Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 11:30

suite de l'article :   Du hors piste au Haut Fourneau.



Il faut être de la région Alsace ou Lorraine pour y comprendre quelque chose là. Les Fleischnaka de Seestaedtle. Quoi que c'est donc que çà encore que ce charabia ? Ce ne sont pas des codes secrets militaires ni une langue antique  ... alors c'est quoi ? Pour percer ce mystère j'ai pris d'énormes risques et j'ai accepté de me faire servir un plat inconnu de moi jusqu'à présent dans une ferme auberge Vosgienne.

Les "fleischnaka" sont une autre spécialité Alsacienne, un peu moins célèbre que la fameuse choucroute ou l'excellent kouglopf et que j'ai découverte ce jour là grâce à l'épaisse couche de neige qui nous a fait changer d'itinéraire et rejoindre la ferme auberge de Seestaedtle située au pied des pistes de ski du TANET.

Souvenez vous, nous voulions rejoindre la crête entre le Haut Fourneau et la Schlucht et la pente abrupte et un manteau neigeux trop épais et instable nous en a empêché. Nous avons donc changé d'itinéraire et avons pris la direction du refuge de Schupferen puis de la ferme auberge de Seestaedtle au pied des pistes de ski du TANET.
Evidemment à 14 heures n'importe qui aurait faim et notre repas de midi était resté dans les voitures. Mon camarade et moi aurions mangé une vache vivante s'il s'en était trouvé une dans un pré mais heureusement pour elles, en hiver elles sont au chaud à l'étable.


  


Nous repassons sous le wurzelstein.






Une des pistes de ski du TANET.







La ferme auberge est en vue.






La ferme auberge de Seestaedtle






Les fameuses Fleischnaka, à base de pâte à nouilles et de viande hâchée, servis avec un peu de bouillon.  






Et pour finir, une délicieuse tarte aux pommes.




Mais après ce bon repas suivi d'un petit café expresso, nous devons tout de même repartir. Il est déjà 15 heures et il nous faut rejoindre la crête du TANET puis repartir en direction de la SCHLUCHT en repassant par le Haut Fourneau.  

C'est le ventre bien rempli que nous attaquons la forte montée  en direction du Tanet. Bien entendu aucun sentier balisé n'est visible et nous devons nous débrouiller comme nous le pouvons. N'est ce pas .... Bertrand ?








Mais cette fois nos efforts furent couronnés de succès et nous rejoignons  le GR5 qui longe la crête. Encore une petite grimpette et nous arrivons au sommet du Tanet qui culmine à 1292 m.  




Une vue dégagée vers le Gazon du Faing.






Le sommet du Tanet.






L'équipe du jour au sommet du Tanet.





Le soleil est déjà bien bas à l'horizon lorsque nous approchons du col de la Schlucht.









Encore cette petite forêt de hêtres à traverser dans les lueurs du soleil couchant et nous serons arrivés à la Schlucht.














Publié par PhilFLD - dans Randonnée
commenter cet article

commentaires

ZERRINGER 11/03/2009 18:35

Sympa votre balade, mais j'aurai bien aimé savoir la date exacte où vous l'avez faite car personnellement j'y ai emmené un groupe d'amis depuis la Schlucht jeudi le 5 mars par la crête dans le brouillard et sommes arrivés jusqu'au panneau après le Wurzelstein (point 1260m), mais là après quelques essais pour trouver la descente chevalet rouge nous avons bifurqués par le parking de la route des crêtes et sommes revenu par un beau chemin au-dessus de la route.

PhilFLD 12/03/2009 08:50


C'était le jeudi 19 février et je vus rassure nous non plus nous n'avons pas trouvé le balisage du club vosgien. A mon avis il était caché sous l'épaisse couche de neige et il faudra attendre le
dégel pour le retrouver.


imagesdemarc 11/03/2009 08:45

Belle randonnée sur ce linceul blanc. Bravo. et bon appétit à toi. Marc

Martine Schnoering 10/03/2009 13:38

Ah ! Géant cet article, et le commentaire assorti de BDF ! Voici une belle illustration de la vraie belle vie au grand air,qui aiguise les grands appétits, les grandes idées, les grands sentiments, l'amitié sportive.Que c'est beau !
Pour ce qui est des mystères de la gastronomie vosgienne, tu aurais pu préciser, Phil, que Fleischnacka, ça veut dire "escargots de viande" (ou quelque chose comme ça).J'ai mangé les premiers de ma vie à la FA de Schupferen. Je crois l'avoir déjà dit. Inoubliable !

BDF 10/03/2009 13:23

Ah quel formidable partage, avec un ami aussi volontaire, croquant les dénivelés sans jamais ronchonner, prêt à partir des les pentes les plus rudes dans l'espoir de rencontrer un ptit rupicapra, çà c'est que du bonheur. Et cette extase de bonne bouffe, le ventre bien creux, que c'est bon de manger quand on a vraiment faim, on retrouve des besoins primaires inavoués. Cette tarte aux pommes reste gravée dans ma mémoire, quel délice. Je te vois encore en train de l'avaler et de jubiler de plaisir. Juste avant de passer au dessert, ton ventre aurait presque réclamé une tarte flambée en supplément des fleischnackas, mais heureusement le four était éteint car je ne suis pas sûr que tu aurais pu gravir par la suite le cirque du Tanet. Manger, dormir, randonner, avoir du temps de libre, faire de la photo, respirer du bon air pur, la vraie vie, celle que j'aime, en plus avec un bon pot comme toi, c'est le top !

Présentation

  • : Sarrebourg 57400
  • Sarrebourg 57400
  • : Mes photos prises au gré de mes balades et randonnées à Sarrebourg et dans ses environs, dans les Vosges et en Alsace, mais aussi dans toute la Lorraine et ailleurs en France.
  • Contact

L'auteur.

Moi - Hautes Chaumes

Recherche

Météo

Droits d'auteur.

  

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur. Sauf accord préalable demandé par mail, l'utilisation partielle ou entière des photos présentées ici est INTERDITE.