Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 20:55

Le parking de la mairie de Bionville sera le point de départ de cette randonnée de 4 heures à la découverte du rocher de l'aigle (598 m), des roches Ganaux (612 m), de la roche aux cochons (647 m) et du rocher de Rambiroche (661 m).
Le petit village de BIONVILLE est construit sur le massif Vosgien mais se trouve en Meurthe et Moselle. 

Le sentier balisé cercle jaune passe devant l'église et s'élève en direction de la roche de l'aigle en empruntant  un sentier pavé sur quelques dizaines de mètres.  Je passe sous un rocher sans nom et une ligne à haute tension après avoir admiré la vue sur les villages de BIONVILLE et de ALLARMONT.




Ancienne route pavée.





Une vue sur BIONVILLE (54)  au premier plan et ALLARMONT (88).

 





Rocher sans nom.





La roche de l'aigle est en vue.





Roche de l'aigle.





Entre la roche de l'aigle et les roches Ganaux.





Un beau sécimen de fomitopsis pinicola  à trois niveaux.





Je suis presque arrivé à la roche Ganaux lorsque je découvre des vestiges de constructions militaires datant de la première guerre mondiale (14-18). Il s'agit en fait des fondations d'un téléphérique Allemand  qui servait à monter le ravitaillement depuis la vallée jusqu'à la crête. Ensuite c'est un petit train qui prenait le relais jusqu'au site de la Chapelotte situé à quelques kilomètres seulement.








Il est presque midi et je suis à la recherche de l'abri du club Vosgien mentionné sur ma carte pour m'y reposer un peu et en profiter pour me restaurer au sec et à l'abri du vent.
Je m'attendais à découvrir une petite cabane en bois mais cet abri est en fait une ancienne construction militaire en béton,  baptisée  "abri" pour la circonstance par le club Vosgien.  J'ai beau chercher aux alentours, je ne me suis pas trompé, c'est bien ici et l'inscrption "ABRI" à la peinture jaune ne fait aucun doute sur l'affectation non guerrière des lieux. L'aspect extérieur est souvent trompeur et je pénètre quand même dans ce vestige militaire dans l'espoir d'y trouver un banc ou une table. Mais une fois la porte franchie je tombe sur le cul (façon de parler).  L'état de délabrement de cet endroit est tel, qu'on dirait que les bombardements viennent seulement de se terminer alors que les débris qui jonchent le sol y sont depuis 90 ans tout de même.
Impossible de s'installer là, et je n'ai pas envie de prendre un bloc de béton sur la tête.   




Abri des Roches Ganaux.





L'intérieur de l'abri du club Vosgien.





Des boites de conserves oubliées par les soldats Allemands.





Roches Ganaux.




N'ayant pu  m'installer dans l'abri des roches Ganaux je poursuis ma route pour me rendre à la roche aux cochons. Le soleil est enfin de retour et je m'installe en plein air au point de vue juste derrière le relais tv. Une borne en granit va me servir de table et c'est debout dans la neige que je vais admirer la vue sur la vallée de La Plaine (nom du ruisseau).



La roche aux cochons.





La salle à manger du jour.






Le sentier en crête qui conduit au rocher de Rambiroche.






La croix Bodin.



J'arrive finalement au sommet du rocher de Rambiroche. Un panneau indique 661 m d'altitude. Habituellement la vue doit y être dégagée mais il commence à neiger et le plafond est bas.  Je m'engage dans un étroit passage dans le rocher pour longer l'immense falaise rocheuse.




Le rocher sommital du rocher de Rambiroche.





On se demande comment il tient en équilibre ?






Un étroit passage permet de passer de l'autre côté de la falaise.






Dans le passage rocheux.





Une partie seulement de la falaise de Rambiroche.




Et c'est déjà le retour à BIONVILLE.

 

 

 

 

 





commentaires

Maedes 10/06/2009 01:10

Toujours ces rochers splendides!!!! J'aime beaucoup aussi l'ancienne route : on dirait une route romaine mais en moins droit.... Quant au soi-disant abri.... on se demande effectivement qui aurait souhaité se reposer là.... mais tu n'as pas perdu au change car la salle à manger était imposante!!!! Un petit truc cependant... comment fais-tu pour randonner par un temps pareil??!! Ok c'est joli et j'en profite mais tu dois vraiment te les geler!!!! Bisous...

BDF 22/02/2009 09:48

J'ai bien aimé tes vieilles boîtes de conserve et ton étonnement à la vue de cet abri délabré. Encore et toujours des rochers dans un secteur qui a largement souffert pendant le premier conflit mondial. Une bonne alternative aux hautes-vosges ce secteur, riche en découvertes.

PhilFLD 22/02/2009 12:55



J'aime beaucoup les Hautes Vosges, mais c'est un peu loin pour y aller trop souvent et puis çà permet de diversifier les thèmes publiés. Toutes les régions des
Vosges sont belles et méritent notre visite, mais il y a tellement de beaux endroit à voir.



Bernard 22/02/2009 09:37

Bonjour,
Merci pour cette belle balade dans un secteur qui m'est inconnu. Je ne pensais pas qu'il y avait des falaises et de tels rochers à cet endroit. La photo du rocher sans nom est un peu suréaliste, avec le pylone électrique derrière, à prendre au deuxième degré... Bon dimanche.
PS: le champignon aux trois consoles étagées, ce n'est pas un Ganoderme, mais Fomitopsis pinicola.

PhilFLD 22/02/2009 12:52


Merci pour l'identification du beau spéciment de champignon. Moi je ne connais que les champignons de Paris et même avec toutes les variétés qui existent j'arrive encore à me tromper entre les
"entier" et les "coupés". Hi hi hi


UNO 22/02/2009 06:17

Très belle rando que nous avons fait l'an passé, c'est un peu dommage toutes ces tranchés et béton de 14, également déçu de l'abri ganaux pensait aussi trouvé abri en bois, le rocher de l'aigle a vraiment la tête de dessous, et Rambiroche vraiment joli a voir et cette longue barre qui continue avec ces couleur jaune

Martine Schnoering 21/02/2009 22:13

PS : bon sang, je suis toujours devant l'ordi à 22 h 10... C'est normal, ça, depuis ce matin 7 h ?
J'en profite pour ajouter que tu t'es drôlement décarcassé pour ce somptueux reportage. Encore bravo !

PhilFLD 22/02/2009 12:53


Merci Martine. A +  


Martine Schnoering 21/02/2009 22:11

Dis donc, elle est jolie ta randonneuse avec le sac rouge ! Qui c'est celle-là ? Excellent ton reportage, j'ai éclaté de rire quand tu parles de l'abri et en voyant les photos ! J'ai eu la même déconvenue que toi à une certaine époque. Je l'appelle "l'abri de la mort" (de rire aujourd'hui). On est bien mieux à la roche des cochons où il y a aussi un petit abri et une belle vue. Oui, c'est une randonnée fantastique, quand même, riche en découvertes diverses.MAIS ! Il y a dans le secteur de Rambiroche quelques rochers secrets admirables, non balisés, que je te montrerai à l'occasion, avec des abris... si tu es sage !

Présentation

  • : Sarrebourg 57400
  • Sarrebourg 57400
  • : Mes photos prises au gré de mes balades et randonnées à Sarrebourg et dans ses environs, dans les Vosges et en Alsace, mais aussi dans toute la Lorraine et ailleurs en France.
  • Contact

L'auteur.

Moi - Hautes Chaumes

Recherche

Météo

Droits d'auteur.

  

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur. Sauf accord préalable demandé par mail, l'utilisation partielle ou entière des photos présentées ici est INTERDITE.