Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 11:00

Balade matinale dans le secteur du Rupt des Auges, forêt domaniale d'Abreschviller, à la recherche de mues de cerf. C'est la saison durant laquelle les cerfs perdent leurs bois.  Je ne vous cache pas que je suis rentré bredouille mais pas mécontent de ma sortie. Marchant les yeux vers le sol ... je me suis laissé surprendre par un très beau cerf accompagné d'au moins deux biches. Vous constaterez sur les photos que le cerf porte encore ses bois.

J'ai donc cessé mes recherches au sol pour me concentrer  sur autre chose. J'ai eu raison car un peu plus loin je surprends un chevreuil mâle appelé brocard en train de chercher sa nourriture. Je suis resté près d'une demi heure collé contre un tronc d'arbre à l'observer avant qu'il ne s'éloigne au fond des bois.  Le chevreuil a une mauvaise vue mais détecte bien les mouvements. On dit qu'il aboie. Ecoutez la bande sonore et vous comprendrez pourquoi.

 

 

 

 

 

 

cerf 01 [1280x768]

 Un cerf accompagné de deux biches s'éloigne.

 

 

 

 

 

 

cerf 02 [1280x768]

 Le cerf porte encore ses bois.

 

 

 

 

 

 

cerf 03 [1280x768]

 Le même cerf.

 

 

 

 

 

 

chevreuil 01 [1280x768]

 Vous le voyez ?

 

 

 

 

 

 

chevreuil 03 [1280x768]

 Brocard à la recherche de nourriture.

 

 

 

 

 

 

chevreuil 02 [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

chevreuil 04 [1280x768]

 Il frotte  sa mue contre un arbre.

 

 

 

 

 

 

chevreuil 05 [1280x768]

 Il a entendu le déclenchement de mon appareil photo.  

 

 

 

 

 

 

chevreuil 08 [1280x768]

 

 

 

 

 

 

chevreuil 07 [1280x768]

 Ses bois sont encore en velours.

 

 

 

 

 

chevreuil 06 [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Animaux
commenter cet article
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 11:00

 

Une grosse touffe brune se déplace sur ma gauche. De loin je n'ai pas encore identifié l'animal qui m'observe curieusement les pattes antérieures appuyées contre un tronc d'arbre, prêt à y monter d'un bond si ma présence représentait un danger.

Je ne bouge plus et le petit mustélidé en fait de même. Tout d'abord j'ai cru que c'était un écureuil mais le petit mammifère qui se trouve à une trentaine de mètres de moi est une martre.

Je ne remue plus que l'index droit qui appuie sur le déclencheur de mon Nikon tout en priant que quelques photos soient bonnes car je n'ai pas eu le temps de prendre appui contre un arbre pour stabiliser l'appareil. Finalement le petit animal poursuit sa route à travers bois en faisant un léger détour pour m'éviter.

 

La martre est un animal essentiellement nocture et j'ai donc beaucoup de chance de voir et aussi de pouvoir photographier ce spéciment déambulant en plein jour.  

Typiquement sylvicole, la martre gîte dans les troncs creux ou les vieux nids. C'est un habile grimpeur qui n'a aucune difficulté à se déplacer dans les arbres. Son régime alimentaire est carnivore, insectivore et frugivore.

 

 

 

 

Martre 02

 

 

 

 

 

 

Martre 04

 

 

 

 

 

 

Martre 05

 

 

 

 

 

 

Martre 01

 

 

 

 

 

 

Martre 03

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Animaux
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 08:00

 

Il était aux alentours de 16 heures dimanche dernier et celà s'est passé sur la route départementale 44 alors que nous revenions du Donon. Je conduisais tranquillement lorsque j'ai vu un magnifique chat sauvage sur la route a à peine 50 mètres devant ma voiture. Il n'y avait aucun doute possible, sa grosse queue se terminant par une touffe noire et traversée par plusieurs anneaux noir le rend facilement identifiable. De plus la maison la plus proche se trouvait à au moins 10 kilomètres de l'endroit où nous nous trouvions (col du Donon).

