Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 06:30

J'avais inclus la visite du château du Dreistein dans ma randonnée autour du Mont Ste Odile mais pour ne pas surcharger mon article que j'ai déjà du scinder en deux parties, je vous propose un petit diaporama d'une quinzaine de photos sur sur les ruines des châteaux de Dreistein.   

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Le château de Dreistein est un château fort en ruines situé à 628 m d'altitude dans la commune d'Ottrott, dans le Bas Rhin.  Il s'agit en fait de trois châteaux construits sur trois promontoires rocheux juxtaposés, d'où le nom "drei Stein", "trois châteaux" en Allemand médiéval.

Il fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis mars 1990.

  

 Le château de Dreistein est situé sur le massif du Mont Ste Odile, à l'Ouest de l'abbaye. Il surplombe la vallée de l'Ehn, qu'il contrôle avec les châteaux d'Ottrott (Koepfel, Rathsamhausen et Lutzelbourg)  et le château du Hagelsschloss. Comme ce dernier, il est proche du mur païen du Mont-Sainte-Odile.

  

Comme tous les châteaux voisins de cette époque, les châteaux de Dreistein sont construits en grès rose des Vosges.

Les vestiges des deux châteaux sont séparés par un fossé. Le château occidental est flanqué d'une tour d'escalier demi hors-œuvre.

 

L'édification du château occidental est attribué à Woelfeflin de Haguenau qui le fît certainement construire entre 1220 et 1240 sur ordre de l'empereur Frédéric II de Hohenstaufen soucieux de protéger le domaine forestier du massif du mont Sainte Odile. Ce château primitif semble avoir été divisé en deux parties au XIVe siècle, peut-être à la suite d'un agrandissement de la famille. La défense de la partie nord du castel est assurée par un donjon de forme circulaire tandis que la partie sud est dotée d'un épais mur bouclier ce qui aurait rendu inutile la construction d'un deuxième donjon, la plate-forme sommitale faisant office de tour.

Entre la fin du XIIIe siècle et le milieu du XIVe siècle (certainement entre 1320 et 1330), le site connait un bouleversement marqué par l'édification du château oriental. Bien que les textes historiques ne soient pas prolifiques concernant l'histoire de ce second castel, on peut supposer qu'il fut édifié à l'initiative de l'Evêque de Strasbourg qui avait alors la charge d'avoué du monastère de Hohenbourg (Sainte-Odile). Les châteaux, appelés Schloss zu den drei Steinen, ne sont mentionnés une première fois que dans une charte datée de 1442. Cette charte, accordée par l'empereur Frédéric III, inféode les castels à la famille de Rathsamhausen-Ehenweier, ce qui fut confirmé une seconde fois, en 1550, par Charles Quint. Personne ne sait si les châteaux étaient déjà abandonnés avant la guerre de Trente-Ans ou s'ils furent détruits lors du conflit. Le grand incendie de forêt du 24 mars 1546 a également pût entrainer leur désertion. De nos jours, les Dreistein sont fortement ruinés au point d'être tout simplement menacés de disparition.

Source :Kastel Elsass

 

commentaires

P
<br /> je connais ce chateau pour l'avoir visité au cours d'une ballade, beau diaporama, j'ai pris le temps de regarder...amitiés pascale<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Ahhh si ces murs pouvaient parler....<br /> Je pourrais rester des heures, la tête dans les mains à les écouter!<br /> Trés joli diaporama, Philippe!<br /> Et toujours ce ciel "bleu Provence"<br /> Bizzzzzzzzzzzz argentines, ami Lorrain!<br /> <br /> <br />
Répondre
W
<br /> magnifique notre région est malheureusement bien méconnue,De Sarreguemines tu peus voir ma passion sur www.les-citroen-ds-de-papa.com<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Sarrebourg 57400
  • Sarrebourg 57400
  • : Mes photos prises au gré de mes balades et randonnées à Sarrebourg et dans ses environs, dans les Vosges et en Alsace, mais aussi dans toute la Lorraine et ailleurs en France.
  • Contact

L'auteur.

Moi - Hautes Chaumes

Recherche

Météo

Archives

Droits d'auteur.

  

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur. Sauf accord préalable demandé par mail, l'utilisation partielle ou entière des photos présentées ici est INTERDITE.