Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 09:02

C'est au cours d'une randonnée effectuée récemment dans la région de Neuwiller lès Saverne dans les Vosges du Nord, que j'ai eu l'occasion d'admirer un magnifique et très vieux chêne. Au cours de mes recherches effectuées sur internet pour  me documenter sur le sujet je suis tombé sur ce poème tout à fait de circonstance. Connaissant l'intérêt porté aux poèmes par une amie randonneuse, je le publie à son intention.



Le chêne abandonné

de Anatole FRANCE recueil : Les poèmes dorés

Dans la tiède forêt que baigne un jour vermeil,
Le grand chêne noueux, le père de la race,
Penche sur le coteau sa rugueuse cuirasse
Et, solitaire aïeul, se réchauffe au soleil.

Du fumier de ses fils étouffés sous son ombre,
Robuste, il a nourri ses siècles florissants,
Fait bouillonner la sève en ses membres puissants,
Et respiré le ciel avec sa tête sombre.

Mais ses plus fiers rameaux sont morts, squelettes noirs
Sinistrement dressés sur sa couronne verte ;
Et dans la profondeur de sa poitrine ouverte
Les larves ont creusé de vastes entonnoirs.

La sève du printemps vient irriter l'ulcère
Que suinte la torpeur de ses âcres tissus.
Tout un monde pullule en ses membres moussus,
Et le fauve lichen de sa rouille l'enserre.

Sans cesse un bois inerte et qui vécut en lui
Se brise sur son corps et tombe. Un vent d'orage
Peut finir de sa mort le séculaire ouvrage,
Et peut-être qu'il doit s'écrouler aujourd'hui.

Car déjà la chenille aux anneaux d'émeraude
Déserte lentement son feuillage peu sûr ;
D'insectes soulevant leurs élytres d'azur
Tout un peuple inquiet sur son écorce rôde ;

Dès hier, un essaim d'abeilles a quitté
Sa demeure d'argile aux branches suspendue ;
Ce matin, les frelons, colonie éperdue,
Sous d'autres pieds rameux transportaient leur cité ;

Un lézard, sur le tronc, au bord d'une fissure,
Darde sa tête aiguë, observe, hésite, et fuit ;
Et voici qu'inondant l'arbre glacé, la nuit
Vient hâter sur sa chair la pâle moisissure.




Le gros chêne près de Neuwiller lès Saverne (67).



Un panneau près de cet arbre quadricentenaire dit :

"Je suis un chêne pédonculé né aux environs de 1600. Haut de 32m, j'ai un tronc mesurant 3,30 m de circonférence à hauteur d'homme. On dit de moi que je suis un arbre remarquable d'intérêt national, un être d'exception pour avoir su défier les éléments et résister aux temps. Mais je ne suis pas le seul, mes voisins sont aussi exeptionels tout comme la forêt que nous formons."



Non loin de là, près de la Petite Pierre, vous pouvez admirer un autre arbre remarquable appelé "Le Grand Chêne". Je n'ai malheureusement trouvé aucune information concernant cet arbre immense par sa hauteur (+ de 30 m)




Le Grand Chêne. 











 
Publié par PhilFLD - dans Nature.
commenter cet article

commentaires

ANDRE R 12/05/2010 00:05


Bonjour,

Comme j'ai vu qu'ils vous manquait quelques infos à propos de ces beaux chênes, voici un lien vers un article où je les ai fait figurer :

http://krapoarboricole.unblog.fr/2010/04/29/chenes-sessiles-neuwiller-les-saverne-la-petite-pierre-bas-rhin/


abeille pat 17/03/2009 21:24

Bonsoir Philippe
J'y étais il a environ 5-6 ans.
Il est vrai qu'il est imposant ce chêne, c'est dommage que sur la photo on ne puisse mesurer sa grandeur, il aurait fallu le photographier avec une personne à côté pour donner un aperçu de sa circonférence. Ca sera pour la prochaine fois ;-))
Bonne soirée

Martine Schnoering 15/03/2009 21:50

Oui, en ce moment, j'ai la marotte des photos légendées de citations, de poèmes. J'ai aussi trouvé un poème sur le gros chêne, je le mettrai peut-être en ligne plus tard. On fera des concours de poèmes ? Ce qui serait encore mieux, c'est que nous les écrivions de nos PROPRES mains ! Ca te dit ? a mon avis, les tiens seraient savoureux !

houba 15/03/2009 20:53

je connaissais aussi ce coin.bonne fin de week end

Cécilia 15/03/2009 19:14

majestueux !!!

UNO 15/03/2009 18:38

c'est dommage que ces arbres ne puisse pas parler il pourrait bien nous raconter certaine chose qui se sont passer à cet endroit et ce qu'il on vu.

BDF 15/03/2009 17:42

Pas mal cette dernière photo prise de tout en bas. J'ai toujours une folle admiration pour tous ces arbres remarquables, notamment les chênes qui dégagent une telle force, défiant le temps. Et un peu de poésie, pourquoi pas, ton amie randonneuse tombera certainement sous le chêne, euh non pardon, sous le charme.

Martine Schnoering 15/03/2009 11:26

Super ! tu te lances dans la poésie aussi ?
Bien ton article, sobre et tout. J'allais éteindre le pc, juste avant de filer dans ma cabane. Il y aura Fran6net etc. A bientôt, je mettrai sans doute un autre commentaire plus tard.

Présentation

  • : Sarrebourg 57400
  • Sarrebourg 57400
  • : Mes photos prises au gré de mes balades et randonnées à Sarrebourg et dans ses environs, dans les Vosges et en Alsace, mais aussi dans toute la Lorraine et ailleurs en France.
  • Contact

L'auteur.

Moi - Hautes Chaumes

Recherche

Météo

Droits d'auteur.

  

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur. Sauf accord préalable demandé par mail, l'utilisation partielle ou entière des photos présentées ici est INTERDITE.