Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 12:30

 

Journée consacrée à la visite du Massif du Donon et plus particulièrement aux constructions défensives les plus importantes réalisées par l'armée Allemande au cours de l'année 1915 après l'offensive Française qui visait à s'empager du Donon en août 1914 et qui se solda par un échec. La ligne de front se situant à peine une douzaine de kilomètres plus loin dans les Vosges entre La Chapelotte et la Tête des Faux, le Donon ne se trouvant donc plus en première ligne, il faut fortifier cette position stratégique située à un carrefour de routes afin d'empêcher l'avancée de l'armée Française en cas de percée. C'est au général d'infanterie von Falkenhausen qu'est confié la mission de consolider ce verrou Vosges-Rhin et le relier à la Feste Kaiser Wilhelm II et la Place de Strasbourg afin d'empêcher tout passage par la vallée de La Bruche. Un chantier colossal est mis en oeuvre pour transformer l'ensemble du massif du Donon en une gigantesque forteresse. De nombreux abris en béton ont ainsi été construits par les pioniers Allemands et par les troupes elles mêmes. 

Le chantier va durer plusieurs mois, pratiquement toute l'année 1915. Jugé trop onéreux par le Général Von CLEAR, les travaux prévus en 1916 ne furent pas réalisés. En plus des tranchées creusées au milieu des rochers et des forêts il faut construire des dizaines d'abris en béton armé pour mettre les troupes à l'abri et créer des casemates pour les canons de 9 cm et les obusiers. Le projet prévoit de construire de quoi abriter 5000 hommes. Le Donon accèdera aussi au statut de Kommandantur lui assurant une certaine autonomie de fonctionnement malgré la tutelle du gouvernement militaire de la Place de Strasbourg. 

Très peu de visiteurs au Donon soupçonnent l'existence de ces bunkers ou casemates et presque tous ont été rendus invisibles par la végétation et la forêt. Il existe toutefois deux parcours balisés par le club Vosgien qui permettent d'en découvrir une partie au départ du col du Donon vers le col de l'Engin (balisage +) et au départ de l'Etoile I vers la Corbeille et le Morveux (balisage o). 

 

 

A01 - bunkers Donon

Le Donon vu du col.     

 

 

 

 

A02 - bunkers Donon

La forêt du Donon au début de l'automne.    

 

 

 

 

A03 - bunkers Donon

 

 

 

 

 

A11 - bunkers Donon

Secteur de la Corbeille

 

 

 

A05 - bunkers Donon

L'intérieur d'un abri sur le site de la Corbeille    

 

 

 

 

A06 - bunkers Donon

Un abri observatoire, vu de l'intérieur    

 

 

 

 

A07 - bunkers Donon

Le même observatoire vu de l'extérieur

 

 

 

 

A08 - bunkers Donon

La vue à partir de cet observatoire    

 

 

 

 

A09 - bunkers Donon

Une sortie verticale d'un abri ... attention danger !     

 

 

 

 

 

A11 - bunkers Donon

La Corbeille    

 

 

 

 

A12 - bunkers Donon

D'autres abris cachés par les sapins    

 

 

 

 

 

 

A13 - bunkers Donon

Une position de batteries Allemandes     

 

 

 

 

 

A14 - bunkers Donon

 

 

 

 

 

A15 - bunkers Donon

 

 

 

 

 

A16 - bunkers Donon

Salle à manger du jour     

 

 

 

 

A17 - bunkers Donon

Un bunker pour canon Allemand de 9 cm  vu de l'extérieur    

 

 

 

 

 

A18 - bunkers Donon

Le même bunker vu de l'intérieur    

 

 

 

 

A19 - bunkers Donon

Tunnel de sortie    

 

 

 

 

A20 - bunkers Donon

Echelle de sortie      

 

 

 

 

 

A21 - bunkers Donon

Sortie du bunker/abri à raz du sol    

 

 

 

 

 

A22 - bunkers Donon

Une habitante des lieux (et elles sont nombreuses !)     

 

 

 

 

 

A23 - bunkers Donon

 

 

 

 

 

A24 - bunkers Donon

Le poste de commandement Allemand     

 

 

 

 

A25 - bunkers Donon

L'intérieur du poste de commandement Allemand    

 

 

 

 

 

A26 - bunkers Donon

Une autre vue de l'intérieur du poste de commandement    

 

 

 

 

 

A27 - bunkers Donon

Bunkers     

 

Revoir les autres articles publiés sur ce blog et sur le même thème. 

Les fortins du Donon.

Du béton dans le Donon.

Camouflage d'automne au Donon. 

Une seconde tête au Petit Donon. 

 

Tous les articles dans la rubrique "Histoire Militaire"

 

 

commentaires

Guy 06/11/2013 16:54

Brrrrrr !! ces bunkers me glacent le sang ! Ils sont vieux de 100 ans mais font toujours aussi peur...
mais je vois que cette rando t'as donné grand soif ! ;-)

Martine Schnoering 06/11/2013 10:10

Un titre plein d'humour comme Philippe sait faire.
Et un reportage excessivement intéressant, j'aurais bien aimé être de la partie ! Il faut visiter ces lieux avec un flash et un objectif macro, pour rendre hommage à la faune, flore et toutes les
petites bébêtes minuscules qui raffolent de ces lieux froids et abrités. Bravo et merci Philippe !

jpaulonature 05/11/2013 19:43

La Grande Guerre de 14/18 a fait beaucoup de morts mais a aussi transformé à jamais de nombreux endroits en vestiges historiques. Le Donon en fait partie tout en étant peut-être le moins connu.la
nature essaie de reprendre le dessus mais encore avec du mal car les stigmates sont importantes

Dominique 04/11/2013 20:09

On se penche trop peu sur ce patrimoine particulier qu'est la construction de guerre, et elle devrait faire l'objet de plus d'intérêt. J'y vois surtout la transformation du paysage, de la forêt, et
le goût de l'ambuscade militaire. Mais cette architecture "tombale" nous rappelle comme il devait être bien difficile de vivre dans cette région marquée du sceau de l'occupant. On a quand même le
sang qui se glace dans cet univers de bunkers.....Le Donon dans la brume automnale est plus apaisant.

Présentation

  • : Sarrebourg 57400
  • Sarrebourg 57400
  • : Mes photos prises au gré de mes balades et randonnées à Sarrebourg et dans ses environs, dans les Vosges et en Alsace, mais aussi dans toute la Lorraine et ailleurs en France.
  • Contact

L'auteur.

Moi - Hautes Chaumes

Recherche

Météo

Droits d'auteur.

  

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur. Sauf accord préalable demandé par mail, l'utilisation partielle ou entière des photos présentées ici est INTERDITE.