Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 14:56


Le sentier qui conduit à la Tête des Faux (alt. 1208m) en provenance de l'étang du Devin (alt. 926 m) grimpe dans la pente abrupte. L'atmosphère chaude et humide est oppressante dans cette forêt étrange aux arbres rabougris. J'avance silencieusement et à l'affut du moindre bruit comme à chaque fois que je me promène seul.   Les innombrables blockaus sombres camouflés par la végétation luxuriante rendent cette approche inquiétante et irréelle. Je ne peux m'empêcher de penser à la tragédie qui s'est déroulée sur les flancs de cette montagne il y a un peu moins d'un siècle.

Alors que depuis environ 45 minutes  je n'ai croisé ni vu aucun randonneur, j'entends soudain un bruit de pas et des branches qui craquent derrière une de ces constructions qui se trouve à une vingtaine de mètres de moi. La végétation m'empêche de voir de quoi il s'agit et instinctivement je me dissimule derrière quelques hêtres tordus, comme pour me protéger d'un ennemi invisible. Je dégaine rapidement mon appareil photo mais il est déjà trop tard ... ce n'est qu'une vache qui s'éloigne tranquillement entre les arbres. 

Après un dernier effort pour gravir la pente raide, le sommet est enfin en vue. Le dôme de la Tête des faux, contrairement à d'autres champs de bataille, est resté comme il était à l'issue du dernier combat. La  haute croix blanche qui se dresse devant moi, témoigne de la folie meurtrière des hommes et de l'horreur de cette guerre qui fit ici des milliers de morts et de blessés au cours des années 1914 et 1915. 

Le sommet de la tête des Faux n'est que béton et acier et semble constituer ainsi un mémorial grandeur nature qui aspire au silence et au recueillement.  C'est dans des endroits comme çà que l'on se dit qu'il est bon de vivre en paix.










 




 

 

























 




 
















Mystérieuse et effrayante cette racine résume toute la souffrance des hommes à la tête des Faux.




















Pour mieux comprendre ce qui s'est passé dans les Vosges










 

  

commentaires

LA MARIE ! 12/09/2008 18:04

Félicitations pour ces superbes photos ! Elles sont très belles et en plus, les commentaires sont très bien aussi. Parfois, instructifs, intéréssants et toujours une note d'humour vraiment sympa !! En plus, tu nous fais découvrir notre superbe région (et oui, il faut le dire !!!)
Bref, je te dis BRAVO PHILOU !!
Une de tes fans (le dis pas à la Dom !!!)

abeille pat 10/09/2008 22:49

Tout ce barbelé s'est triste, il faut l'avoir vu pour s'en rendre compte. Je ne sais plus où s'était mais ça fait froid dans le dos.

PhilFLD 11/09/2008 10:28



C'est près du village du Bonhomme.



patch 05/09/2008 06:11

Vivant à deux pas et l'arpentant régulièrement, je connais plutôt bien le coin et comme toi je songe bien souvent à l'enfer qu'à du être cette époque noire de notre histoire.....les vestiges encore bien présent doivent nous rappeler que notre liberté actuelle à un prix....
De bien belles ballades (un "L" ou deux? je sais jamais ;o )) ) à faire que je conseil à tous.....

houba 01/09/2008 20:55

joli parcours

BDF 01/09/2008 20:27

J'ai bien apprécié ton texte, fort bien écrit, on perçoit ton émotion. C'est vrai que ce sommet ne laisse pas indifférent, de la ferraille qui surgit de partout, du blockhaus qui émerge encore du sol. Il y a une ambiance morose là-haut, c'est bien d'essayer d'imaginer que ce qui s'est passé sur cette montagne. Un devoir de mémoire, rien que d'y se promener.

PhilFLD 01/09/2008 20:57


Merci.


Martine Schnoering 01/09/2008 19:57

Euh, j'enlève le mot humour, mais je laisse le mot pointe...

PhilFLD 01/09/2008 20:56


Pour ce qui est des pointes, le visiteur est servi là bas. Pas question de s'asseoir n'importe où sous peine de se voir percer le short.


Martine Schnoering 01/09/2008 19:56

SUBLIMISSIME boulot, cher Philippe ! J'ai aussi adoré la petite vidéo avec la musique d'Ehma, que je connais et apprécie depuis longtemps.Bravo, vraiment, un article bien ficelé, bien documenté, émouvant, avec la pointe d'humour habituelle... Le texte que tu as écrit est superbe. Quand j'étais à la Tête des Faux, cet été, je n'avais pas mon appareil... Les boules... Deux fois...

PhilFLD 01/09/2008 20:56


Merci Martine.


Présentation

  • : Sarrebourg 57400
  • Sarrebourg 57400
  • : Mes photos prises au gré de mes balades et randonnées à Sarrebourg et dans ses environs, dans les Vosges et en Alsace, mais aussi dans toute la Lorraine et ailleurs en France.
  • Contact

L'auteur.

Moi - Hautes Chaumes

Recherche

Météo

Droits d'auteur.

  

Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur. Sauf accord préalable demandé par mail, l'utilisation partielle ou entière des photos présentées ici est INTERDITE.