Un ami qui se trouvait avec moi avait gardé par bonheur son Nikon D 90 sur les genoux et lorsque j'ai donné l'alerte il a aussitôt saisi son appareil, mais trop tard, l'animal avait déjà disparu dans la forêt. A tout hasard je m'arrête sur le bord de la route à l'endroit où je l'avais vu et mon ami me demande  de reculer, puis d'avancer et encore de reculer avant de me dire d'arrêter la voiture. Je me demandais à quel drôle de jeu il jouait mais j'ai vite compris que notre chat sauvage était toujours là. Il s'était retranché derrière la première ligne de sapins et nous observait tout en se laissant photographier plusieurs fois sans bouger.  

 

 

 

 

chat sauvage 01

 

 

 

 

 

  

 

 

chat sauvage 03

 

 

Photoraphies réalisées par Jean Luc S. Nikon D90, objectif 18/105 mm.

 

La 2ème photo a été recadrée. 

 

 

Plus d'infos sur le chat sauvage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Animaux
commenter cet article
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 08:20

 

 

 

vaches 07[1600x1200]

 

 

 

La Vosgienne est issue du massif des Vosges dont elle tire son nom. Elle provient de vaches venues dans le massif au  XVIIe siècle et  aurait été importée par les soldats suédois pendant la guerre de trente Ans. En trouvant un terroir semblable à la Scandinavie cette vache s'est naturellement adaptée au massif granitique et au climat des Vosges.Comptant jusqu'à 125 000 bêtes au début du XXe siècle, la race fut partiellement décimée et réquisitionnée par l'occupant durant les deux guerres mondiales et cessa d'être reconnue en 1947.  Des races comme la Montbéliarde l'ont alors peu à peu remplacée. Le troupeau de vosgiennes s'établissait aux environs de 3 000 têtes au début des années 1970 en France. En 1971, du sang de la race norvégienne télémark a été introduit.
Le plan de relance a été décidé en 1977 et financé par le Ministère de l'Agriculture. Il a permis son maintien et fait progresser les effectifs jusqu'à plus de 11000 têtes et sa réinscription au Catalogue officiel des races de vaches françaises. En 2004, 864 vaches et 70 taureaux étaient inscrits au registre. La semence de 53 mâles est stockée.

 

La vosgienne se reconnaît à la bande blanche plus ou moins régulière couvrant son dos ainsi que son ventre mais également à ses taches noires sur le visage qui donnent à cette bête une marque personnelle. C'est un caractère hérité des vaches suédoises que l'on retrouve chez les bovins du rameau nordique. Ses cornes courtes en croissant sont recourbées vers le haut quand elles sont laissées par les propriétaires. Elle est de taille moyenne : 135 cm au garrot pour un poids moyen de 600-650 kg pour la vache et 800 kg pour le taureau.

 

C'est une race classée mixte, donnant un lait de grande qualité et en quantité honorable (environ 4 400 kg par an). Ce lait est à la base des fromages munster.
C'est une race d'une rusticité remarquable : excellente marcheuse, peu sensible aux changements de température, elle s'accommode des reliefs difficiles et des fourrages grossiers, elle est parfaitement adaptée à la montagne. Elle a une bonne fertilité en terrain carencé. elle se laisse approcher très facilement avec une très légére crainte.

Source : wikipédia.

 

 

 

 

 

vaches 01[1600x1200]

Vosgiennes au col du Herrenberg, alt 1191 m.  

 

 

 

 

 

 

vaches 02 [1600x1200]

 

 

 

Il existe une variante dans la race Vosgienne  concernant la couleur de la robe. Il est de plus en plus fréquent de rencontrer des vaches brunes ayant les caractéristiques de la Vosgienne. On retrouve la bande blanche sur le dos et le ventre blanc.

