Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 10:45


Le château de Lichtenberg a une longue tradition de rénovation derrière lui. Les travaux émaillent son histoire et illustrent la volonté de ses occupants de marquer leur passage ou alors la necessité d'adapter le château aux impératifs guerriers.






Construit au début du 13ème siècle, le château des sires de Lichtenberg est agrandi vers 1286 par Conrad de Lichtenberg, évêque de Strasbourg.
Le château est à nouveau réaménagé à la Renaissance. A la demande de ses nouveaux propriétaires, les comtes de Hanau Lichtenberg, des architectes de renom dont Daniel Specklin, architecte de la ville de Strasbourg, transforment l'édifice médiéval en somptuseuse résidence et place forte à la fin du 16ème siècle. Tours et murs d'enceinte sont adaptés à l'artillerie, le fossé entourant le château est recreusé et complété par un chemin couvert et des places d'armes.
Une nouvelle transformation est entreprise par Vauban et les ingénieurs militaires Français au lendemain du siège mené victorieusement par les troupes de Louis 14 pendant la guerre de Hollande en octobre 1678. Les services du Lichtenberg sur les frontières du Nord-Est seront ongtemps sans faiblesses.
La guerre Franco-Allemande de 1870 y mettra un terme. Bombardée et incendiée, la forteresse abandonne définitivement tout rôle militaire permanent.

Le château de Lichtenberg, façonné par 7 siècles d'Histoire, a pour vocation de devenir un pôle d'attraction à la mesure de son passé prestigieux. La restauration des bâtiments débutera en 1992 afin de permettre la sauvegarde des lieux.  




Le château de Lichtenberg après 1585.





Le château avant sa restauration en 1992.





Le château de Lichtenberg domine le village du même nom.






Le fossé sec et l'épaisse muraille construite par vauban.











Salle des chevaliers et les tours ouest.





Caserne et chapelle du 16ème siècle.





Tour carrée.






Un habitant de la tour carrée.







Escalier menant à la salle des chevaliers et aux tours ouest.






Tour carrée, chapelle et tours ouest.






Traces de combats sur une des tours ouest. 

 




Tour d'observation.






Une belle vue sur le village de Lichtenberg.












Citerne du château.







Polissoirs - les combattants aiguisaient leurs armes sur certaines pierres du château.




           La légende des frères ennemis.  

Il y a bien longtemps, deux frères vivaient au château. Ils tombèrent amoureux de la même jeune fille et bientôt, se détestèrent mutuellement.
Leur haine réciproque devint si forte, si implacable, que l'un d'entre eux jura de faire mourir l'autre de faim. Son frère lui promit la mort par la soif.

C'est ce dernier qui réussit à faire enfermer son frère dans un cachot. Il ne lui fit donner pour toute substance qu'un peu de pain sec.

Le captif, cependant, parvint à se désaltérer en humectant sa maigre pitance avec l'eau suintant des murs de sa prison.
.

Le chapelain du château s'en aperçut et, soit par compassion, soit par cruauté, en informa le persécuteur.
Fou de rage d'avoir été ainsi dupé, il fit enfermer son prisonnier dans une cellule sèche et bien ensolleillée, où le malheureux, à bout de résistance, ne tarda pas à succomber.

Une fois le destin scellé, le bourreau, rongé par les remords, ne supporta plus le poids de sa culpabilité. Il finit par se précipiter du haut du rocher, entraînant le chapelain dans sa chute.


 

Sans doute un sculpteur anonyme a-t'il voulu immortaliser la longue agonie de l'assoiffé sur les culots historisés de la tour nord.


















commentaires

coraki 16/10/2010 19:37


Tomber par hasard sur votre blog, je voulais juste vous dire bravo, pour toutes les belles choses que l'on peut y découvrir...
Et pour l'excroissance qui déborde du château, j'y ai une vue direct tous les jours, et je suis bien d'accord pour l'idée du psy... :)


abeille pat 30/07/2009 22:19

Décidément je ne m’y ferai jamais à cette monstruosité qui déborde du château, comme un cocard sur un beau visage.
Il y des trucs que je ne pige pas, dans des villages à certaines maisons ont leur interdit la pose du velux sous prétexte, que quelques centaines de mètres plus loin il y a un monument classé, et là on autorise de défigurer un monument.
Elle est où la logique ?
Un beau reportage Philippe
Bonne soirée.

PhilFLD 30/07/2009 22:27


C'est vrai que ce truc défigure ce beau château. Je me demande ce que certaines personnes "bien placées" ont dans la tête parfois. Ils devraient aller consulter un psy !


Maedes 30/07/2009 04:14

Quelle horrible histoire!!!!!
Ce château est tres intéressant! Mais je ne comprends pas ta photo nº4: quelle est cette excroissance sur la gauche - ressemblant à la coque d'un navire...?
bisous argentins

PhilFLD 30/07/2009 13:00


Le chateau a fait l'objet de rénovations récentes et c'est la partie moderne qui sert de musée. C'est à la mode maintenant de rajouter du moderne sur de l'ancien. Ce
n'est pas du plus bel effet. personellement je n'aime pas çà, le mélange d'ancien et de moderne.


BDF 29/07/2009 18:37

Et un château de plus, pour le plaisir de voyager dans le temps. Finalement, le blog, c'est un bon moyen pour en apprendre toujours davantage sur le patrimoine de sa région. Et je crois bien que celui qui apprend le plus, c'est forcément celui qui écrit l'article, et non pas celui qui le lit.

UNO 29/07/2009 17:23

Voilà un château en bien bon état que je n'ai jamais visiter c'est une idée pour l'hiver, de bien drôle de sculpture de la légendes des frères ennemi, les polissoirs sont quelques choses que je n'avais entendu parler

Présentation

  • : Sarrebourg 57400
  • Sarrebourg 57400
  • : Mes photos prises au gré de mes balades et randonnées à Sarrebourg et dans ses environs, dans les Vosges et en Alsace, mais aussi dans toute la Lorraine et ailleurs en France.
  • Contact

L'auteur.

Moi - Hautes Chaumes

Recherche

Météo

Droits d'auteur.

  

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur. Sauf accord préalable demandé par mail, l'utilisation partielle ou entière des photos présentées ici est INTERDITE.