : Mes photos prises au gré de mes balades et randonnées à Sarrebourg et dans ses environs, dans les Vosges et en Alsace, mais aussi dans toute la Lorraine et ailleurs en France.
  • Contact

L'auteur.

Moi - Hautes Chaumes

Recherche

Météo

Droits d'auteur.

  

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur. Sauf accord préalable demandé par mail, l'utilisation partielle ou entière des photos présentées ici est INTERDITE.