 

 

 

vaches 03 [1600x1200]

 

 

 

 

 

 

vaches 06 [1600x1200]

 

 

 

 

 

 

 

vaches 05 [1600x1200]

 

 

 

 

 

 

vaches 04[1600x1200]

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Animaux
commenter cet article
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 08:50

Alors que je venais d'assister à un lever de soleil magnifique et que j'avais réussi à photographier quelques chamois sur les Hauts de Falimont et les rochers de la Martinswand  je marchais tranquillement sur le tapis de feuilles sèches dans la hêtraie d'altitude lorsque j'aperçus le premier chamois. Il ne m'avait pas vu, ni même entendu car ses congénères en se déplaçant et en fouillant le sol faisaient craquer les feuilles mortes et ce bruit avait couvert le bruit de mes pas. Ils se déplaçaient tranquillement tout en cherchant leur nourriture  et je les ai accompagnés tout en prenant quelques clichés dont je ne suis pas trop mécontent. Pour ne pas les effrayer je suis resté sur mon chemin et nous nous sommes quittés comme nous nous étions rencontrés, en toute discrétion.

 

 

 

 

G01 - chamois Hohneck - Martinswand [1280x768]

 

 

 

 

G02 - chamois Hohneck - Martinswand [1280x768]

 

 

 

 

G03 - chamois Hohneck - Martinswand [1280x768]

 

 

 

 

G04 - chamois Hohneck - Martinswand [1280x768]

 

 

 

 

 

G06 - chamois Hohneck - Martinswand [1280x768]

 

 

 

 

 

G07 - chamois Hohneck - Martinswand [1280x768]

 

 

 

 

 

  G05 - chamois Hohneck - Martinswand [1280x768]

 

 

 

 

 

G09 - chamois Hohneck - Martinswand [1280x768]

 

 

 

 

G10 - chamois Hohneck - Martinswand [1280x768]

 

 

 

 

 

G11 - chamois Hohneck - Martinswand [1280x768]

 

 

 

 

 

G08 - chamois Hohneck - Martinswand [1280x768]

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Animaux
commenter cet article
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 19:44

 

Voici quelque unes de mes dernières photos de chamois faites il y a à peine quelques jours sur les flancs du Hohneck, le 3ème sommet des Vosges avec tout de même 1364 mètres d'altitude.  

 

Le soleil venait de finir de se lever et illuminait les chaumes sèches et les myrtilliers grillés et rougeâtres tandis que ce chamois adulte, très certainement un mâle du fait de son isolement, se nourrit en recherchant les meilleures herbes. Il n'a pas eu l'air effrayé par ma présence et a continué à vaquer à ses occupations avant de s'éloigner tranquillement. Pour les connaisseurs j'utilise uniquement un zoom de 18/200 mm au cours de mes randonnés.

 

 

  

 

chamois Hohneck 04 [1600x1200]

 

 

 

 

 

 

 

chamois Hohneck 05 [1600x1200]

 

 

 

 

 

 

chamois Hohneck 07 [1600x1200]

 

 

 

 

 

 

 

chamois Hohneck 03 [1600x1200]

 

 

 

 

 

 

chamois Hohneck 02 [1600x1200]

 

 

 

 

 

 

chamois Hohneck 01 [1600x1200]

 

 

 

 

 

 

chamois Hohneck 06 [1600x1200]

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Animaux
commenter cet article
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 19:00

 

Profitant d'une averse, quelques gastéropodes de belle taille glissent insouciants du danger qui les guette. J'ai bien envie de les inviter à ma table pour les fêtes de fin d'année ...

 

 

Paradoxe, pour faire les clichés de ces deux escargots ultra lents j'ai mis dix fois plus de temps que  pour réaliser ceux de cette cigogne Mosellanne en plein envol ...  

 

 

 

 

 

F01 - escargots Bonne Fontaine [1280x768]

 

 

 

 

 

F02 - escargots Bonne Fontaine [1280x768]

 

 

 

 

 

F03 - escargots Bonne Fontaine [1280x768]

 

 

 

 

 

F04 - escargots Bonne Fontaine [1280x768]

 

 

 

 

 

F05 - escargots Bonne Fontaine [1280x768]

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Animaux
commenter cet article
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 06:50

La cigogne blanche est tout un symbole en Alsace mais elle a failli disparaitre autour des années 1960. Les actions de réintroduction entreprises portèrent leurs fruits et alors qu'il ne restait plus que 9 couples nicheurs en 1974 on en a dénombré plus de 250 en 2000. L'effectif des cigognes est en constante augmentation et leur sédentarisation n'y est pas étrangère.

 

En Moselle aussi nous dénombrons de nombreuses cigognes sédentaires, surtout dans la région des étangs (Lindre, Tarquimpol, Rhodes). 

 

 

Photographies prises un dimanche matin d'août près de Sarrebourg.

 

   

 

 

D01 - cigognes [1280x768]

 

 

 

 

 D02 - cigognes [1280x768]

 

 

 

 

 

D03 - cigognes [1280x768]

 

 

 

 

 

 

D04 - cigognes [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Animaux
commenter cet article
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 05:30

 

 

C05 - montagne des singes [1600x1200]

 

 

C'est en 1969 que Gilbert de Turckheim et Jacques Renaud décident d'ouvrir la Montagne des Singes. Le concept est de présenter aux visiteurs des animaux sans grillage ni barreau évoluant en totale liberté dans des conditions similaires à celles de la vie sauvage.

 

C'est le père de jacques Renaud, M. Jean-Paul Renaud, qui a vécu en Algérie qui suggéra d'implanter des singes, précisément  des macaques de Barbarie en Alsace. Dans les gorges de la Chiffa, au sud d'Alger près de l'auberge "au ruisseau des singes" vivait un groupe de magots sauvages qui a été familiarisé à l'homme et qui de ce fait est devenu une attraction pour les touristes de passage.

 

L'idée séduit immédiatement d'autant plus que les singes ne semblent nullement s'effrayer du contact avec les hommes. Le parc ouvre ses portes le 9 août avec la population de 150 magots, originaires du Moyen Atlas Marocain, qui prennent rapidement possession du parc composé de forêts et de plaines.

 

Pari ambitieux et quelque peux audacieux mais les conditions d'une telle installation sont favorables : les singes évoluent au Moyen Atlas dans des conditions climatiques proches de celles que nous connaissons en Alsace. Le site retenu pour l'implantation est superbe. Le château du Haut Koenigsbourg et la toute jeune volerie des aignes (ouverte en 1968) attirent sur le massif de nombreux visiteurs.

 

Rapidement le public se précipite pour voir cette curiosité et découvre le concept innovateur de la présentation d'animaux libres et c'est ainsi qu'il y a 40 ans est né le premier site en Europe où l'on présente des singes libres en contact direct avec le public.

 

 

 

 

 

C02 - montagne des singes [1600x1200]

  Pensif ...

 

 

 

 

 

C03 - montagne des singes [1600x1200]

  En famille.

 

 

 

 

 

C04 - montagne des singes [1600x1200]

  Fatigué.  

 

 

 

 

C07 - montagne des singes [1600x1200]

  Joueurs.  

 

 

 

 

 

 C06 - montagne des singes [1600x1200]

  Trop petit.  

 

 

 

 

 

 

C09 - montagne des singes [1600x1200]

  Gourmand ...

 

 

 

 

 

 

C08 - montagne des singes [1600x1200]

  Affamé.

 

 

 

 

 

 

C10 - montagne des singes [1600x1200]

  Equilibriste.  

 

 

 

 

 

C12 - montagne des singes [1600x1200]

 

 

 

C11 - montagne des singes [1600x1200]

 

 

 

 

 

C13 - montagne des singes [1600x1200]

  Perché.  

 

 

 

 

 

 

C14 - montagne des singes [1600x1200]

  Délicat.

 

 

 

 

 

 

C15 - montagne des singes [1600x1200]

  Apprenti.  

 

 

 

 

 

C16 - montagne des singes [1600x1200]

 

 

 

 

 Le site internet de la Montagne des Singes en Alsace.  

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Animaux
commenter cet article
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 19:30

Départ matinal, bien avant le lever du jour  pour aller observer les chamois dès le lever du soleil et avant l'arrivées des touristes qui ne manqueraient pas de les faire fuir en direction de la forêt.

 

J'arrive juste à temps au Hohneck  car le soleil est déjà levé mais il est encore d'une belle couleur orangé. Si je trouve des chamois sur le flanc Est de la montagne, les photos devraient être belles avec une lumière pareille.

A l'affut pratiqué par de nombreux photographes je préfère aller à la rencontre des animaux, mais pour celà il faut être silencieux et discret dans l'approche.

 

 

 

 

A01 - Hohneck - chamois [1280x768]

  Lever de soleil sur le Hohneck.

 

 

 

 

Alors que je marche encore du côté ombragé du Hohneck, je vois mon premier chamois. Il est couché dans l'herbe, il m'a vu et va vite rejoindre ses camarades un peu plus loin.   

 

 

 

A02 - Hohneck - chamois [1280x768]

 

 

 

 

A04 - Hohneck - chamois [1280x768]

 

 

 

 

 

A05 - Hohneck - chamois [1280x768]

 

 

 

 

Alors que j'avance doucement sur le sentier caillouteux j'aperçois un autre chamois qui s'éloigne sans m'avoir repéré cette fois. La photo est prise à contrejour et le soleil levant l'éclaire à peine.

 

 

 

A06 - Hohneck - chamois [1280x768]

 

 

 

 

Plus loin, ce sont deux autre animaux qui se déplacent dans la pente. Ils ne m'ont pas vus mais l'éclairage n'est pas bon.

 

 

A03 - Hohneck - chamois [1280x768]

 

 

 

 

J'arrive finalement dans un secteur du Hohneck où je découvre plusieurs chamois trop occupés à se régaler des plantes et jeunes pousses pour me repérer. J'utilise cet écran végétal pour me dissimuler et m'approcher un peu plus près. L'endroit me parait bien et l'éclairage est bon. De toute façon si je me déplace trop, je vais être repéré et les animaux vont s'enfuir.

 

 

 

 

A08 - Hohneck - chamois [1280x768]

 

 

 

  

 

 

A10 - Hohneck - chamois [1280x768]

 

 

 

 

 

A07 - Hohneck - chamois [1280x768]

 

 

 

 

A09 - Hohneck - chamois [1280x768]

 

 

 

 

Les chamois se déplacent beaucoup et sont inquiets. Ils ont vu quelque chose ou plutôt quelqu'un.

Visiblement je ne suis pas le seul à vouloir les photographier aujourd'hui car j'ai déjà repéré plusieurs personnes équipées d'appareils photos. Ils ne semblent pas connaitre l'endroit car leur approche n'est pas la meilleure et ils se retrouvent avec le soleil levant pratiquement de face.

 

 

 

A11 - Hohneck - chamois [1280x768]

 

 

 

 

 

 

 

A12 - Hohneck - chamois [1280x768]

 

 

 

 

 

A14 - Hohneck - chamois [1280x768]

 

 

 

 

 

A13 - Hohneck - chamois [1280x768]

 

 

 

  

 

 

A15 - Hohneck - chamois [1280x768]

 

 

 

 

 

A16 - Hohneck - chamois [1280x768]

 

 

 

 

 

A17 - Hohneck - chamois [1280x768]

 

 

 

 

 

 

A18 - Hohneck - chamois [1280x768]

 

 

 

Les touristes sont matinaux cette année et plusieurs personnes vont arriver bruyamment faisant fuir les chamois que je convoitais.

Il ne me reste plus qu'à faire de même et trouver un coin tranquille pour prendre un petit déjeuner.

 

 

 

 

 

A19 - Hohneck - chamois [1280x768]

 

 

 

 

 

A20 - Hohneck - chamois [1280x768]

 

 

 

 

 

 

A21 - petit dej [1280x768]

 

 

 

 

 

 

Publié par Philippe - dans Animaux
commenter cet article

Présentation

  • : Sarrebourg 57400
  • Sarrebourg 57400
  • : Mes photos prises au gré de mes balades et randonnées à Sarrebourg et dans ses environs, dans les Vosges et en Alsace, mais aussi dans toute la Lorraine et ailleurs en France.
  • Contact

L'auteur.

Moi - Hautes Chaumes

Recherche

Météo

Droits d'auteur.

  

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur. Sauf accord préalable demandé par mail, l'utilisation partielle ou entière des photos présentées ici est INTERDITE.